LA CONCUBINE ROUGE, BD de Clément BALOUP et Mathieu JIRO

Publié le 9 Septembre 2018

BD - Editions Gallimard - 112 pages - 9.90 €

 

Parution en 2012

 

L'histoire :  En pleine guerre d'Indochine, Olivier Bertaux, jeune capitaine de l'armée française, est missionné dans un coin perdu de la forêt vietnamienne. Alors que les attaques viêt-minh se multiplient, cet ancien résistant communiste se voit gagné par la fièvre. Sa raison vacille dans la solitude du fortin. Aussi, quand il capture une jolie révolutionnaire, il choisit d'y voir sa rédemption, d'oublier les hommes et la guerre...

 

 

Tentation : Couv-¨Pitch - Sujet

Fournisseur : Bib N°3

 

 

Mon humble avis : Cette BD nous ramène à l'époque où la France ne pouvait être complète si elle perdait un bout lointain de "son" territoire... le Vietnam qui revendiquait son indépendance. Nous sommes en 1947.

Les dessins sont simples mais assez colorés pour être agréables à regarder et suffire au sujet.

Nous suivons l'arrivée d'un jeune officier blanc bec venu de métropole. Il prend la direction d'un fortin éloigné... En pleine jungle et manifestement, cernés par "les ennemis", le Viêt-Minh. Il découvre certes les coutumes, le climat et les maladies de là-bas, mais aussi et surtout, les méthodes utilisées contre l'ennemi... Il tente de remettre de l'ordre et d'imposer ses ordres, mais bon, un virulent chefaillon vietnamien (assez caricatural) l'entend autrement, alors qu'il aurait pu prétendre au poste de commandant si sa peau avait eu une autre couleur. Surtout quand Olivier, notre blanc-bec prend sous son aile une jeune guérillera blessée et soupçonnée d'espionnage au profit du Viêt-Minh. Maï devient sa maîtresse, mais aussi sa bonne à tout faire... Bref, sa concubine rouge (parce que communiste).

Cette BD m'a appris ce que les livres d'Histoire ne l'ont pas fait, par ce que la vérité dérange évidemment. Les officiers français qui "sauvaient" la vie de certaines vietnamiennes en en faisant leur maîtresse, quel que soit leur âge. Les méthodes plus qu'hypocrites de l'armée française qui autorise certaines tortures mais n'en tolèrent pas d'autres sous prétexte qu'elles furent méthodes de la gestapo... Hum hum.

L'histoire "d'amour"  est assez survolée et sonne un peu le déjà vu, en tout cas, ne se démarque pas par son originalité.

De même, la révolte que l'on sent naître chez Olivier, révolte contre les méthodes et les expéditions punitives est intéressante mais pas assez approfondie, alors qu'elle aurait pu donner naissance à une BD passionnante sur le débat intérieur que vit ce jeune officier... Surtout après qu'il ait fait certaines révélations à sa concubine rouge. Mais hélas, les auteurs ne s'attardent pas sur ces révélations qui certes, donnent de l'ampleur au sujet, mais qui sont vite recouvertes par les pages suivantes.

Donc au final, on a une BD intéressante et agréable à lire, mais qui aurait pu l'être beaucoup plus !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

gambadou 09/09/2018 18:06

Je passe !

A_girl_from_earth 09/09/2018 15:43

Bon, histoire et faits intéressants mais le tout donne un goût de survolé dans cette BD j'ai l'impression. Dommage (et enmême temps, tant mieux pour ma PAL^^).