LA SAGA DE GRIMR, BD de Jérémie MOREAU

Publié le 20 Mars 2019

BD, Bande dessinée, Islande, Angoulême
La saga de Grimr

BD - Editions Delcourt - 232 pages - 25.50 €

 

Parution en septembre 2018

L'histoire :  1783. LIslande, accablée par la misère, doit encore subir le joug du Danemark. Et le sort de Grimr, devenu orphelin, est plus cruel encore dans ce pays où l'homme se définit d'abord par son lignage. Doté dune force impressionnante, il se sait capable de rivaliser avec les plus fameux héros de saga même s'il n'est le fils de personne. Il ne lui manque que l'opportunité de prouver sa valeur

Tentation : Pitch

Fournisseur : Bib N°1

 

 

Une bande dessinée qui vous emmène en terre d'Islande

Mon humble avis : Cet album a reçu le prix du meilleur album au festival d'Angoulême 2018... C'est peu dire...  Et même si La Saga de Grimr n'est pas à proprement parlé un coup de coeur pour moi, je suis assez d'accord avec ce couronnement.

Jérémie Moreau nous offre un voyage autant temporel que géographique. L'Islande en 1783. "Maudite Islande", "Sublime Islande", telles sont les paroles d'un des protagonistes et cette histoire et notamment ses graphismes et dessins le prouvent magistralement. C'est avec grand talent que l'auteur représente l'atmosphère, la majestuosité, la rudesse des paysages de cette île à l'époque très isolée. Des paysages fascinants autant qu'inquiétants, qui rendent la vie difficile... et qui se modifient sans prévenir, tant cette île a le feu au ventre, ce feu évacué lors des irruptions volcaniques. C'est une terre qui tremble, une terre violente, comme certains dessins...  Par contre, le graphisme des personnages m'a moins convaincu.

Nous suivons le destin de Grimr, qui perd ses parents lors d'une éruption volcanique. Il est si jeune alors que pour lui, son père s'appelle juste "Papa". Plus de nom de famille... Il devient donc le fils de personne... ce qui est dramatique en Islande. Sans arbre généalogique et sans terre, vous n'êtes rien. Mais le feu de la terre, Grimr le porte en lui et possède une force herculéenne qui lui donne un rapport très particulier à cette terre. A lui seul, il pourrait représenter cette terre nordique. Un vieil homme un peu arnaqueur sur les bords le prend sous son aile et devient son maître jusqu'à ce que... tout bascule et le triste destin de Grimr le rejoint... Même si celui-ci continue à lutter pour devenir ce qu'il doit devenir et savoir qui il est, et se faire une bonne réputation. Car là-bas, la réputation est tout ce qui compte, puisqu'elle est la seule chose qui vous survit.

Un écrivain poète en peine de d'inspiration croisera aussi la route de Grimr et lui fera don de ses terres... Ainsi, avec des racines terriennes Grimr pourrait devenir le héros de la Saga qu'il rêve d'écrire, l'Islande étant terre de sagas. Ce poète surgit toujours dans cette histoire de façon assez inexpliquée et je l'ai regretté. 

Beaucoup de mystères dans cet album (pas toujours élucidés, dommage je trouve) qui fait appel aux légendes de l'île et, via des dialogues réduits au minimum, va droit à l'essentiel : ce qu'il restera de chacun de nous, de ce que nous avons fait de nous.

Une chouette découverte donc, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour que mon enthousiasme se transforme éruption volcanique !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

Noukette 27/03/2019 13:55

Je suis complètement conquise par l'univers graphique de Jérémie Moreau...! Il a un talent fou...!

A_girl_from_earth 23/03/2019 13:34

Aaah je savais qu'il me fallait attendre le bon moment pour lire cet album qui, malgré les avis enthousiasmes au début, ne m'apparaissait pas comme une urgence même si la curiosité était là. Mais depuis mon petit saut en Islande, j'ai l'impression que tout cela aura une vraie résonance en moi. Hâte de m'y plonger maintenant !

gambadou 20/03/2019 21:39

On aurait pu faire une lecture commune ! Un avis très proche du tiens

Anne 20/03/2019 19:36

Oh je l'ai croisée hier à la bibli, ais je ne l'ai pas emportée, je ne savais pas tout ce que tu expliques. Il faut dre aussi que je lis rarement des BD depuis un petit temps... Mais qui sait, je la regarderai de plus près la prochaine fois.

Dominique Trento 20/03/2019 11:20

Bonjour, Je vous informe que nous allons mettre en production une version "bd concert" de l'album de Jérémie Moreau. Création prévue en avril 2020 sur la métropole bordelaise (Espace Treulon à Bruges). Ce projet est portée par les artistes Sol Hess et Jérôme d'Aviau du groupe Sweat like an ape et Fred Cazeaux de la cie Fracas. Jérôme est aussi illustrateur de BD; dernière bd : Rat et les animaux moches aux éditions Delcourt.