LES PLUMES, BD de François AYROLES et Anne BARAOU

Publié le 23 Mai 2017

 

BD - Editions Dargaud - 96 pages - 18 €

 

Publication en 2010

 

L'histoire : Il y a le maladif, talentueux et cultivé Malard, l'insatisfait débordant d idées Inscht ; le poseur et dragueur Alpodraco ; le cynique et grognon Greul. Ils sont écrivains, et leur seule base solide est le troquet parisien qui leur sert de QG. Là, ils débattent, déplorent ou débinent leurs livres, leur métier, la littérature et tout ce qui tourne autour. Mais comme autant de quilles dans un jeu de chiens, il y a aussi un prof en voie de clochardisation, une célèbre auteure à
succès, une stagiaire-secrétaire-pigiste qui couche, un jeune écrivain qui vient les flatter et demander conseil... Tout s emballe quand le bistrot est mis en vente : la bande des quatre décide de tout faire pour l'empêcher.

 

Tentation : Le sujet !

Fournisseur : La bib'

 

 

Mon humble avis : La 4ème de couv' m'annonçait du "percutant", du "magistral" et "un humour dévastateur". Mouais. Dans ces catégories, peut vraiment mieux faire. Il existe un deuxième tome que je n'ai pas l'intention de lire pour être honnête.

Le récit est une succession de saynètes entre les 4 écrivains qui sont, disons-le sans peur, plutôt déprimant et blasés par le système, plutôt mous et ne cessant de se plaindre d'être incompris par la terre entière y compris eux-mêmes. Du fait de ces saynètes, l'histoire est très hachurée, et les sujets abordés jamais approfondis. C'est dommage.

Certes, il y a tout de même quelques passages qui prêtent à sourire, comme celui de la revue de presse ou de la cuite du marketing éditorial, et certaines réflexions font mouche. Mais de là à s'emballer, non hélas.

J'ai trouvé trop de poncifs sur "les auteurs maudits" et finalement, la plongée dans le monde littéraire est très réduite, même si nous assistons à quelques séquences telles qu'un cocktail ou une séance de dédicace. Mais on regrette de ne pas avoir plus accès à l'aspect créatif du métier d'écrivain.

Les dessins n'ont rien d'extraordinaire et les quatre écrivains ne m'ont pas été particulièrement sympathiques.

Bref, une BD que l'on lit vraiment avec un sentiment de "pas désagréable mais sans plus". A vous de voir !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

Rebecca G. 29/05/2017 23:44

Le dessin ne me tentait déjà pas trop... Bisous!

A_girl_from_earth 24/05/2017 00:49

Ah zut, le résumé et le contexte de l'histoire donnaient bien envie. En même temps, quand je vois l'extrait, les dialogues en soi pourraient bien me faire sourire, par contre ils sont complètement desservis par les dessins, je trouve.