LE VOYANT, de Jérôme GARCIN

Publié le 5 Décembre 2018

Biographie - Edition Folio - 202 pages - 7.25 €

Parution d'origine chez Gallimard en janvier 2015

 

Le sujet : Jérôme Garcin développe les principaux moments de la vie d'un homme méconnu d'un grand nombre et pourtant au destin inouï et primordial. Jacques Lusseyran, devenu aveugle à huit ans, fut un grand résistant pendant la deuxième Guerre Mondiale. D'un caractère et d'une érudition hors norme, l'homme vécut l'enfer du camp de concentration de Bucchenwald, avant devenir un professeur de lettres françaises très reconnu aux Etats Unis et un auteur français.

 

Tentation : Ma PAL

Fournisseur : Kdo d'anniv de ma cousine !

 

Mon humble avis : Même en cherchant bien au fond de ma mémoire, le nom de Jacques Lusseyrant m'était inconnu... Et c'est bien là cette lacune que Jérôme Garcin souhaite combler auprès du grand public... ou du moins des lecteurs.

Car oui, la France oublie nombre de ses sauveurs, pour n'en garder que les plus célèbres. Effectivement, dans ces pages, nous croisons pas mal de pseudonymes connus (comme Vercors) ou encore de patronymes qui fleurissent sur les plaques de rue mais dont nous sommes bien incapables de dire qui, quoi, quelle histoire se cache derrière eux.

Jacques Lusseyrant a à peine dix-huit ans lorsqu'il crée un réseau de résistants parisiens, composé à majorité d'adolescents comme lui. Puis vient la dénonciation, la prison, la concentration, la libération d'un homme toujours jeune mais qui doit se reconstruire et construire sa vie, une vie militante.

Cette biographie est forcément intéressante à lire. Il y est question de la grandeur d'un homme malgré sa cécité. D'un homme qui n'a jamais vu son handicap comme un obstacle mais au contraire, comme une chance lui permettant de voir autrement... et mieux. Le thème de la cécité du résistant et sa façon de la vivre sont donc largement évoqué. L'on apprends d'ailleurs qu'à cette époque-là et pour encore de longues années, les handicapés étaient interdits de grandes écoles nationales ou de hauts postes dans la fonction publique.

C'est donc un destin hors norme qui nous accompagne au fil des pages. Maintenant, pour être honnête, cette lecture ne m'a pas "emportée", même si certains passages sont passionnants ou bouleversants. J'ai regretté quelques longueurs et répétitions. Et puis, en tant qu'homme de famille, le personnage ne m'a pas paru aimable. Mais qui suis-je pour juger un homme qui n'est pas pour rien au fait que j'ai la chance de vivre en pays libre. Sa vie privée ne me regarde pas... mais elle aurait peut-être dû prendre moins de place dans cette biographie.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost0
Commenter cet article

Antigone 27/12/2018 21:44

Je crois que je n'ai jamais lu Jérome Garcin. Pas très tentée comme ça de prime abord... mais parfois ce genre de biographies recèlent de belles surprises.

A_girl_from_earth 07/12/2018 22:15

Peut-être le genre de biographie qui pourrait avoir plus d'impact en reportage TV.