UN DIMANCHE ENTRE BROOKLYN ET BROADWAY

Publié le 6 Novembre 2016

Ah ah ! Je vous ai bien eus ! Vous pensiez passer un dimanche à New York en ma compagnie ! Et bien non ! C'est avec deux petites cocottes chatonnes que nous passons ce dimanche.

Brooklyn et Broadway sont 2 chatonnes que j'ai eu en accueil chez moi durant deux mois et demi, à cheval sur le printemps et l'été, avant qu'elles ne soient adoptées début août.

Pour Brooklyn, c'était prévu. Cette minette m'ayant été "allouée" par l'association Félin Possible, une fois sa quarantaine sanitaire effectuée avec sa fratrie dans une autre famille d'accueil.

Broadway n'était pas prévue. Mais un dimanche matin de la fin mai, je partais passer la journée au Mont Saint Michel avec des amis. J'étais à peine arrivée sur l'aire de covoiturage que l'on me dit : "il y a un chaton sous les voitures". Hors, un dimanche matin, un chaton sous des voitures d'une aire de covoiturage, c'est forcément un abandon... GRRR

J'ai donc rusé et sacrifié le jambon de mon sandwich pour attraper le chaton, en fait une fifille, vue la couleur de sa robe : marbrée écaille. Les chats "écailles" sont des femelles à 99.99%.

Donc exit le projet mon St Michel... me voilà à ramener le bébé chat, de presque 2 mois (à vue d'oeil) chez moi. Je l'installe dans ma salle de bain avec une litière, de l'eau, des croquettes. Ouf, elle mange seule donc elle est sevrée alimentairement parlant. Dans ma salle de bain, car il ne fallait absolument pas qu'elle rencontre mes chats, au cas où elle aurait été porteuse de maladies et de puces...

Très vite, je décide de la nommer Broadway, sachant que Brooklyn devait arriver chez moi quelques jours plus tard.

Je téléphone à droite et à gauche pour trouver une solution pour Broadway, au moins pour sa quarantaine sanitaire de 2 semaines. Aucune famille d'accueil disponible chez Félin Possible. Heureusement, ma super voisine du RDC est là, et accepte de me prêter une chambre inoccupée de chez elle.

Durant 2 semaines, j'avais donc 3 chats chez moi (Aya, Tsingy et Brooklyn) et Broadway au RDC, avec qui je passais plusieurs heures par jour. Au bout de la quinzaine et d'une visite vétérinaire révélant des tests Sida et leucose négatifs, Broadway a pu grimper au deuxième étage, chez moi et rejoindre la troupe.

Fin juillet, j'ai eu aussi Cawoët, le chat de mon amie Muriel, à garder 2 semaines. Pendant ce temps, je gérais aussi la minette diabétique de ma voisine partie en vacances (donc piqûre matin et soir). Et ensuite, c'est à cette époque là que j'ai trouvé et recueilli mes 3 sauvageons, qui ont fait leur quarantaine dans la chambre chez ma voisine. Ce qui fait que pendant quelques jours, sur 2 appartements, j'ai géré 9 chats ! Bon, je ne recommencerai pas demain, mais là, c'était cas de force majeure !

Voilà, mon été fut donc très félin !

Mais maintenant, place aux photos de Brooklyn et Broadway !

Brooklyn, avec son frère, puis chez moi. Attention, les photos ici et suivantes ne sont pas postées ni classées par ordre chronologique. Donc au fil des photos, les chatons peuvent grandir et rapetisser !

Brooklyn, avec son frère, puis chez moi. Attention, les photos ici et suivantes ne sont pas postées ni classées par ordre chronologique. Donc au fil des photos, les chatons peuvent grandir et rapetisser !

Broadway, couleur Marbrée écaille. La photo en haut à gauche fut prise quelques heures après que je l'ai attrapée sur le parking.

Broadway, couleur Marbrée écaille. La photo en haut à gauche fut prise quelques heures après que je l'ai attrapée sur le parking.

Broadway, qui pesait alors 800 gr (sur la photo en bas à gauche)

Broadway, qui pesait alors 800 gr (sur la photo en bas à gauche)

Brooklyn, à son arrivée chez moi !

Brooklyn, à son arrivée chez moi !

Broadway et sa bouille à bisous !

Broadway et sa bouille à bisous !

Broadway en star de comédie musicale style année 40 ! Très glamour !

Broadway en star de comédie musicale style année 40 ! Très glamour !

A droite, Brooklyn en glamour !

A droite, Brooklyn en glamour !

Brooklyn avec mes grands chats, Aya et Tsingy !

Brooklyn avec mes grands chats, Aya et Tsingy !

Miss Brooklyn !

Miss Brooklyn !

Miss Brooklyn again !

Miss Brooklyn again !

And again Brooklyn

And again Brooklyn

Broadway !

Broadway !

Brooklyn encore. Qui a son arrivée et ne pesant qu'un kilo, aimait se poser sur mes épaules quand j'étais devant mon ordi. Elle s'y endormait même. Et puis devant la télé, elle venait se mettre au chaud dans ma veste polaire !

Brooklyn encore. Qui a son arrivée et ne pesant qu'un kilo, aimait se poser sur mes épaules quand j'étais devant mon ordi. Elle s'y endormait même. Et puis devant la télé, elle venait se mettre au chaud dans ma veste polaire !

Brookyn and Broadway together... Et aussi, Aya ! Appréciez la différence de volume entre Aya et Brooklyn !

Brookyn and Broadway together... Et aussi, Aya ! Appréciez la différence de volume entre Aya et Brooklyn !

Et cet été, les jours de canicule, mon canap' rassemblait une belle brochette de chats !

Et cet été, les jours de canicule, mon canap' rassemblait une belle brochette de chats !

UN DIMANCHE ENTRE BROOKLYN ET BROADWAY

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Un monde de chat

Repost0
Commenter cet article

sylire 12/11/2016 19:16

Adorables mais dis-donc, tu ne chômes pas !

Tiphanie 07/11/2016 14:55

ça donne vie à chaque fois d'avoir un chat, mais mon compagnon est allergique :(

Anne 06/11/2016 18:04

Adorables ! Tout comme toi, certainement.

keisha 06/11/2016 14:40

Hé bien!!! (mais comment abandonner des amours pareils? je m'interroge ou alors on les dépose à la sPA, pas au milieu de rien!)

Odile 06/11/2016 09:24

Tous ces chats ont l'air de s'entendre à merveille !bravo pour ton courage.