L'ADOPTION (tomes 1 & 2), BD de MONIN et ZIDROU

Publié le 15 Décembre 2017

BD - Editions Bamboo - 70 pages - 14.90 €

 

Parution en mai 2016 et mai 2017

 

L'histoire :  Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c'est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu'elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s'adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. Des premiers contacts distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

Tentation : La blogo il me semble !

Fournisseur : La bib'

 

 

Mon humble avis : Ne faites pas comme moi ! Si vous commencez le tome 1, assurez-vous d'avoir le tome 2 à portée de main ! Car le premier numéro s'achève sur un cliffhanger insoutenable. Donc lire les 2 tomes à la suite, n'oubliez pas, vous me remercierez.

Je chronique donc ici les 2 tomes, en restant très évasive sur le deuxième, histoire de ne pas trop spoiler le premier ! Le premier, bouleversant est un coup de coeur, le deuxième, émouvant l'est un peu moins, mais de si peu.

Le graphisme, les couleurs, les dessins sont tout simplement sublimes, délicieux comme des bonbons acidulés que l'on laisse fondre dans la bouche. L'émotion est là, tout comme l'émerveillement devant cette petite fille du bout du monde qui fait fondre la carapace des plus durs ; à savoir Gabriel, le grand-père d'adoption. Et oui, lorsque l'enfant paraît, le monde semble s'adoucir. Les bulles ne manquent pas d'humour non plus. Les personnages principaux comme secondaires sont tous attachant, autant pour leurs petits défauts que pour leurs grandes qualités.

Bref, cette BD paraît être un bijoux tout doux jusqu'à ce que les choses se gâtent dans un retournement de situation des plus inattendus qui nous conduira au Pérou, pays d'origine de la fillette, dans le deuxième tome, tout aussi réussi graphiquement. 

Cette histoire évoque la génération d'hommes qui sont bien plus doués et disponibles pour être grands-pères qu'ils ne l'étaient, trente ans plus tôt, pour être pères.

Mais, évidemment, le sujet principal de ces deux tomes reste l'adoption, le désir viscéral de devenir parent, envers et contre tout... Et donc de certaines dérives des réseaux d'adoption. Le tout sur la partition de l'Amour, lui aussi envers et contre tout, dans une tranche de vie de gens ordinaires.

A lire !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 16/12/2017 01:37

Tu as raison, il vaut mieux avoir les deux tomes sous la main. Je m'étais arrêtée au tome 1, le 2 n'étant pas sorti au moment de ma lecture, et j'étais très motivée par la suite, mais là le temps passe, je suis passée à d'autres tentations... C'est le risque. Mais j'y reviendrai. C'est bête de s'arrêter à un tome de la fin...

Anne 15/12/2017 14:58

J'attends de la trouver à la bibli, cette BD ! (ou plutôt les deux tomes)

Laurie 15/12/2017 10:04

Dans mon entourage, cette bd est le coup de cod'eur de nombres de mes amies et j'avoue ne pas l'avoir encore lu. Lors de ma prochaine session emprunt, je pense que je vais me laisser tenter. Merci pour cette jolie chronique :-)

keisha 15/12/2017 08:27

J'ai lu les deux d'affilée, pas de frustration. Curieusement (?) j'ai été plus bouleversée par autre chose que cette adoption de petite fille, sans gros étonnements (oui, le papy va craquer, forcément), et donc, plus par les relations entre les membres de la famille, et la femme au Pérou sur les traces de sa fille.
Dernièrement une femme que je connais a adopté deux jeunes garçons, après 7 ans de galère pour les papiers;..