LE CERCLE LITTERAIRE DE GUERNESAY, film de Mike NEWEL

Publié le 16 Juin 2018

Film de Mike Newel

Avec Lily James, Michiel Huisman, Matthew Goode

 

Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

 

 

Mon humble avis : La presse n'est pas très tendre avec ce film... Pour ma part, je l'ai trouvé magnifique.

J'avais lu le livre dont il est adapté (Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates) peu de temps après sa sortie. Je me souvenais juste avoir beaucoup aimé et pensé que ce roman méritait son statut de best-seller international.

Aussi, je ne pourrais dire si le film est tout à fait fidèle au manuscrit... Quoiqu'il en soit, la reconstitution des années de guerre et d'après-guerre (40) est parfaitement réussi. Le film revient avec sobriété sur les années d'occupation allemande sur l'île de Guernesey, et leurs conséquences, quelques années après. Il montre aussi parfaitement la différence de vie et de préoccupation d'alors entre la bourdonnante Londres qui n'a pas été envahie (même si ayant subi le Blitz) et l'insulaire et mélancolique Guernesay qui a dû vivre avec les envahisseurs. La perception de la guerre en est alors changée et les traumatismes différents.

Même si j'ai eu un peu de mal à entrer dans le film dans un premier temps, je me suis très vite laissée charmée par les paysages majestueux et très vite, les personnages me sont devenus très attachants. Contrairement à la presse, je n'ai pas eu l'impression que l'aspect romance prenait le dessus dans l'histoire, bien au contraire. L'émotion est là, mais toute en délicatesse, avec parfois, une légère pointe de british humor ! Et le spectateur est tenu en haleine du presque début à la toute fin.

En fait, malgré son sujet dramatique, Le cercle littéraire de Guernesey est un film qui fait du bien. Il rappelle, une fois de plus, toute la magie qui peut découler d'un livre, de la lecture : évasion, partage, rencontres.

A ne pas bouder, que vous ayez ou pas lu le roman d'origine !

 

PS ; Pour conserver l'aspect so british du film, je vous conseille de le voir en V.O !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

dasola 18/06/2018 13:13

Rebonjour Géraldine, je n'avais pas vu qu'il y avait de mauvaises critiques sur ce film. C'est dommage pour eux car le film vaut vraiment la peine. En VO bien évidemment. Je l'ai vu dans une salle bien pleine. Le film donne envie de relire le roman. Bonne après-midi.

L'Irrégulière 17/06/2018 10:02

J'y vais cet après-midi !!!!

keisha 17/06/2018 06:53

Tant qu'à faire, j'ai plus envie de relire le roman. ^_^

sylire 16/06/2018 22:07

J'ai bien envie d'aller le voir aussi.

Anne 16/06/2018 13:13

Il est sorti pus tôt que chez vous en Belgique et il n'estpas resté longtemps à l'affiche, boudé par les spectateurs. Il faudrait que j'essaye d'aller le voir à Lille, j'espère avoir le temps (le livre était tellement sympathique !)

A_girl_from_earth 16/06/2018 12:22

Je garde un souvenir vague du livre, je me souviens que j'avais aimé mais peut-être pas autant que je l'espérais au vu des critiques enthousiastes. Je pense que je vais passer pour le film, j'ai trop de retard !

MistiCat 16/06/2018 11:41

Ce film me tente beaucoup et je pense que je ne vais pas tarder à aller le voir !
Bizzz