BEREZINA, de Sylvain TESSON

Publié le 2 Novembre 2017

Récit de voyage - Editions Audiolib - 4h51 d'écoute - 21.50€

 

Parution d'origine en janvier 2015

Le sujet : 2012... C'est le bicentenaire de la retraite de Russie des troupes de Napoléon avec la célèbre bataille de la Berezina, qui fut autant un fiasco qu'un carnage.

Sylvain Tesson et quelques amis décident, pour rendre hommage à ces héros oubliés, de suivre la route de cette débâcle, en side-car. Le trajet de 4000 kilomètres est donc Moscou-Paris, au début de l'hiver...

 

 

Tentation : L'aspect récit de voyage !

Fournisseur : La bib'

 

Lu par Franck Desmet

 

 

Mon humble avis : Une fois de plus, je le rappelle, mes pattes de chats sont là pour donner mon impression, mon plaisir de lecture et ne "jugent" pas forcément la qualité de l'oeuvre. C'est l'oeuvre par rapport à moi, ou moi par rapport à l'oeuvre, avec ce que je suis, pour le pire comme le meilleur !

La voix du lecteur ne m'a pas plus. Pas assez chaude, une voix ressemblant à celle de Francis Huster. Mais je m'y suis faite. Le format audio n'est peut-être pas l'idéal pour suivre cette Berezina. Car que je fus en voiture ou en balade pédestre, me manquait un atlas pour suivre cette retraite avec une précision géographique. Beaucoup de lieux historiques sont cités, mais à part les capitales et quelques grandes villes, nombre d'entre-eux m'étaient inconnus.

En fait, je pensais plonger dans un pur récit de voyage, ce qui n'est pas tout à fait le cas. L'aspect récit de voyage est presque anecdotique, se contentant de quelques détails climatiques, mécaniques, logistiques et d'une poignée de rencontres. Certains échanges entre les 6 protagonistes menant à des réflexions sur le voyage, la guerre, le mouvement, les valeurs de l'époque Napoléonienne ou la nôtre,  l'héroïsme sont magnifiques, profonds, mûrs et touchants. Mais touchants plus comme une flèche en plein coeur que comme une douce caresse ou certains émois.

Mais ce récit de Sylvain Tesson est surtout là pour rappeler l'Histoire, et rendre hommage à ses héros, qu'ils soient inconnus où célèbres, qu'ils soient humains ou équins, qu'ils soient français ou du front opposé, que ce soit dans la victoire où la relative défaite. Tesson exhume tous ces morts pour leur crier son admiration, lui qui souffre déjà horriblement du froid sur son Side-Car malgré l'équipement XXIème et les nuits bien au chaud, le ventre plein dans des petits hôtels-pensions.  Tesson réveille nos oreilles (ou nos yeux, suivant le format de lecture), sort de notre oubli le carnage que fut la retraire de Russie et notamment, la bataille de la Berezina (le nom d'un fleuve, à l'origine). D'ailleurs, les descriptions des massacres sont bien souvent insupportables de cruauté... et de réalisme. Les soldats qui ne mourraient pas au combat périssaient ensuite de faim, de froid, de maladies...

Tout cela, on l'a oublié, peut-être même que nos cours d'Histoire scolaires ne l'ont jamais vraiment évoqué, pour se pencher plus sur les stratégies militaires et les conséquences géopolitiques de cette débâcle. D'ailleurs, dans ces pages, il est aussi question de stratégies militaires ce qui m'a souvent perdue en diminuant mon attention. De même, j'ai parfois fait une indigestion de noms propres de personnages sans doute éminemment historiques, mais pour moi parfaitement méconnus, et format audio oblige voiture balade, mon ami Google ne m'accompagnait pas pour m'informer un peu plus.

Il n'empêche, la langue de Tesson est d'une beauté magistrale, et malgré mes égarements, il me semble sortir grandie de cette lecture audio. Même si ce sont des images globales, la Berezina n'est désormais plus  qu'un simple nom devenu commun pour désigner mes petites catastrophes personnelles.

Ce qui est sûr, c'est que les férus d'Histoire et des campagnes Napoléoniennes se régaleront de cette lecture.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #récits ou romans de voyages

Repost0
Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 06/11/2017 14:29

Une lecture que j'avais beaucoup aimé.

Hélène 03/11/2017 08:25

Il m'attend, j'aime assez l'auteur généralement

Shana lilie 03/11/2017 02:03

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

A_girl_from_earth 03/11/2017 00:57

Haha, tu n'aimes pas la voix de Francis Huster ? Bon, sinon, j'ai lu des avis plus enthousiastes sur ce livre, du coup je l'avais noté (mais évidemment toujours pas lu). Je maintiens quand même, je reste curieuse de ce fameux Sylvain Tesson, et possible que j'adhère plus que toi pour ce livre. En plus tu as l'impression d'en ressortir grandie, ce n'est pas rien !^^

Anne 02/11/2017 17:46

J'ai beaucoup aimé ce livre, bien arrosé de vodka, n'est-ce pas ! ;-)

keisha 02/11/2017 08:37

J'ai adoré, un des meilleurs de l'auteur, mais lu en format papier, avec carte et autres, ça aide!

Géraldine 02/11/2017 12:56

Ah oui, des cartes etc m'auraient bien aidée !