NO KID, de Corinne MAIER

Publié le 9 Novembre 2020

Corinne Maier, No Kid, enfant

Essai - Editions J'ai Lu - 158 pages - 7.00 €

Parution d'origine chez Michalon en 2007

Le sujet : Enfin, quelqu'un ose écrire ce que la plupart des parents pensent tout bas... lorsque leur progéniture est enfin couchée ! Hilarant et politiquement incorrect, No Kid s'attaque à l'un des tabous les plus intouchables de notre société l'enfant.

 

Tentation : Ma PAL

Fournisseur : Ma PAL

 

 

 

Mon humble avis : Je n'ai pas d'enfant, et pourtant, j'ai été éduquée pour en avoir. Mais on va dire que l'occasion sérieuse ne s'est pas présentée, puis les soucis de santé notamment génétiques ont pris toute la place...et les décisions, confirmées par l'âge avançant. Et pour l'instant, je ne le regrette pas, à la vue de l'évolution de notre monde. Je changerai peut-être d'avis lorsque je serai vieille et pour le coup, vraiment isolée. Mais a-t-on des enfants pour nous tenir compagnie lors de nos vieux jours ? Quant au "travail" pour la France, je suis tranquille, mes frères et soeurs compensent pour moi : ma soeur avec 10 enfants, mon frère avec trois.

Cet essai est à lire au premier degré... et aussi au quatrième ! Parce qu'il est par moment documenté (de statistiques en autre), réaliste, direct, salé et parfois de mauvaise foi ! Là où le titre est trompeur, c'est que l'auteure est elle-même mère et qu'il est très peu question de ceux qui n'ont pas d'enfants, que ce soit par choix ou par impossibilité médicale. C'est clair, ces personnes là sont montrées du doigt, interrogées sur leurs motivations qui passe forcément pour un égoïsme viscéral. 

Quarante raisons de ne pas avoir d'enfants, donc quarante chapitres plus ou moins courts, intéressants, drôles ou tragiques, répétitifs ou inédits dans leurs propos. Dans ces raisons, citons en vrac : la perte de liberté, la grossesse qui vous transforme en baleine, le coup d'un enfant, on en prend pour plus de 20 ans, on se paye les grands-parents qui ont leurs conseils à donner à propos de tout ce qui concerne l'enfant, j'en passe et des meilleurs. Mais il y a aussi des raisons plus sérieuses, autant sociales que sociétales : l'inégalité homme/femme, l'interruption de la carrière et la difficulté de mener de front carrière et foyer, la surpopulation, l'avenir plombé de nos sociétés actuelles, la difficulté de la vie etc. 

Corinne Maier met l'accent sur les problématiques modernes... En effet, être mère de famille requiert désormais tant de compétences diverses et variées que cela devient un métier fort de sa polyvalence mais très peu reconnu sur le marché de l'emploi. De nos jours, l'enfantement et l'éducation deviennent une course à la perfection, pour rentrer dans le moule, pour répondre aux critères collectifs tout en restant dans le bien-être. D'ailleurs, l'enfance est de plus en plus gérée par moult professionnels, dès que bébé fait un pet de travers ou que le môme se montre un chouia trop actif. Avoir un enfant bien dans sa peau et en bonne santé ne suffit plus : il doit être un génie, un sportif, un musicien (etc) accompli. Bref, là est une des raisons du dysfonctionnement de plus en plus manifeste de notre société : la pression monstre qui pèse autant sur les parents que sur les enfants, et ceux, avant même que ces derniers soient homo erectus... (Ex, les bébés nageurs, l'hyper stimulation en tout du nourrisson etc).

L'écriture de Corinne Maier est efficace, éloquente, et cet essai se lit très facilement. On s'instruit un peu, on médite et on rigole. Dommage qu'il soit un peu désordonné et redondants.

No Kid n'est en fait à charge contre personne. Il se veut même, quelque part rassurant. Pour les "Childfree" (sans enfant) : voyez à quel enfer vous avez échappé ! Pour les parents : ne culpabilisez pas d'être imparfaits, et profitez de l'enfance de vos rejetons, parce que ça passe drôlement vite !

PS : Si vous êtes parents sans sens de l'humour, évitez cette lecture qui est tout de même, comme dit sur la 4ème de couv', très politiquement incorrecte !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Livres autres - divers

Repost0
Commenter cet article

Antigone 28/11/2020 10:15

Il pourrait m'intéresser. Vaste sujet. Mais pour résumer mes enfants m'ont acheté une fois pour la fête des mères "Comment ne pas être une mère parfaite", et je crois qu'ils sont heureux de ça, que je ne sois pas parfaite, d'avoir pu rêver les mercredis après-midi plutôt que d'enchaîner les activités, etc... Lutter contre la pression sociale est une sacrée aventure... J'adore être maman, mais j'ai détesté tout ce que ce rôle impose et qui n'a rien à voir avec le fait d'être maman. Heureusement, avec l'entrée au collège, beaucoup d'obligations s'arrêtent.

L'Irrégulière 10/11/2020 09:46

J'en ai lu d'autres sur le sujet... on verra si je tombe dessus !

A_girl_from_earth 10/11/2020 00:57

J'ai l'impression que c'est un livre qui parlerait plus aux parents qu'aux childfree (amusant la traduction exacte de ce terme d'ailleurs si on y pense bien^^).

Anne 09/11/2020 11:14

Haha je fais partie de celles qui n'ont pas d'enfants, tout pareil que toi, éduquée pour en avoir (on est cinq frères et soeurs quand même) mais pas de vie de couple pas l'occasion et... aucun regret. J'ai une nièce adorable, c'est pratique, que les avantages et pas d'inconvénients ou presque :) (je blague, je l'entoure du mieux que je peux parce qu'elle n'a plus de maman ici-bas). J'admire ta soeur : dix enfants, quelle expérience de vie !!

keisha 09/11/2020 10:20

Tu expliques clairement le contenu, et finalement je pensais qu’elle aborderait le sujet de celles qui ne veulent ou peuvent pas avoir d'enfants.
Bon, sinon, avoir des enfants pour que quelqu'un s'occupe de vous plus tard... ? On oublie, de nos jours, les familles sont parfois dispersées ou fâchées