DEUX FEMMES, BD de Song ARAM

Publié le 20 Avril 2019

BD - Album graphique - Corée - manhwa

BD -  Editions Ca et Là - 167 pages - 18 €

 

Parution en Septembre 2018

L'histoire :  Tout sépare Hong-yeon et Gongju, deux jeunes femmes coréennes : leur caractère, leur rapport aux hommes, leur milieu familial... Gongju, plutôt réservée, originaire de la ville de Daegu, dans le sud du pays, veut à tout prix travailler dans le secteur de la presse. Hong-yeon, dessinatrice à Séoul, est insouciante et extravertie. Et pourtant, les deux femmes sont amies et se confient régulièrement l'une à l'autre, dans les moments heureux comme lors des périodes difficiles, pour se soulager du poids que leurs familles respectives font peser sur elles ou quand des choix de vie doivent être faits. A travers les histoires délicatement intriquées de Hong-yeon et Congju, Song Aram chronique cette amitié mouvementée entre deux femmes qui se débrouillent tant bien que mal dans une société qui leur est souvent hostile.

Tentation : Le pitch

Fournisseur : Bib N°1

 

 

Une BD qui Coréenne qui nous emmène dans le quotidien Coréen

 

Mon humble avis : Deux femmes est un Manhwa, terme qui désigne la bande-dessinée en Corée. Et c'est en cherchant ce que signifiait Manhwa par rapport à Manga et autres termes et genres que je ne maîtrise pas, que j'ai appris que la Corée du Sud est actuellement l'un des premiers pays producteur de bande-dessinées au monde. Pour tout savoir (ou presque) que les Manhwa, et bien Wikipédia vous dit tout !

J'attendais un peu plus de ce roman graphique, qui reste cependant très intéressant et agréable à lire. Disons que j'espérais une plongée plus profonde dans la société et les cultures Coréennes... Mais en fait, celles-ci ne sont peut-être pas si éloignées les unes des autres d'où cette sensation de légère déception...

Bien sûr, il est question dans ces pages du poids des us et coutumes Coréennes, surtout au niveau familial... La pression du mariage, l'obéissance de la bru auprès de la belle-mère, le relatif machisme etc.

Pour le reste, il me semble que les thèmes soient en fait assez universels... Deux jeunes femmes qui ont des rêves et qui tentent de se faire une place dans une société peu conciliante et broyeuse d'âme et de corps... La difficulté de se loger à Séoul, les petits boulots, les stages non rémunérés qui durent des mois avec une embauche potentielle en guise de carotte (l'esclavage des temps modernes), le rêve et les déceptions des capitales, le harcèlement sexuel et/ou au travail et "la femme" qui est bien trop sentimentale pour bien travailler...

Bref, il semble que quelque-soit la longitude, les préoccupations de la jeunesse qui arrive sur le marché de l'emploi  se ressemblent.

Il n'empêche que ces deux femmes bien différentes, et qui vont changer au fil de ces années plutôt amères (finie l'insouciance, bonjour le mariage, le mari, l'enfant), sont attachantes et cette période de leurs vies n'est pas dénuée d'intérêt.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

sylire 27/04/2019 20:41

Voilà qui pourrait me plaire (je me suis mise à la BD de façon plus régulière).

jean 26/04/2019 08:41

Bonjour, merci de me présenter la BD « Deux femmes » de Song Aram. Je trouve que l’histoire est très intéressante. Par ailleurs, je pense très bientôt lire cette bande dessinée.

gambadou 22/04/2019 21:31

Bon, et bien, essayons le Manhwa !

A_girl_from_earth 20/04/2019 12:21

Oooh je note d'emblée ! C'est clairement pour moi. Encore une belle trouvaille que tu nous fais là. J'adore le graphisme, le dessin des personnages, et le pitch me parle aussi. Je suis un peu décue que ce ne soit qu'un 3 étoiles, je m'attendais à une vraie pépite aussi d'un point de vue culturel, mais j'ai eu les mêmes réflexions que toi sur l'universalité des problématiques sociales avec une autre BD coréenne, donc je vois à quoi m'attendre mais ça m'intéresse toujours.

Géraldine 21/04/2019 18:12

Tu sais que quand je suis tombée sur cette BD, je l'ai prise avant tout en pensant à toi ;) Car je sais que ce sont des livres/sujets etc qui te plaisent et que tu recherches. donc je me fais parfois ton éclaireuse ! Mais bon, je prends aussi grand plaisir à ces découvertes hein ! Que tes chevilles n'enflent pas !