MES SAUVAGEONS, SUITE, FIN... ET POUR TOUJOURS !

Publié le 16 Octobre 2016

 

SVP / URGENT... aidez moi à sauver 5 chatons errants

Hello tout le monde !

 

Rappelez vous, le 23 juillet dernier, je lançais ici, ailleurs et partout un SOS pour sauver des chatons errants, en créant une cagnotte Leetchie.

Celle-ci, en un mois, a atteint 420 € ! Un million de mercis à tous les généreux donateurs !

Le 7 août, je donnais des nouvelles des 3 sauvageons sauvés, Seychelles, Mahé et Praslin.

 

C'était il y a 2 mois, 2 mois de folie où je me suis tout de même offert une semaine de vacances à Minorque. Mais depuis 1 semaine, l'histoire est terminée, bien terminée, malgré une énorme frayeur il t a 2 semaines.

 

Alors, petit historique encore non conté de l'histoire du sauvetage !

J'ai passé mon mois d'août à sociabiliser les chatons, avec une patience que je ne me connaissais pas ! Car les chatons, avant que je ne les trappe, n'avaient jamais connu l'homme. Donc tout à été à faire. Certains jours étaient décourageants et d'autres jours, je criais victoire pour 2 centimètres de proximité gagnée avec les chatons, surtout les fifilles, car Praslin a répondu positivement assez vite à la sociabilisation.

Fin août, j'ai renvoyé un mail de demande de prise en charge à toutes les associations animales & félines de rennes. Et quelques jours plus tard, réponse positive de l'association "Les Pachas" ! Je suis donc restée la famille d'accueil des 3 loulous, mais ils n'étaient plus à ma charge financière et étaient désormais adoptables via l'association, avec un contrat d'adoption et de stérilisation, bref, l'idéal pour trouver des adoptants responsables.

Les 200 € qui me restaient sur ma cagnotte ont donc été donné, comme prévu, à l'association "Les Pachas". Les petiots ont été identifiés et vaccinés. Mais la sociabilisation des fifilles n'avançait plus et rendait leur adoption potentielle difficile.

Et grand miracle, par un concours de circonstances trop long à raconter ici, j'ai rencontré Lou, une jeune étudiante au sens et au don de l'animal manifestes. Habitant un 20m² sans autre chat, elle pouvait être la famille d'accueil idéale pour une fifille. En effet, dans un plus petit espace et sans autre chat, et surtout sans les petits frères et soeurs, le chaton est alors beaucoup plus obligé de se confronter à son humain et d'aller vers lui pour affection et jeux.

Je lui ai donc confié Seychelles... Qui 3 jours plus tard, a eu une demande d'adoption. En 3 jours, Lou avait déjà accompli des miracles avec Seychelles qui de ce fait, a su séduire son adoptante, adoptante dont rêve toute famille d'accueil. Lorine poursuit la sociabilisation de Seychelles, devenue Muse, et la petite est en pleine forme, avec un copain chat et une chouette Moman !

Seychelles, renommée Muse, adoptée début septembre 2016 !

Seychelles, renommée Muse, adoptée début septembre 2016 !

De ce fait, j'ai immédiatement pu confier Mahé aux bons soins de Lou, juste avant mon départ en vacances. Ce qui me rassurait d'autant plus que je craignais que pendant ma semaine d'absence, malgré les visites de mes voisines, Mahé perde en sociabilisation. Là aussi, Lou a fait des miracles, puisqu'en 2 semaines, Mahé est devenue un vrai pot de colle, câline à souhait ! Fin septembre, Mahé a eu une demande d'adoption par un couple A.D.O.R.A.B.L.E ! Encore une fois, des adoptants rêvés qui sont "tombés en amour" devant la petite Mahé pour l'adopter quelques jours plus tard, le temps d'acquérir le matériel nécessaire. J'ai revu Mahé vite fait cette semaine chez ces adoptants, elle se porte à merveille ! Et s'appelle désormais Maïa !

Mahé, renommée Maïa par ses adoptants !

Mahé, renommée Maïa par ses adoptants !

Presque en même temps, Praslin a eu aussi une demande d'adoption, par un couple d'étudiants, qui sont venus chez moi toute une soirée pour faire la connaissance de Praslin, pour que je les briefe sur comment accueillir un chat chez soi, comment s'en occuper, comment bien le nourrir avec des croquettes de qualité, le soigner, sur l'engagement que représente l'adoption d'un animal qui vivra, si tout va bien, entre 15 et 20 ans.

Notamment, l'accent fut mis et remis sur : Pas de fenêtre ouverte, ne jamais sous estimé l'envie d'un chat(on) de se pencher, de suivre un papillon etc... Pas de sortie avant un mois et notamment, surtout pas de sortie avant la stérilisation. Sécuriser une fenêtre dès que possible. Et pour les premiers soirs "Attendez vous à ce que Praslin se sente perdu et miaule beaucoup, à la recherche de moi-même, de mes propres chats, voire encore de ses soeurs même s'il en était séparé depuis quelques-temps. Attendez-vous à deux ou 3 nuits presque blanches, après, il se calmera".

Praslin a donc été adopté le lendemain soir, et j'ai moi-même reconduit les adoptants non véhiculé et Praslin chez eux, pour leur éviter un voyage bus/Métro/bus trop tardif. Et voilà, mon Praslinou d'amour était adopté. Pour la première fois en tant que famille d'accueil, j'ai pleuré comme une madeleine en remontant dans ma voiture et en arrivant chez moi.

Praslin, renommé Taco par ses adoptants.

Praslin, renommé Taco par ses adoptants.

Tout allait donc bien dans le meilleur des mondes ! Mon sauvetage était terminé, bien terminé ! Ma mission envers ces 3 chatons était remplie ! Je pouvais être fière de moi, fière d'être allée au bout de mes idéaux et de mon engagement. 

C'est ce que je pensais... Sauf que le lendemain soir, le vendredi à 18 heures, les adoptants m'appellent... Ils ont déjà perdu Praslin ! Malgré tous mes briefs et mes recommandations, ces deux couillons (oui, excusez moi ce terme trivial mais il n'y en a pas d'autres, à part connards, enfoirés etc... ) 3 heures après son adoption, ont trouvé que Praslin miaulait vraiment beaucoup. Alors, pour le calmer, ils l'ont mis sur le rebord de la fenêtre au 2ème étage. Comme là Praslin a cessé de miauler, et bien ils l'ont laissé dormir sur le rebord extérieur de la fenêtre ! Sauf que bien évidemment, le lendemain matin, Praslin n'était plus là... Tout d'abord recueilli par la voisine, étonnée en ouvrant ses rideaux de trouver un chat sur son rebord de fenêtre. Puis, lorsqu'elle est partie à la Fac, Praslin s'est faufilé entre ses jambes par la porte et s'est enfui, totalement apeuré.

S'en est suivi, et je vous passe les détails, 6 jours et 6 nuits de recherche de Praslin dans les environs. Savoir mon bébé dehors sans nourriture et dans le froid m'était insupportable. Grâce à mon réseau, mais aussi aux réseaux sociaux, une formidable chaine humaine de solidarité s'est mise en place pour chercher Praslin. C'est pas compliqué, pendant 6 jours et 6 nuits, je pense que Praslin a été le chat le plus cherché de Bretagne ! Une nuit, je me suis même relevé à 1h30 du matin pour aller le chercher de 2 à 4h sur le site car un bénévole insomniaque d'une autre asso avait vu Praslin la veille là, près des poubelles. Il m'avait appelé, avait branché son haut parleur de portable, j'avais appelé Praslin qui avait répondu à ma voix d'un miaulement. Malheureusement, j'avais avalé un gros somnifère 2 heures avant, donc impossible pour moi, raisonnablement, de prendre la route.

Praslin était porté disparu depuis vendredi matin, et c'est mercredi soir que tout s'est bien terminé ! A 22h00, je suis retournée sur le site, où d'autres bénévoles m'attendaient déjà. Au moment où je remettais des croquettes dans les cabanes en carton fabriquées par moi pour Praslin (et hélas, les 3 autres chatons errants du site), dans le faisceau de ma lampe frontale... 2 yeux... Puis 4 yeux. Je m'approche un peu : C'est sûr, c'est Praslin. Pose des cages trappes avec du bon thon dedans ! Puis, je m'éloigne pour faire le tour et tenter de rabattre Praslin vers la cage trappe. Je le retrouve, de loin lui parle, l'appelle. Il m'écoute, je le vois car dans le faisceau de ma lampe, ces yeux clignent et il miaule. Je m'allonge alors à terre, pour être moins impressionnante, et sort mon arme fatale : une boite de friandises. Je lui lance des friandises. Praslin s'approche, repart, prend une friandise dans ma main, repart. 2 fois je tente de le choper par le coup mais il parvient à m'échapper. Après une bonne vingtaine de minutes de négociation avec Praslin, je parviens enfin à l'attraper et à l'immobiliser sous un plaid polaire (même si mes doigts ont encore souffert !). Arrivé à la rescousse, mes compagnons d'infortune m'ont aidé à le glisser dans une cage de transport et à en fermer la porte. Praslin était sauvé ! Je l'ai donc ramené chez moi, hors de question de le confier de nouveau à ses adoptants irresponsables !

Un petit tour chez le véto s'est imposé le surlendemain, Praslin ayant quelques petites blessures, des puces et des tiques à ne plus les compter. 

Bien entendu, un chaton que l'on sauve 2 fois, qui vous aime comme un fou et que vous aimez de la même façon, et bien... Ca reste à la maison pour toujours. Cette terrible mésaventure se termine donc bien, puisque après quelques jours de réflexion, j'ai décidé d'adopter Praslin pour la vie ! Et il sen porte à merveille. Me voilà Môman de 3 chats !

Photo souvenir de mes 3 ex sauvageons : Praslin, Seychelles et Mahé... qui n'ont plus maintenant qu'à couler des jours heureux dans leur famille respective !

Photo souvenir de mes 3 ex sauvageons : Praslin, Seychelles et Mahé... qui n'ont plus maintenant qu'à couler des jours heureux dans leur famille respective !

Merci, mille mercis à tous ceux qui m'ont aidé à rechercher, trouver et attraper Praslin :

Jocelyne, Marcel, Jean Luc, Fanny, Lou, Lorine,Robin, Margaux, Dany, Viviane, Armelle, Yza, Manu, Chantal, Cécile, Sarah et ses deux copines !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Un monde de chat

Repost0
Commenter cet article

gambadou 20/10/2016 18:02

Très belle histoire que j'ai suivi pas à pas. Des gros câlins à tes trois chats.

sylire 18/10/2016 21:46

C'est vraiment une jolie histoire :-)

Frankie 16/10/2016 20:39

Il y a des gens qui ne sont vraiment pas faits pour avoir des chats ! Quand je pense à toutes les précautions qu'on a prises quand on a adopté Lol l'hiver dernier... Heureusement que tout s'est bien terminé pour Praslin, te voilà maintenant avec une grande maisonnée féline :)

Anne 16/10/2016 19:43

La fin d'une belle histoire ! Merci pour ton engagement et ta ténacité, Géraldine !

Endorra 16/10/2016 15:45

Tout fini bien -ouf - et ...belle suite heureuse avec ta p'tite troupe féline

keisha 16/10/2016 15:01

Ouf: j'ai suivi le sauvetage et la récupération du Praslinou sur Facebook!