LES VIEUX FOURNEAUX T.5, BD de LUPANO ET CAUUET

Publié le 3 Décembre 2018

BD - Editions Dargaud - 56 pages - 12 €

 

Parution le 9 novembre 2018

L'histoire :  Retour à Paris pour Antoine, Mimile et Juliette. Le plan est simple : ramener Juliette auprès de sa mère, puis filer au Stade de France pour assister au match de rugby France-Australie. C'est du moins ce qui est prévu... Mais, désireuse de voir son père et son grand-père se rabibocher, Sophie les oblige à s'occuper ensemble de Juliette jusqu'au lendemain. Mimile ne peut donc compter que sur Pierrot pour l'accompagner au match. Or, Pierrot l'anarchiste mène un nouveau combat : il s'est engagé en faveur des migrants. Alors vous pensez bien qu'assister à un match opposant la France, qui refuse d'accueillir les migrants, à l'Australie, qui ne pense qu'à les entasser dans des camps, bafouant ainsi les droits de l'homme, c'est hors de question ! Mimile n'a plus pour seule compagnie que ses désillusions... Et si lui aussi était bon pour l'asile?

 

Tentation : Mon impatience !

Fournisseur : Bib N°1

 

 

Mon humble avis : Quel bonheur de retrouver Mimile, Pierrot, Antoine, Sophie, Juliette ! Au fil des tomes, on a vraiment la sensation de retrouver une famille que l'on n' a pas revue depuis longtemps, mais avec qui cela se passe comme si l'on si l'on avait dîné ensemble la veille.

Ce cinquième tome est fidèle aux précédents ! On se régale. Seule différence, nous ne sommes plus à la campagne mais à Paris, où les préoccupations sont légèrement différentes, mais toujours aussi actuelles et réelles. Mais l'on rit toujours autant, et l'on s'émeut, car cette série BD est certes très divertissante, mais également très profonde e très engagée dans ce qu'elle montre du doigt sous des traits d'humour. Et puis nos 3 papys révolutionnaires ont toujours leur façon bien personnelle de nous émouvoir, avec leur franc parler et leur "on emmerde le monde mais on n'est pas bien méchant, et qu'est-ce qu'on rigole".

Le sujet principal de ce tome est l'immigration et le traitement réservés aux migrants en France. Notre bon vieux Mimile va perdre ces dernières illusions en constatant que sa paradisiaque île de l'Océanie et sa géante voisine l'Australie ne valent pas mieux que notre métropole, en matière de gestion et d'accueil des migrants...

De mon côté, j'attends désormais avec impatience le tome 6 et/ou un deuxième film au ciné !

 

"On a réfléchi et son s'est dit : quand c'est le Qatar qui rachète les musées, les plages privées et les club de foot, personne ne crie à l'invasion arabe. Tout le monde est content. Donc ce ne sont pas les étrangers qui font peur, ce sont les étrangers pauvres. Les survêtements, les vieux anoraks, les tentes, les sacs plastique...

Les vieux fourneaux T5

"On est 500 millions de guignols en Europe et on veut nous faire croire qu'on ne peut pas accueillir 1 million de pauvres gens ? Ca fait même pas un par village !"

Les vieux fourneaux, T5

Rédigé par Géraldine

Repost0
Commenter cet article

dasola 08/12/2018 15:10

Bonjour Géraldine, ce tome est une totale réussite. Moi aussi j'attends le 6ème tome. Bonne après-midi.

A_girl_from_earth 07/12/2018 21:52

Non mais je crois qu'il va falloir que je reprenne cette série. J'ai dû passer à côté d'un truc au premier tome, et cet enthousiasme constant m'intrigue. Pas évident de tenir sur la longueur alors si au bout de 5 tomes, c'est toujours aussi réjouissant, faut que j'y revienne !

gambadou 04/12/2018 20:10

il est dans ma liste de Noël

Anne 03/12/2018 18:58

Je ne suis pas aussi loin dans la série, faut que je omplète et que je me mette à les lire ! Les extraits que tu cites sont percutants. BD à offrir aux hommes politiques ? ;-)

keisha 03/12/2018 14:07

Pfff je le veux (patience) , je veux d'abord le 4 (et là encore, patience)