DOUBLES VIES, film d'Olivier ASSAYAS

Publié le 21 Janvier 2019

Film d'Olivier Assayas

Avec Guillaume Canet, Juliette Binoche, Vincent Macaingne, Christa Théret

 

Synopsis :  Alain, la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard, écrivain bohème publie ses romans. La femme d’Alain, Séléna, est la star d’une série télé populaire et Valérie, compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

 

 

Mon humble avis : J'ai beaucoup aimé ce film, même si je ne pense pas qu'il puisse plaire à un large public. D'ailleurs, je suis allée le voir seule, mes amies n'étant pas tentées ! En effet, "Doubles vies" est un film très parisien : se déroule à Paris, personnages typiquement parisiens et un sujet qui l'est également : l'édition. 

C'est pour ce sujet d'ailleurs que je suis allée au cinéma. Car dit édition, dit écrivains, éditeurs, lecteurs... Mais ce film est bien plus que ça. Il dresse le tableau de nos époques et l'analyse, via les avis des différents protagonistes, qui ont tous raison et tort à la fois. Nos époques... Parce que tout bouge très vite. Ce qui était vrai hier (l'essor monumental du livre numérique) n'est déjà plus vrai aujourd'hui. Le livre numérique est déjà en forte baisse et ne remet plus du tout en cause l'existence du livre papier. Et voilà celui que personne n'attendait... le livre audio qui connait un énorme succès...

Ce film explore donc, et dissèque l'évolution de notre rapport à l'art (qu'il soit littéraire, musical etc... qui, sous prétexte de démocratisation, devrait devenir gratuit. Le respect de l'art et de son créateur passe sous la trappe de la consommation à coup de click...

L'évolution de l'art de faire de la politique et/ou de l'information est aussi passée au scanner. Et au centre de tout cela, l'hyper connexion et les réseaux sociaux qui chamboulent tout et font de notre époque celle où l'on n'a jamais autant écrit, mais jamais aussi mal écrit. En fait, Olivier Assayas a approché sa loupe sur toutes les formes de communication, anciennes, comme modernes, ou encore , atemporelles finalement. Car oui, nous sommes attachés à nos bonnes vieilles traditions qui ont bien fait leurs preuves

Il est aussi question des critiques littéraires VS les blogueurs, des limites de l'autofiction, du droit d'y mettre en scène de vraies personnes sans leur demander leur avis, sous prétexte que tout est camouflé sous des pseudonymes.

Les dialogues sont très très présents dans ce film, riches et très intenses, les divers protagonistes dissertant régulièrement de tous ces sujets lors d'apéro dînatoires semi-mondain. Ceux-ci sont passionnants et demandent de l'attention pour les assimiler et y glisser, pour nous-mêmes, nos avis sur les questions. D'ailleurs, j'avoue que j'aurais bien aimé participer à ces "joutes verbales" tant ces sujets m'intéressent et me concernent.

Donc, si vous êtes lecteurs, blogueurs, écrivains (en herbe ou en prairie verte), sensibles à la question des modes de communication et de de consommation, Doubles vies vous ravira. En cas contraire, je crains qu'il vous ennuie un peu.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

dasola 22/01/2019 15:53

Bonjour Géraldine, n'étant pas fan des acteurs qui jouent dans le film, je passe mon tour. Bonne après-midi.

MistiCat 22/01/2019 10:23

Je pense qu'il me plairait mais si je veux aller le voir (en plus de dégager une plage horaire !) ce sera en solo !
Bizzz

L'Irrégulière 21/01/2019 10:33

Oui, ça a l'air pas mal, le genre de truc que je peux aimer en tout cas !