FATHERLAND, BD de Nina BUNJEVAC

Publié le 8 Décembre 2017

BD - Editions Ici Même - 160 pages - 24 €

 

Parution en Novembre 2014


L'histoire :  1975. Peter Bunjevac, Serbe nationaliste exilé au Canada, vit à Toronto avec sa femme et leurs trois enfants. Il appartient à une organisation anti-communiste qui milite pour l'indépendance de la Serbie. Sa femme, soupçonnant la nature de ses activités militantes et craignant pour la sécurité des enfants, le persuade de la laisser partir passer des vacances avec les enfants chez ses parents, en Yougoslavie. Peter accepte mais, méfiant quant aux intentions réelles de sa compagne, exige que leur fils aîné, Petey, alors âgé de 7 ans, reste avec lui au Canada. Terrible ''choix de Sophie'' auquel se trouve alors confrontée la mère: abandonner l' un de ses enfants pour mettre les deux autres en sécurité, ou bien risquer la vie des trois. Elle décide de partir avec ses filles. Ce qui devait être un voyage de quinze jours deviendra un séjour de quinze ans, la famille demeurera séparée à jamais.

 

Tentation : Le pitch

Fournisseur : La bib'

Mon humble avis : Fatherland, témoignage autobiographique, est bien évidemment une BD intéressante à lire, mais absolument pas distrayante ni reposante pour l'esprit ! Vous voilà prévenus !

Le graphisme, austère, en noir est blanc, est presque uniquement fait de hachures et pointillés, donnant un aspect assez froid et presque statique à l'ensemble. Alors que je lisais les premières pages, il m'a semblé difficile de reconnaître les personnages féminins, surtout que le récit passé est entrecoupé de petits bons dans le présent. Puis, je me suis habituée.

La 4ème de couv insiste sur le terrible choix terrible qu'a dû faire la mère de la narratrice, à un moment de sa vie. A savoir, emmener ses deux filles sans sa Yougoslavie natale pour les protéger, mais laisser son fils au Canada, aux soins du père. Père anti-communiste, très engagé et militant actif... donc, surveillé. Hélas, ce "choix" qui m'a fait emprunter cet album à la Médiathèque n'est que survolé et paraît vite "bouclé". 

De ce fait, l'histoire familiale semble rester au second plan pour laisser place au destin familial dans la grande Histoire. De ce fait, l'album s'éloigne de l'intime et du ressenti que je recherchais quelque part.

Il n'empêche, la chronique familiale (sur 4 générations) au fil des années et des événements géopolitiques reste très instructive (cartes à l'appui...) même si je l'ai dit plus haut, pas évidente à suivre. Elle nécessite une bonne concentration et sans doute quelques connaissances historiques de bases. Car sous nos yeux, se déroule toute l'Histoire de de l'ex Yougoslavie, avec des raccourcis et des sauts dans le temps bien sûr, sinon, cette BD aurait pu compter une dizaine de tomes ! Il n'empêche, cela permet de comprendre les origines et l'évolution du conflit "serbo-croate-bosniaque" et les influences et conséquences internationales, passées ou présentes, humaines ou politiques, de cette discorde ethnique. Dans tous les noms cités, j'en ai tout de même reconnu un : Tito, qui m'a ramenée dans le programme d'Histoire qui avait cours lorsque j'ai passé le bac !

Pour conclure : un album pour s'instruire et non pour se distraire !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

sylire 10/12/2017 21:04

J'aime beaucoup la BD "instructive". C'est moins rébarbatif qu'un essai.

A_girl_from_earth 09/12/2017 14:55

Tu m'épates avec tes trouvailles bédéesques. Bon, en ce moment je suis plus en mode détente et besoin de distraction, et puis je vois que tu n'en fais pas un coup de coeur donc je passe.

Anne 08/12/2017 20:34

Ca m'intéresserait aussi, je crois...

keisha 08/12/2017 08:22

J'aime bien ce type de BD