PAR AMOUR, de Valérie TONG CUONG

Publié le 9 Mai 2020

Roman - Editions Audiolib - 9h02 d'écoute - 22.90 €

Parution d'origine chez J.C Lattès en 2017

 

L'histoire : Le Havre, 1940... La dêbacle, l'Exode, puis le retour au Havre, pour deux soeurs Emilie et Muguette, leurs enfants alors que leurs époux sont au front. L'occupation allemande et les bombardements des alliés. A travers ce roman, c'est l'histoire de deux familles, leur quotidien fait de privation et de peur, que l'on suit durant les cinq ans de la Grande Histoire.

 

Tentation : Ma récente lecture "Les guerres intérieures" de la même auteur

Fournisseur : Bib N°4

 

Mon humble avis : Effectivement, mes copines blogueuses ne m'ont pas trompée. Quel roman ! Quelle force et puissance dégage-t-il ! Bien sûr, il prend aux tripes et noue la gorge devant l'horreur du quotidien vécu pendant 4 ans par les Havrais durant la Seconde Guerre Mondiale.

Je savais que la ville du Havre avait particulièrement souffert pendant cette guerre et qu'elle avait été complètement démolie à coup de largages de bombes. Mais j'ignorais le reste, le comment, le pourquoi, le par qui... et ce l'enfer que cela représentait pour ses habitants. 

De sa plume si juste et délicate, Valérie Tong Cuong laisse chacun des protagonistes s'exprimer au fil de chapitres qui leurs sont dévolus. Joffre, le mari d'Emilie, revenu traumatisé du front, et qui semble s'adapter aux occupants sans rébellion. Emilie qui ne reconnait plus son époux et qui se bat pour maintenir toute la grande famille, la sienne et celle de sa soeur, à flots : c'est à dire en sécurité et avec une assiette rationnée. Muguette, atteint de la tuberculose qui, du fond de son sanatorium, accepte que ses deux enfants, Joseph et Marlyne, soient envoyés en Algérie pour y être protégés. Jean et Lucie, les enfants d'Emilie et Joffre, qui quittent l'enfance bien trop vite et prennent des risques pour améliorer le quotidien familial.

A travers cette saga bouleversante, Valérie Tong Cuong montre tout ce que l'on peut faire par amour : se dépasser soi-même, se séparer de ses enfants, se taire, ne pas paraître tel que l'on est au fond de soi, mentir... Oui, par amour, quitte à renoncer à l'amour de ses proches, il faut apprendre à mentir.

Je conseille chaleureusement ce roman qui certes vous malmènera, mais vous remettra en mémoire une page d'Histoire et le destin d'une ville, Le Havre rarement développé à ce point dans les manuels. Et pour celles et ceux qui ne manquent de rien d'essentiels dans cette étrange époque que nous vivons, "Par amour" permet vraiment de relativiser sur nos difficultés et restrictions actuelles. Un beau et grand roman, vraiment !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française, #Livres audio, lectures audio

Repost0
Commenter cet article

Sylire 24/05/2020 21:31

Un coup de coeur pour moi aussi !

Stephie 17/05/2020 09:26

Lu à sa sortie, mon coeur en garde encore la trace :)

L'Irrégulière 12/05/2020 10:19

Un très très beau roman !

MistiCat 11/05/2020 11:23

J'ai énormément aimé ce roman aussi ! Un très gros coup de coeur livresque 2018.

gambadou 10/05/2020 22:36

Il est sur ma LAL depuis fort longtemps

A_girl_from_earth 09/05/2020 23:57

Hé ben dis donc, tu as finalement plus de lectures révélation que de bides ces derniers temps ! Tant mieux, hein ! :) Comme Keisha, je n'ai pas entendu parler de ce roman. J'y regarderai de plus près s'il croise mon chemin au détour d'une bib'. Mais au fait, pas de billet de cinéma depuis un moment, je suppose pour cause de confinement, mais tu n'es pas abonnée à Netflix ou autres ? Parce que là c'est une sacrée mine de films (et séries).

Géraldine 10/05/2020 10:47

Non, aucun abonnement à aucune chaine de télé quelconque, et aucun regret. Même si les programmes proposés par les chaines traditionnelles ont été "du foutage de gueule" la plupart du temps, j'ai fait d'autres choses... ou regardé d'autres types d'émission. Mais en fait, j'ai moins regardé la télé pendant le confinement qu'en temps normal ! Pour les billets ciné, faudra attendre la réouverture des cinés !

keisha 09/05/2020 10:50

J'ai l'impression de n'avoir jamais entendu parler de ce roman!? Mais ça a l'air bien (ah oui, le Havre et sa reconstruction ensuite)