C'EST UN OISEAU, BD de S.T SEAGLE ET T. KRISTIANSEN

Publié le 23 Février 2020

BD - Editions Urban Comics -136 pages - 15.50 €

Parution en février 2016

 

L'histoire :  L'avenir professionnel de Steve n'a jamais paru aussi prometteur. On vient tout juste de lui proposer d'imaginer les nouvelles aventures du plus célèbre de tous les héros : Superman. Côté personnel, il s'apprête cependant à connaître les moments les plus douloureux de son existence : son père a disparu sans laisser de message, laissant sa mère en plein désarroi. Au même moment, il apprend qu'une maladie génétique menace sa vie mais également celle de ses futurs enfants. Dans son imaginaire, Steve dispose de pouvoirs incommensurables, capables de faire bouger les planètes, mais dans la vraie, Superman n'est qu'une créature de papier, impuissante... Vraiment ? Un symbole est-il capable de sauver la vie d'un être humain bien réel ?

 

Tentation : Le pitch

Fournisseur : Bib N°3

 

Mon humble avis : J'ai emprunté cet album à la bib car le pitch annonce qu'il y est question de "Super héros"... et je suis fan des personnages à super pouvoirs... Ici, il est question de Superman, qui n'est point mon préféré, puisque je j'apprécie beaucoup plus ceux issus de l'écurie Marvel.

Quid de cette lecture... qui fut quelque part fastidieuse, mais intéressante. Mais qui me laisse néanmoins perplexe. En général, une bande dessinée se lit d'un trait. Pour c'est un oiseau, il m'a fallu plusieurs cessions de lecture. En fait, pour résumer les choses, je dirais que pour moi, ce fut expérimental, tant dans le déroulé un peu anarchique de l'histoire, que dans la formule narrative, de quand les graphisme qui sont tout de même par moments bien particuliers.

Le personnage de Steve et toutes ses questions existentielles ne m'ont pas passionnée vraiment... D'autant que ce même à tout ceci un drame familial lié à une maladie génétique et dégénérative (la maladie d'Huntington) En fait, je trouve dommage que les auteurs aient mélangés ces deux sujets, même si évidemment, la conclusion réunit les deux dans une évidence : on est tous, à plus ou moins grande échelle, les super héros de notre vie, ou d'une vie, en fonction de ce que l'on est amené à affronter.

Mais l'aspect intéressant de cet album sont les études thématiques sur les mythes des super-héros (ici Super man), des modèles de perfection qu'ils représentent au-delà de leur super pouvoirs (justice, souvent outsider, invulnérabilité, pouvoir, perfection, courage)

Il est montré aussi que nous nous comportons souvent comme ces héros... En effet, la façon dont nous nous habillons ne s'approche-t-elle pas d'un certain costume dans notre représentation ? N'avons-nous jamais le sentiment de ne pas être de ce monde, de venir d'ailleurs tant celui-ci nous semble étranger à nous même ? N'avons-nous pas, chacun au fond de nous, une identité secrète que nous taisons au reste du monde ?

Les auteurs montrent aussi que tous ces pouvoirs cumulés pourraient devenir les pires dangers du monde... s'ils tombaient du "côté obscur de la force". Bref, cet album est donc aussi une réflexion sur toute forme de pouvoir.

Bref, une BD avec des passages franchement intéressants mais trop entremêlés dans les dérives existentielles et privées du personnage... Alors voilà, si vous aimez les albums d'aspects expérimentaux et réfléchir sur le fondement des super héros, cet album pourrait vous plaire, tout en vous laissant perplexes en même temps ! Mais je ne crois pas que "c'est un oiseau" me marquera longtemps, malgré la fascination que j'avais pour le sujet !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 26/02/2020 22:52

Ah ben comme toi je m'apprêtais à noter quand j'ai vu Superman (super-héros & co, pareil, je fonce) mais là ça ne m'a pas l'air très "léger" comme ambiance donc, bon, à voir...