L'ASPERGER AU FEMININ, de Rudy SIMONE

Publié le 20 Mars 2020

Autisme, asperger, femme, asperger féminin, livre, savoir, connaitre

Essai - Editions Deboeck - 242 pages - 22 €

Parution en février 2015

 

Le sujet :  Rudy Simone évoque les différents aspects de la vie personnelle et professionnelle d'une Aspergirl, qu'il s'agisse des premiers reproches essuyés, du sentiment trop fréquent de culpabilité, des compétences particulières ou encore des relations amicales, des histoires d'amour et du mariage. L'emploi, la carrière, les rituels et routines sont autant de sujets abordés dans l'ouvrage, de même que la dépression, les effondrements émotionnels et le sentiment d'être incomprise des autres. Deux chapitres s'adressent aux parents afin de les aider à mieux comprendre les défis associés au SA et à y réagir d'une façon positive. Pour finir, le livre propose une liste des principaux traits des filles avec SA et les différences entre les femmes et les hommes Asperger.

Tentation : Le sujet

Fournisseur : Ma CB

 

 

Mon humble avis : L'autisme, et notamment le syndrome d'Asperger, qui fait partie du T.S.A (Trouble du spectre autistique) n'est pas encore vraiment expliqué par la science, même si les recherches avancent. Il est aussi très méconnu du grand public à qui les médias ne montrent que des cas extrêmes, spectaculaires, voire fascinants. Et les autres sont passés sous silence, si bien que la majorité des porteurs d'Asperger subissent énormément les idées préconçues sur le syndrome, les préjugés, les clichés, la méconnaissance totale du commun des mortels... et de nombreux médecins. 

Les femmes asperger sont beaucoup moins diagnostiquées que les hommes, et si elles le sont c'est bien souvent à l'âge adulte, voire très adulte. Elles sont beaucoup plus nombreuses que le disent les statistiques car beaucoup d'entre elles ignorent qu'elle sont Asperger, faute d'information, d'écoute etc... Et aussi mais surtout, parce que les manifestations du syndrome d'Asperger sont différentes chez les hommes et chez les femmes... Les femmes étant de nature et de culture ancestrale plus douées pour la socialisation. Les femmes asperger sont d'ailleurs bien souvent appelées les femmes caméléons... Elles passent bien plus inaperçues que les homologues masculins et possèdent plus de " capacités d'adaptation".

L'asperger au féminin de Rudy Simone est un livre incontournable, que doivent vraiment lire les femmes porteuse du syndrome Asperger ou celles qui pensent l'être. Mais aussi et surtout par les proches des Aspergirls : parents, conjoints, amis, famille. Et ce, quel que soit l'âge de l'Aspergirl. Il n'est jamais trop tard pour mieux comprendre son enfant, même si celle-ci vole de ses propres ailes depuis belles lurettes. Et si votre Aspergirl est encore en maternelle, ce manuel vous sera aussi d'un grand secours, pourrait devenir l'un de vos livres de chevet. Comprendre son aspergirl, l'accepter telle qu'elle est, l'aider, aménager des situations qui lui sont difficiles, ne pas juger, et ne pas vous sentir coupable non plus.

Pour écrire ce livre, Rudy Simone (Américaine) s'appuie sur son expérience personnelle du TSA (bémol :  son diagnostic n'a jamais été validé médicalement, pour cause de désert médical, elle est devenue une spécialiste du sujet, il s'agit d'un autodiagnostic, ce qui n'enlève pas le mérite de ses recherches et de son savoir), sur ses recherches, mais aussi et surtout sur quantité de témoignages de personnes rencontrées : des aspergirls ou des parents d'aspergirls, ou encore, des aspergirls qui sont parents d'enfants aspies et/ou neurotypiques. Cette ouvrage est valable pour toute aspergirl, de la plus jeune à la retraitée, puisque des chapitres sont consacrés à toutes les grandes étapes de la vie ainsi qu'aux situations majeures que l'on rencontre au cours d'une vie (le lycée, la fac, le mariage ou non, l'enfantement, le travail, les amies, la séduction amoureuse etc.) Dans chaque chapitre, le texte de Rudy Simone est entrecoupé de courts et frappants témoignages de quelques phrases. Ensuite, en encadrés gris, figurent des conseils clairs et précis pour les Aspergirls, puis d'autres conseils pour parents ou proches.

Il est bon de rappeler qu'il y a autant de formes d'autismes asperger qu'il y a d'autistes Asperger. Selon les individus, certains symptômes peuvent être absents ou plus discrets. Donc ce n'est pas parce que votre fille ne fait pas ceci qu'elle n'est pas asperger, et ce n'est pas non plus parce qu'elle fait cela qu'elle est asperger. De plus, il est fort possible votre aspergirl ne vous dise pas tout, loin de là, de sa vie intérieure... Sachez également qu'il n'est nullement nécessaire d'être un génie pour être diagnostiquée asperger : à partir de 70 de Q.I, si une quantité nécessaire de symptômes sont là (dont des symptômes incontourables), c'est suffisant pour être diagnostiquée autiste asperger : c'est à dire autiste sans déficience intellectuelle. Même si ce livre peut amener à faire des démarches de diagnostic, il ne fait en aucun cas le diagnostic lui-même. Et si vous êtes déjà diagnostiquée officiellement, cet ouvrage vous aidera à mieux vous comprendre et peut-être à mieux vous préparer à certaines situations, à vous protéger, à vous écouter plus pour vivre mieux cette différence en vous préservant des situations qui déclenchent angoisses ou autres chez vous. Rien n'est compliqué à comprendre dans ce livre, les termes médicaux sont réduits au minimum, il est donc accessible à toutes et à tous sans être soporifique... Même si évidemment, ce n'est pas le genre de livre que l'on lit d'une traite.

Mais si vous êtes concerné(e)s de près par l'Autisme au féminin, ce livre est INDISPENSABLE et résolument positif, même si certains sujets auraient mérité plus amples développements. Et les relations avec votre aspergirl pourront rester ensoleillées ou le redevenir !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Livres autres - divers

Repost0
Commenter cet article

keisha 25/03/2020 08:46

Donc mieux vaut voir un spécialiste si on s'interroge vraiment ?

Géraldine 25/03/2020 10:26

Ah oui, sans aucun doute, de toute façon seuls des professionnels spécifiques peuvent établir le diagnostic après différents tests officiels etc. Moi j'ai fait mes tests au Mans puis j'ai rencontré un psychiatre spécialisé TSA à Paris. Car nombre de psychiatre ne connaissent pas vraiment le TSA, au point même de passer à côté, ce qui a été le cas de ma propre psy qui me suit depuis 12 ans. Ce genre de livre est fait pour comprendre mieux accompagner ou éveiller une interrogation mais ne dresse absolument pas un diag !

Shana 21/03/2020 17:18

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.

keisha 20/03/2020 08:22

heu : il n'y a pas le risque de se sentir concerné, si on le lit? je veux dire, se demander si on n'est pas soi même asperger? Pourquoi pas, remarque...

Géraldine 20/03/2020 09:58

Oui et non... Car comme dirait certains qui ne comprennent rien à ce qu'est vraiment le fait de vivre avec un syndrome ou une pathologie, on est tous un peu bipolaire, on est tous un peu autiste, j'en passe et des meilleurs. De toute façon, seul un processus pluridisciplinaire médical peut valider un diagnostic. Et les femmes ayant été ultra sous diagnostiquée, ce genre de livre peut justement aider à mener à se diriger vers un diag médical ou non, suivant qui l'on est, et le besoin que l'on en ressent éventuellement.