CORPS ET ÂME, BD de MATZ, WALTER, HILL & JEF

Publié le 18 Novembre 2017

BD - Editions Rue de Sèvres - 128 pages - 18 €

 

Parution en mars 2016

L'histoire :  Franck n’est pas un type bien. Des hommes, il en a descendus des dizaines, proprement, sans histoires, un vrai pro. Lui qui n’a jamais cru à Noël, il aurait pu se douter que cette affaire payée le double était louche… Mais le réveil est bien plus rude que tout ce qu’il pouvait imaginer : si son âme est toujours homme, son corps, lui, est devenu femme. Une vengeance pour un crime passé… Sa vengeance à lui commence, et elle ne laissera personne indemne.Le parcours passionnant d’un homme qui doit renouer avec son identité. Au-delà du divertissement, un questionnement sur l’identité et le genre.

 

 

 

Mon humble avis : Corps et âme est assez éloigné de ce que je lis en BD habituellement. Ceci, dans le sens où c'est un album purement distrayant, où l'on ne s'instruit pas, même s'il permet une bonne réflexion sur l'identité, le genre et le transgenre. De même, il se penche sur un sujet qui est devenu à "la mode" ces dernières semaine, le harcèlement sexuel de rues et de bars subi par les femmes.

D'après mon ami Google, de façon presque simultanée à l'écriture de cet album, un film en a été adapté. Puisque à l'origine de cette histoire il y avait un scénario. Ce film est sorti en mars 2017 en France, sous le tire de "Revenger" avec Michelle Rodriguez et Sigourney Weaver. Pas vu.

Au début, j'ai eu un peu de mal avec les visages des personnages, que je trouvais relativement androgynes, peu définissables et se ressemblant un peu les uns les autres. Bien sûr, tout s'explique bien vite et je me suis bien installée dans l'histoire. Autre petit bémol, la couverture ne vend pas au mieux le contenu de l'album. Mais bon, cela ne m'a pas empêché de m'y plonger, puisque je me suis fiée à la 4ème de couv'

On est ici dans une ambiance polar noir, sombre, violent, limite glauque. Hôtel miteux, rues sombres et leurs occupants encore plus sombres.

En fait, on devine assez vite ce qui est arrivé à Franck, sauf que l'on n'ose y croire ! Et pourtant, une première partie flash back prouve la justesse de notre intuition : Après avoir été enlevé, le tueur à gages Franck se réveille couvert de bandages dans un hôtel pourri.... Et découvre qu'il a été opéré à son insu... Et qu'il est devenu femme.

Après quelque temps de dépression, de beuverie et d'adaptation à sa nouvelle physionomie, vient pour Franck le temps de la vengeance. Enquête puis règlements de compte à la pelle, Franck nettoie son ancien environnement professionnel afin de parvenir à la source : le docteur qui l'a opéré.

J'ai franchement bien aimé cet album, qui se lit donc bien sûr d'une traite. Le scénario est méritoire, les rebondissements surprennent, le suspense est haletant. Le tout parfaitement mis en page, dessins, couleurs et bulles compris. Une histoire de vengeance, de recherche d'identité, avec actions, amours, réactions, coups de théâtre et un peu d'hémoglobine. Bref, parfait si l'on veut se lire un polar bien noir en une heure !

Et qui sait, une fin assez ouverte pour envisager une suite ? J'aimerais bien. 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 18/11/2017 14:27

Plutôt originale cette idée de tueur à gages transformé en femme ! Je ne vois pas non plus le film dont tu parles mais si je croise la BD, j'y jetterai un oeil.