GUY, film d'Alex LUTZ

Publié le 3 Septembre 2018

Film d'Alex Lutz

Avec Alex Lutz, Tom Dingler, Pascale Arbillot

 

Synopsis :  Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.

 

 

Mon humble avis : Je vais être honnête, j'ai trouvé à ce film quelques longueurs et ai donc eu quelques moments d'ennui. Et pourtant, ce film est pas loin du chef d'oeuvre tout de même, tant dans son originalité, que dans son interprétation et que dans son sujet.

L'interprétation... C'est celle d'Alex Lutz, tout jeune quadra qui joue le rôle-titre : Guy, que l'on imagine aisément septuagénaire avancé. La performance, même si elle tient sur tout de même 4 à 5 heures quotidiennes de maquillage, est vraiment remarquable. Le talent qu'il faut pour construire ainsi un personnage, entrer dans sa peau, devenir lui, avec ses mimiques, sa gestuelle, l'âge de son corps etc... Vraiment, c'est bluffant.

L'originalité... C'est cette façon de filmer en caméra "presque portée", en mode documentaire, même si le spectateur sait que ce documentaire n'en n'est pas vraiment un. Le film alterne donc moments de vie/scène via l'oeil d'une caméra spectatrice, puis passages d'interviewes.

Guy dresse le portrait d'un chanteur qui a connu son heure de gloire et qui, même si éloigné des médias, continue à parcourir la France pour des galas auprès de fans fidèles. Mon imagination (ou mes références), m'a fait décelé un peu de Claude François, de Michel Sardou ou de Dave dans les personnages qui auraient inspirés Lutz pour créer Guy. Allociné m'apprend qu'il n'en n'est rien du tout... Que ce sont d'autres chanteurs "âge tendre" qui l'on inspiré.

Il n'empêche, ce portrait est très touchant et montre un homme beaucoup moins superficiel qu'il n'y parait. Certains passages et dialogues sont très forts de sens... Le film évoque évidemment sur la façon dont le public perçoit les artistes en fonction souvent de ce que les médias leur donnent en pâture, sans rien approfondir, où en prenant un parti pris, bref en montrant ce que le public veut voir... Enfin, c'est en tout cas ce que j'ai perçu avec ma sensibilité à moi. Mais les véritables sujets de "Guy", sont le temps qui passe, la filiation, la nostalgie, le recul, la vie et le travail d'artiste... Et surtout, ce qui compose un chanteur : sa vie publique... et sa vie privée... Deux personnes, deux vies qui évidemment n'en forment qu'une. En tout cas, même si ce Guy n'existe pas, on est content de l'avoir rencontré... Parce que cet homme-là vaut le détour, et a pas mal de choses à nous dire... même dans ses silences.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

dasola 28/09/2018 06:48

Bonjour Géraldine, honte à moi mais je n'ai pas vu le film et il ne se donne déjà plus à Paris, un mois après sa sortie. Je n'ai plus qu'à attendre le DVD. Bonne journée.

A_girl_from_earth 03/09/2018 22:47

Hé bien dis donc, je n'aurais pas parier 2 kopeks que ce film pouvait être aussi réjouissant ! A étudier donc, je remets ma liste de films à voir à jour.^^

maggie 03/09/2018 12:23

J'ai vu ou entendu pas mal de bien de ce film ( pour les raisons que tu cites) mais je ne suis aps vraiment tentée ( la variété, ça me fait fuir)