LE BONHEUR DES UNS, film de Daniel COHEN

Publié le 16 Septembre 2020

Film le bonheur des uns de Daniel Cohen, cinéma, avis, critique, Vincent Cassel, Florence Foresti

Film de Daniel Cohen

Avec Bérénice Bejo, Vincent Cassel, Florence Foresti, François Damiens

Synopsis : Léa, Marc, Karine et Francis sont deux couples d’amis de longue date. Le mari macho, la copine un peu grande-gueule, chacun occupe sa place dans le groupe. Mais, l’harmonie vole en éclat le jour où Léa, la plus discrète d’entre eux, leur apprend qu’elle écrit un roman, qui devient un best-seller. Loin de se réjouir, petites jalousies et grandes vacheries commencent à fuser. Humain, trop humain ! C'est face au succès que l'on reconnait ses vrais amis… Le bonheur des uns ferait-il donc le malheur des autres ?

 

Mon humble avis : Une bonne comédie acide à souhait, inspirée de la pièce de théâtre "L'île flottante". Un sujet qui fonctionne très bien en France, où la réussite est presque systématiquement suspicieuse et jalousée. Et nous sommes dans un pays où il est de bon ton de développer un talent particulier qui permet de briller et de se distinguer des autres. Un bon casting donc pour évoquer la jalousie et l'hypocrisie face au succès naissant puis gigantesque d'un membre d'un groupe d'amis. Daniel Cohen décortique bien les effets de la cristallisation du succès doublé de la célébrité. "On" dit toujours que le succès change les gens qui le rencontrent, mais peut-être pas en fait. Oui, dans ce film, il est clair que c'est l'entourage de Bérénice Bejo qui ne s'habitue pas à ce nouvel équilibre des forces en présence, que ce soit dans le couple ou la bande de potes. La "petite fragile sans ambition" n'est plus et dépasse les autres au poteau de la réussite telle que bon nombre se la figure : argent et la célébrité comme cerise sur le gâteau. Les personnages sont bien campés, même si d'eux d'entre-eux (Foresti et Cassel) deviennent un peu trop poussifs à mon goût. A mes yeux, le film aurait gagné à être plus délicat et subtil dans le traitement de son sujet avec des personnages moins envahissants.

Mais le moment de cinéma reste bien agréable, les dialogues sont pour la plupart bien sentis, l'aveuglement des uns sur leur propre comportement et bêtise prête vraiment à sourire et à rire de temps en temps. Ah oui, petite précision, ne vous fiez pas, où ne vous découragez pas devant la scène d'ouverture interminable qui semble oublier le vieil adage disant que les meilleures blagues sont les plus courtes. Ma mention spéciale dans ce film ira à l'excellent François Damiens, qui donne vraiment à son personnage une épaisseur attachante.

Le bonheur des uns n'est pas un film exceptionnel, mais il dépasse de loin les autres comédies que j'ai pu voir ces derniers temps. C'est déjà pas mal !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Stephie 19/09/2020 15:39

Il me tente beaucoup, vu le sujet et les acteurs :)

A_girl_from_earth 17/09/2020 00:13

Ohlala mais ça fait tellement longtemps que je n'ai pas mis les pieds au cinéma, et je commence à bien m'y faire. Là il me faudrait vraiment le chef-d'oeuvre du siècle pour me déplacer, pas juste un film sympa à 3 étoiles.^^

Géraldine 17/09/2020 12:05

je comprends, perso je commence aussi à me lasser en ce moment d'aller au ciné pour des films 3 étoiles, d'autant que sur Rennes la circulation est de pire en pire, avec les voies cyclables qui divisent par deux les voies automobiles. Bref, j'apprécie de plus en plus rester chez moi avec un bon bouquin ou un bon reportage ;)

keisha 16/09/2020 09:56

Un film qui pour toi atteint son objectif de distraire et faire réfléchir, pas si mal

Géraldine 16/09/2020 10:13

Oui, j'ai l'impression qu'en ce moment, il ne faut pas en demander plus !