LE JARDIN DE GLACE, de J.C SERVAIS

Publié le 28 Mai 2019

BD - Editions Dupuis - 65 pages - 15.99 €

 

Parution en novembre 2008

L'histoire :  Sous les frondaisons de son jardin modèle, un vieil homme cultive l'art de vivre au rythme des saisons. Avec sa barbe argentée, son chapeau de paille et ses mains calleuses, il a tout du misanthrope rural. Un homme sans histoires. Mais l'intrusion d'une jeune étudiante trop curieuse ravive le passé récent du jardinier. Car le bonhomme n'est pas banal. Il s'agit du fameux Arnold Francart, ce grand explorateur dont les expéditions sur la banquise ont fait la une des médias. Mais pourquoi Francart a-t-il abandonné soudainement sa prestigieuse carrière scientifique ? Cette décision est-elle liée à la disparition tragique de son assistant dans le Grand Nord canadien ? Ce sont les réponses à ces questions que la jeune Barbara est venue chercher à l'ombre des arbres en fleurs...

Tentation : Servais

Fournisseur : Bib N°1

 

 

Mon humble avis : A peine avais-je terminé la lecture de "Le chalet bleu" de Servais que je me ruais à la bibliothèque au bout de ma rue dans l'espoir d'y trouver un autre de ses albums et ainsi, de me délecter à nouveau de son merveilleux coup de crayons, pinceaux et autres !

A ce sujet, Le jardin des glaces a répondu à toutes mes espérances. Quels dessins ! Quelles couleurs ! Quelle finesse dans les traits et les détails, jusqu'au plus minuscule. Vraiment d'adore le graphisme "Servais" et assurément, je ne m'arrêterai pas là dans la découverte de son oeuvre.

Je pense que Servais prend surtout son pied en dessinant la nature. Dans "Le chalet bleu", c'était la pleine forêt, les animaux, le petit lac, qui donnait à l'ensemble un effet très onirique, comme une sensation d'Eden et de création originelle.

Ici, l'onirisme est absent, car le sujet ne s'y prête pas... mais le jardin d'Eden est là, un vrai jardin autour d'une maison, que le vieil Arnold entretien avec amour, passion, au fil des jours, des semaines et des saisons... Il tient d'ailleurs un journal à ce propos... Et il constate avec tristesse que "tout arrive trop tôt, tout fleurit à l'avance... pour cause, le réchauffement climatique, sujet du fond de cet album.

Ce réchauffement climatique, Arnold l'avait constaté, sans être entendu, lors de ses grandes expéditions polaires. La dernière, seize ans plus tôt, s'est très mal passée, avec le décès accidentel de son partenaire... Tué par un ours... Depuis, Arnold vie dans sa maison et son jardin, comme un ours, avec son épouse protectionniste. Car Arnold est malade... Et puis arrive Barbara, une jeune étudiante thésarde, qui veut faire d'Arnold son sujet de thèse... A moins que sa motivation soit tout autre, car il règne autour de cette dernière expédition un épais mystère... et le poids, peut-être d'un secret.

Le personnage d'Arnold, est un inspiré d'un explorateur réel, Alain Hubert. En tout cas, pour ce qui fait référence aux expéditions. Le reste, l'histoire de cette BD est tout à fait romanesque. J'aurais aimé que le personnage de l'épouse d'Arnold ait un peu plus de place dans cette histoire, et que celle-ci se prolonge de quelques pages pour être, me semble-t-il, mieux "bouclée"

Avant d'entamer ma lecture, je n'avais pas regardé la date de parution de cet album qui pourrait être atemporel... Et puis soudain, le choc pour moi. Il est question de l'ouragan Dean qui frappe les Antilles en août 2007, très tôt dans la saison cyclonique... Et Dean, je l'ai vécu, j'habitais en Guadeloupe à cette époque. J'ai su dès lors que l'histoire se déroulait en 2007... et effectivement, parution de cet album en 2008...

Une très belle BD, très agréable à lire et surtout à regarder !

Rédigé par Géraldine

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 30/05/2019 21:52

C'est vrai que, sur la base des couvertures, graphiquement, les albums de Servais sont un enchantement et une curiosité. Il faudrait vraiment que je découvre cet auteur !