MANDELA ET LE GENERAL, BD de John CARLIN & Oriol MALET

Publié le 26 Août 2019

BD - Editions Delcourt - 112 pages - 17.95

 

Parution en mai 2018

Le sujet :  Constand Viljoen, général des armées sud-africaines pendant l'apartheid, prend la tête des milices d'extrême-droite à la veille des premières élections démocratiques du pays. Cinquante mille hommes constituent cette nouvelle armée boer en 1993. Ce sera l'un des plus grands défis que devra relever Nelson Mandela, qui, à force de patience et de charisme, réussira à éviter la guerre civile.

Tentation : Titre et sujet

Fournisseur : Bib N°1

 

 

Mon humble avis : Encore une BD passionnante, qui éclaire une partie et une époque du monde. J'ignore si ce pan de l'Histoire a eu des échos en France, ou si elle est juste tombé dans l'oubli général, et surtout du mien... Parce que d'autres Histoires mondiales se sont superposées depuis.

Mandela et le Général est une oeuvre de fiction, librement inspirée des entretiens et des enquêtes menées par John Carlin en Afrique du sud. En effet, à l'époque des faits, l'auteur était journaliste correspondant pour le journal Anglais "The independant" à Johannesburg. A ce titre, il a rencontré les deux protagonistes principaux de cette histoire, Nelson Mandela et le Général Constand Viljoen. On peut donc se dire que cet album est très proche de la vérité et de la réalité.

La libération de Mandela en 1990 est la fin d'une époque et le début d'une autre, qui n'est pas plus simple que la précédente et qui porte encore son lot de violence et de haine inter raciale.

Sur la route du pouvoir via les premières élections libres et égalitaires en Afrique du Sud en 1994, Mandela usera de toute la sagesse, l'intelligence et la diplomatie pour éviter une guerre civile sanglante et interminable. Pour cela, c'est une cachette qu'il rencontrera le leader de l'extrême droite très fasciste, Constant Viljoen. Celui-ci acceptera de combattre l'ANC uniquement par voie politique, en non par les armes. Il témoignera quelques années plus de son admiration pour Mandela "qui a montré l'exemple à l'Afrique et au monde en renonçant volontairement à la présidence au bout d'un seul mandat"

Le but de Mandela était de parvenir à une paix durable et une véritable stabilité démocratique. Pour cela, il avait compris qu'il devait devenir le président de tous les sud-africains, en prenant en compte des peurs des uns et des aspirations légitimes des autres.

C'est donc ce chemin sinueux vers la paix qui nous est conté dans cette BD, en nous offrant en alternance les deux visions : celle des noirs d'un côté et celle des blancs de l'autre.

En parallèle, je lis un gros bouquin sur l'Histoire de l'Afrique du Sud, ce qui m'a aidé à comprendre certaines nuances de cet album que je vous conseille absolument. J'en suis à 1912, justement date de la création de l'ANC.

Mon seul bémol va au graphisme, pas toujours très net et qui ne m'a pas particulièrement parlé. Par contre, certaines pages ne sont occupées que par un seul dessin, celui-ci très évocateur, qui va droit au coeur.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 27/08/2019 01:03

Dommage pour le graphisme mais je note quand même pour le sujet et l'aspect historique que je n'ai jamais vu explorée en BD. Belle trouvaille !

Wilfrid 26/08/2019 09:08

Je considère que Mandela (et naturellement avec l'aide d'autres personnes) ont, oui, bien évité une guerre civile en Afrique du Sud, mais aussi une activité de terrorisme (tel celle de l'OLP ou du PKK) dans les avions occidentaux.