GOUPIL OU FACE, BD de Lou LUBIE

Publié le 28 Mars 2019

BD, bande dessinée, autobiographie, Bipolarité, cyclothymie
Goupil ou Face, BD de Lou Lubie

BD - Warum Editions - 164 pages - 15 €

 

Parution en octobre 2016

Le sujet :  Lou est une jeune fille bien sous tout rapport. Jeune, jolie, elle conçoit des jeux vidéos, a un amoureux, des amis, une famille aimante… Bref, tout pour ne pas sombrer dans la déprime la plus noire.Sauf que voilà, de temps en temps, entre des périodes d’intense activité, sans raison, elle tombe dans le pot au noir, et un animal insatiable la dévore… un petit renard ! Soit son tempérament cyclothymique, sous la forme d’un petit renard capricieux.Car Lou est cyclothymique et, avec elle, le lecteur va découvrir le monde haut en contraste des maladies bipolaires.Hyper documenté, cartoonesque et ludique, ce roman graphique emmènera le lecteur découvrir ce qui se passe quand on a la tête envahie par ce petit renard hyperactif et boulimique, sur les traces autobiographiques de la jeune illustratrice. GOUPIL OU FACE permet de découvrir une pathologie sans sombrer dans le pathos.

 

Tentation : Le billet de Gambadou

Fournisseur : Ma CB

 

Une bande dessinée qui vous fera vraiment comprendre les maladies bipolaires.

Mon  humble avis : La quatrième de couv' dit déjà beaucoup sur cet album et le dit très bien.

Je suis directement concernée et bien placée pour apprécier et "vendre" Goupil ou Face... En tout cas, le conseiller vivement, voire l'imposer. En effet, après une longue errance psycho-médicale, j'ai été diagnostiquée Bipolaire de Type 2 à forte tendance cyclothymique lors de l'hiver 2013... Soit à 41 ans. Sur le coup, un soulagement... Car curieusement, je me suis dit "je ne suis pas folle" il y a vraiment un truc qui déconne chez moi, un truc qui me dépasse et contre lequel je ne peux rien. Mais très vite aussi, l'angoisse...Car je n'y peux rien et ça ne se guérit pas. Mais tout de même des mots sont mis sur mes mal-être, un diagnostic est fait, un handicap reconnu... La (les) bipolarité(s) sont inclues parmi les 10 maladies les plus handicapantes par l'O.M.S.

Ce truc qui me dépasse, j'ai vite mis une image dessus... Un alien... Qui sort sans prévenir, avec des super-pouvoirs, pour le pire (dans les périodes down) comme pour le meilleur (dans les périodes up).

La difficulté supplémentaire dans mon propre cas, c'est que les symptômes de cette maladie se cumulent avec les séquelles neuropsychologiques de mon AVC qui date de janvier 2008... (La fatigue, la lenteur, les troubles de la mémoire, de la concentration et aussi et surtout, ce foutu manque du mot).

Donc mon alien... Et bien Lou considère le sien comme un renard... réputé pour être futé et fourbe. Le renard, c'est bien plus "glamour" esthétiquement, graphiquement, et dans les bonnes périodes, ce fameux renard peut être une bonne compagnie, attachante. Dans les up, son renard est roux. Dans les down, il devient noir et prend des allures très agressives.

Cet album décrit à la perfection la vie, les ultra souffrances, les hyper joies d'une bipolaire (cyclothymique certes, mais les 3 types de bipolarité ont des racines et un tronc communs, ce sont les branches qui diffèrent. Depuis les premières manifestations de la bête jusqu'au diagnostic et même après, dans le quotidien, malgré un traitement qui étête les hauts et la bas pour les rendre moins tranchants et fulgurants. Il explique très bien le regard que l'on a de soi, le combat pour faire admettre aux autres le diagnostiques (ben enfin, c'est pas possible, t'es mignonne, t'es intelligente, t'as tout pour être heureuse) et ne pas le faire oublier (un type 2 ou une cyclothymique en up sont justes des personnes qui semblent déborder d'énergie, de joie de vivre).... Mais ça ne dure pas, les angoisses sont toujours là, parfois pour des petits rien, et souvent pour la peur de la rechute dans le down. Il démontre la différence entre les bipo et les autres... qui ne cessent de dire "allez, remue toi... Ou tu sais, on est tous un peu bipolaires... moi aussi ça m'arrive de m'énerver...." Les phrases qui donnent aux bipo des envies meurtrières.

Bref, cet album est un outil INDISPENSABLE pour comprendre les maladies bipolaires de façon "ludique et distrayante", en tout cas, de manière ultra simple, sans les langages inaccessibles de certains livres indigestes sur la matière, avec des images (dessins) aussi marquantes que parlantes. D'autant que Lou Lubie, dans la construction de son ouvrage, a été épaulée par une psychologue clinicienne. C'est donc très documenté (mais présenté) de façon amusante, prudent, et juste médicalement parlant. L'auteur ne prétend pas diagnostiquer les bipolaires à elle toute seule... Cet album peut aider, mais en aucun cas remplacer à avis médical avisé (qui est certes long et difficile à trouver)

Vous êtes bipolaire, lisez ce livre... Moi même, il m'a aidé à comprendre certains aspects de mon comportement et de ma pathologie... Et puis, il est si bon de se sentir compris... si simplement. Si simplement qui si vous ne parvenez pas à vous faire comprendre par votre entourage, cet ouvrage vous sera d'une grande aide... rien qu'en le posant dans les mains qui vous sont proches. Si celles-ci acceptent évidemment de se pencher un peu sur la question.

Si vous connaissez ou côtoyez une personne bipolaire, que vous avez du mal à la suivre, à réagir, à entourer, à soutenir ou à saisir la complexité de sa maladie, ruez-vous dans une librairie et achetez ce livre. En une bonne heure de lecture, il lèvera le voile sur ce qui est pour vous soit inconnu, soit incompréhensible, soit irréel et pure imagination du bipo. Bref, Lou Lubie peut ramener un peut se sérénité, via la compréhension,  dans les foyers.

Goupil ou face est pour moi un ouvrage d'utilité publique, au même titre qu'une autre BD : Journal d'une bipolaire

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 30/03/2019 16:40

Noté pour le thème qui, je pense, reste encore largement incompris et la nature de la maladie même obscure, alors si son traitement est réussi...

Luocine 28/03/2019 13:40

Je connais bien cette maladi donc je note ce titre. Merci.

Noukette 28/03/2019 10:49

Déjà repérée, tu confirmes !