BONS BAISERS D'IRAN, BD de Lenaïc VILAIN

Publié le 27 Septembre 2016

Afficher l'image d'origineBD - Editions Vraoum - 149 pages - 20 €

 

Parution en novembre 2015

 

Le pitch : 2014, Lénaïc et sa compagne partent en voyage dans un pays qui vient juste d’ouvrir ses portes au tourisme : l’Iran. De Téhéran à Chiraz en passant par Ispahan, Lénaïc nous emporte dans un récit plein d’humour et de rencontres, en tordant le cou à de nombreux clichés. On découvre la civilisation perse, ses ruines et son passé, mais aussi la culture contemporaine d’une population partagée entre conservatisme et ouverture. Et on rit beaucoup.

 

Tentation : le pitch

Fournisseur : La bib'

 

 

 

Mon humble avis : Voici l'Iran comme vous pourriez sans doute la voir et la percevoir si vous décidiez d'y partir en voyage touristique.

Bien évidemment, Bons baisers d'Iran n'est pas sans rappeler les génialissimes albums de Guy Delisle. A la différence près que Delisle passait plus d'un an à vivre comme expat' dans les pays qu'ils croquaient, à rencontrer la population et à s'y intégrer autant que possible. Cela amenait des BD plus aboutis dans l'analyse des situations et une oeuvre moins anecdotique.

Mais ne boudons pas notre plaisir avec ces Bons Baisers d'Iran. Les dessins sont simples, en noir et blanc, et très parlants. C'est donc tout à fait efficace pour décrire les incongruités d'un pays qui cherche son évolution tant intérieure qu'au niveau international. D'ailleurs, il me semble que depuis que cette BD est sortie, la situation de l'Iran dans le monde a encore changé.

On apprend beaucoup de chose avec cette BD. Notamment que Téhéran est une des villes les plus laides et polluées du monde. Twitter et Facebook sont interdits alors que les dirigeants du pays communiquent via ces réseaux sociaux. Bien entendu, nombre d'iranien ont trouvé un moyen de contourner cette interdiction. Sont abordés bien sûr les thèmes de la politique, de la religion et de la propagande systématique que l'entoure (souvent décriée par les personnes rencontrées), l'économie, les droits de l'Homme, le mode de vie des iraniens et surtout, le mode d'emploi du voile pour qu'il ne s'envole pas. 

Tout ceci est traité avec un bel humour, donc on rit et sourit souvent en cours de lecture.

Après, bien sûr, 3 semaines de voyages, c'est un peu court pour aller en profondeur et se défaire de ses préjugés occidentaux. Avec Guy Delisle, c'est par exmple, la Corée du Nord comme jamais vous ne pourrez la vivre, avec Lenaïc Vilain, c'est l'Iran comme vous pourriez la percevoir. A savoir que l'Iran est un pays magnifique, culturellement passionnant et qu'il se rouvre enfin au tourisme !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

gambadou 04/10/2016 21:07

J'aime beaucoup les albums de Delisle, mais c'est vrai qu'il a passé beaucoup de temps dans les pays dont il parle.

A_girl_from_earth 28/09/2016 00:51

Aaah je l'avais déjà noté (forcément, thématique oblige) ! Il faut que je pense à le prendre à la bib' ! Merci pour ce petit rappel.;-)

keisha 27/09/2016 17:33

J'ai bien sûr lu cette BD, oui on rit mais souvent le coeur se serre. Rappel, l’Iran était déjà ouvert au tourisme en 2009, j'y suis allée 10 jours, quel pays! mais à cette époque très peu de touristes.(juste après les élections)