LE GUIDE MONDIAL DES RECORDS, BD de BENACQUISTA & BARRAL

Publié le 14 Mars 2018

BD - Editions Dargaud - 64 pages - 14.99 €

 

Parution en avril 2017

 

L'histoire :   Paul Baron est un des vérificateurs du Guide Mondial des Records, il passe son temps à peser des courges, à assister à des concours aussi divers qu'étranges, à contrôler tout ce que les hommes peuvent inventer pour tenter de se distinguer de la masse. Activité plutôt inoffensive, sauf lorsque l'un des candidats tente de battre un record d'assassinats.

 

 

Tentation : Titre/sujet + scénariste

Fournisseur : Bib N°3

 

 

Mon humble avis : Un régal, un délice que cette BD, aucun bémol à signaler ! Tout m'a plu, depuis le graphisme, jusqu'au scénario en passant par la police de caractère ! Bref du pur plaisir de lecture où les pages semblent se tourner d'elles-mêmes.

En fait, je ne m'étais jamais questionnée sur comment fonctionner un livre sur les records... genre le Guinness Book. Avec cette BD, on entre donc dans l'univers de ce type de livre. Depuis les lettres envoyées par les "recordmen" supposés pensant mériter de figurer dans le livre des records, en amont, jusqu'aux conséquences de la publication de ces dits records, en aval. Et, en étal, le boulot de Paul Baron, huissier, qui est chargé de valider et d'homologuer ces exploits (secteurs humain et animalier). Pour cela, il sillonne la France et rencontre des personnages hauts en couleur, touchants, utopistes, rêveurs, prétentieux, fantaisistes, irrévérencieux, hilarants et parfois dangereux. Ce dernier adjectif est là pour ajouter suspens et enquête policière à cet album, qui, déjà bien riche en sujet, n'en n'avait pas particulièrement par captiver et distraire son lecteur. Alors avec cet aspect-là en plus... Et bien nous avons une BD franchement géniale, très drôle mais aussi beaucoup plus profonde qu'elle n'y paraît... et qui amène forcément à un certain questionnement.

Oeuvre cocasse car franchement l'imagination de certaines personnes pour figurer dans le livre des records et sans limite. Elle va même au-delà de l'incongru et de l'ubuesque !... Et cela prouve qu'une bonne partie de l'humanité doit s'ennuyer à mourir pour s'entraîner à de tels exploits. Exemples en vrac :"Je peux superposer 231 osselets dans ma main droite", "Je peux faire péter avec 2 doigts un mètre carré de papier bulle en une minute", "J'arrête un ventilateur avec la langue"

Mais il y a aussi des records beaucoup plus touchant, comme le 100 mètres nage libre catégorie de + de 100 ans !

Mais surtout, avec cette BD, Benacquista et Barral s'interrogent sur ce que l'anonymat a d'intolérable, sur la peur de certains de ne s'illustrer en rien de particulier, "sur le goût de la performance remplacé par l'exploit débile, sur ce qui pousse les gens à se singulariser et à ne pas se contenter d'être juste eux-mêmes.

"A quoi bon s'emmerder à grimper l'Everest quand on peut avaler trois hot-dogs en trente secondes"

Bref,  cet album est un véritable miroir de notre société : tantôt acide, tantôt touchante... Où votre exploit dit qui vous êtes. Une société qui, si vous ne faites rien d'extraordinaire, vous fait vous sentir comme un looser, comme un "rien". Surtout que ces exploits cachent aussi beaucoup d'échecs. Tiens, pourquoi ne pas créer un guide mondial de l'échec ? Bonne idée Paul ! Les deux auteurs livrent donc une histoire qui devient une ode à la normalité.

Allez zou ! On lit cette BD et on s'éclate tel qu'on est ! 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

Luocine 16/03/2018 14:21

j'ai beaucoup ri et même éclater de rire je vais faire un billet sur Luocine

A_girl_from_earth 15/03/2018 23:43

Voilà qui pourrait bien me plaire ! Un sujet intéressant et qui semble traité avec originalité. Je vois que c'est paru l'année dernière mais ça a totalement échappé à mon attention.