PARANOÏA, film de Steven SODERBERGH

Publié le 15 Juillet 2018

Film de Steven Soderbergh

Avec Claire Foy, Joshua Leonard, Amy Irving

 

Synopsis :  Une jeune femme, convaincue d’être harcelée, est enfermée contre son gré dans une institution psychiatrique. Alors même qu’elle tente de convaincre tout le monde qu’elle est en danger, elle commence à se demander si sa peur est fondée ou le fruit de son imagination …

 

 

Mon humble avis : L'originalité de ce film est qu'il a été filmé en Iphone 7 (avec certes, des applis de pros évidemment) en seulement 10 jours, avec un budget mini mini pour un film américain. Evidemment, cela on l'apprend sur Allociné et on ne l'imagine pas du tout lorsque l'on est devant le grand écran.

Les images du film représentent parfaitement la folie ou l'illusion de folie... Car oui, tout au long du film et même à la toute fin, le doute reste permis. Sawyer est-elle parano ou pas...Puisque je parle de la fin, et bien sachez que la pré-fin m'a un peu laissée sur ma faim...

Paranoïa nous plonge dans l'univers psychiatrique, surtout celui de la paranoïa, via une clinique privée des Etats-Unis. Steven Soderbergh profite de ce thriller psychologique pour se  pencher sur ce qu'il peut s'y passer : hospitalisations indues et forcées, prolongation des hospitalisations en fonction du type d'assurance des patients, et bien sûr, la solution de la camisole chimique contre tous les maux de l'esprit...

Evidemment, ce film parfaitement interprété est thrillant, mais j'ai déjà vu du plus flippant. Deux ou 3 scènes sont difficiles à supporter, mais elles passent vite. Le rythme ne faiblit jamais, le suspense est bien là... Dommage qu'il semble y avoir quelques "comme par hasard", quelques incohérences médicales (genre un dortoir mixte de malades psy... ça me parait vraiment improbable) et sur la fin, des scènes un peu téléphonées

En tout cas, l'atmosphère est très kafkaïenne, avec une héroïne qui s'enfonce toujours plus dès qu'elle entreprend quelque chose pour se tirer de cette spirale qui semble infernale, à tous les niveaux.

Un thriller donc de bonne facture, sans être celui du siècle !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

dasola 16/07/2018 17:08

Bonjour Géraldine, j'ai bien apprécié ce film même si je me suis demandé si ce qui arrive à Sawyer Valentini (quel prénom!) n'était pas qu'affabulation ou cauchemar car il n'y a pas vraiment de lien entre le fait qu'elle rentre de son boulot et que tout à coup elle se retrouve en observation à l'asile. C'est très étrange. J'ai trouvé oublié que cela avait été filmé avec un Iphone

Géraldine 17/07/2018 14:51

Si, on la voit faire des recherches sur Google pour trouver de l'aide pour personne qui se sent harcelée. moi, c'est plutôt la fin, les 6 mois plus tard... Effectivement, on peut se demander si TOUT est réel ou non...

A_girl_from_earth 15/07/2018 22:29

Ouh je n'aime pas trop ces thrillers un peu trop tendus côté ambiance et où on est très loin de la détente.^^