GRRR / AHAHAH 2

Publié le 6 Mai 2016

Afficher l'image d'origine

Hello ! Alors, un petit vrac de mon actualité émotionnelle de moi dans moi, moi dans ma vie et moi dans le monde, pour le meilleur et pour le pire !

 

 

Résultat de recherche d'images pour "angry woman"

 

Vous me direz, je ne suis pas obligée de les écouter, mais certains journalistes m'énervent au plus haut point. Mais comme j'aime me tenir au courant de l'actualité, il faut bien en passer par eux. Ras le bol, au JT de 20h00, cela fait 8 ans, depuis que nous sommes en crise économique, que tous les 3 jours, dès qu'il y a un frémissement de 0.01% quelque part dans l'économie, un "spécialiste" vient s'exprimer sur la question "est-ce la fin de la crise" ?. Et la réponse est toujours : "Il est bien trop tôt pour le dire" !

Lors des attentats de Bruxelles le mois dernier, une journaliste tend son micro à une jeune femme échevelée, tremblante et en pleurs, qui sort de la station de métro ciblée par les terroristes. Question de la journaliste : "Et vous, comment allez-vous" ?!!!!!!! 

 

 

girl making a funny face

Comme je ne suis plus au chômage, j'ai (presque) supprimé toutes les alertes mails d'offres d'emploi auxquelles j'étais inscrite depuis plus de 2 ans pour la plupart. Et bien le constat est terrible : sans ses alertes, ma boite mails est presque vide. Je ne reçois quasiment plus de mails !

 

 

Afficher l'image d'origine

Il est une idée généralement admise qui ne fonctionne pas du tout avec moi.

Pour tout le monde, le travail est un formidable moyen de se sociabiliser. D'ailleurs, depuis que je retravaille, tout le monde me dit : "C'est bien, tu vas pouvoir rencontrer du monde".

Que nenni. Je considère que mon travail, même s'il me donne une place et un rôle dans la société, me désoscialise. Certes, j'ai des collègues : "bonjour, bonsoir, désolée que tu aies loupé ton permis" et papotages (sympas certes) du café/clope de fin de service. Mais ça s'arrête là. Parce que je suis crevée. Souffrant d'un handicap dont l'un des symptômes est la fatigabilité, je suis épuisée. Je travaille 3h, je dors 2h. Voilà le ratio. Alors je sors beaucoup moins, vais plus rarement promener les chiens à la SPA, vais à ma salle de sport la semaine des 4 jeudis. Les activités qui me sociabilisaient, je n'ai plus le temps ni l'énergie pour m'y consacrer. Je suis donc bien plus solitaire en travaillant qu'en étant au chômage. Pour l'instant, le travail désorganise ma vie et mon équilibre qui sont à reconstruire. Peut-être que l'idée travail = sociabilisation fonctionne avec des gens renfermés ou peu ouverts sur le monde, mais pas avec moi !

 

Afficher l'image d'origine

Dans la série : "On a tous un ami trop collant !"

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 A y'est, ma période d'essai au boulot est terminée. Je suis donc officiellement en CDI !

Bon, même si ça se passe très bien au Mc Do et que je me sens toujours très bien sur mon lieu de travail, l'euphorie des débuts s'achève pour me faire entrer dans une certaine routine. Mais plus de boulot à chercher ! Plus d'entretiens à passer, plus de lettres de motivation hypocrites à écrire ! Savoir où l'on sera dans 6 mois ou dans un an et pouvoir refaire des projets à long terme ! Tiens, un petit long weekend à Vienne à la rentrée, pourquoi pas ?

Bon, comme dit plus haut, je suis épuisée. Donc à compter de ce mois, je travaillerai 3 heures de moins par semaine et sur 4 jours au lieu de 5, ce qui me permettra de me reposer en milieu de semaine. C'est l'avantage du Mc Do pour les étudiants, ou les personnes en situations de handicap, ou les personnes qui ont une vie en pleine mutation : le temps travaillé est modulable !

 

Afficher l'image d'origine

 

Parce que j'espère que dans quelques mois, ce bouffon de Donald Trump ne rentrera dans l'Histoire qu'à titre de grosse rigolade :

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Actions Réactions Humeur Humour

Repost0
Commenter cet article

sylire 24/05/2016 13:40

J'espère que tu vas trouver ton rythme et que tu auras du temps pour autre chose que le travail. Courage.

L'Irrégulière 06/05/2016 16:35

Moi non plus, le travail ne me socialise pas, alors que si je ne travaillais pas, je pourrais aller boire du champagne à plein de vernissages et remises de prix ! La vie est mal faite !

A_girl_from_earth 06/05/2016 14:25

Très sympa cette nouvelle rubrique, j'adore les images associées au texte ! Vienne à la rentrée ? Excellente idée ! Félicitations pour le CDI ! Tout n'est pas rose mais tu sais voir les avantages, c'est une très bonne chose. En plus, ils sont flexibles et arrangeants, c'est du bonus. Et c'est vrai que la recherche et l'attente de travail, c'est particulièrement épuisant pour les nerfs aussi. Le temps de retrouver tes repères, car 2 mois, c'est court, ça passe vite, on n'a pas trop le temps de se réorganiser, on est encore sous le stress d'être vraiment pris, etc, je suis sûre que tu géreras ce nouveau rythme et que tu auras le temps et l'énergie de nouveau pour tout ce qui te fait plaisir. Bises.

keisha 06/05/2016 08:57

Exact, on rencontre du monde aussi en dehors du boulot!!!
J'aime bien avoir de tes nouvelles. Câlins aux matous...