MY NETFLIX : DES DOCUMENTAIRES "EN SERIE" !

Publié le 14 Janvier 2021

Documentaire Netflix , Devenir, Becoming, Michele Obama

Documentaire 2020 / Titre Français : Devenir

Avec Michele et Barak Obama

Réalisé lors de la tournée du livre de l’ancienne Première Dame Michelle Obama, ce documentaire intimiste raconte sa vie, ses rêves et ce qui la lie aux autres.

Mon humble avis : Un documentaire sur l'une des plus grandes dames du monde, Michele Obama... Nous la suivons lors de sa tournée de promotion, de plus de 30 dates de par les Etats-Unis, de son autobiographie "Devenir" (Becoming). Des extraits filmés de cette tournée gigantesque, des interviewes, des coulisses, des rencontres avec les jeunes dans des maisons de quartiers, des témoignages et souvenir de ses 4 années en qualité de First Lady, et tout le chemin parcouru pour y parvenir... et y demeurer... tout en restant soi-même. Michele Obama vient d'un milieu populaire, toute sa vie elle s'est battue pour se faire acceptée, quelles que soient ses origines et sa couleur de peau. Il est évidemment beaucoup question de racisme, et également du bashing qu'a subi Michele Obama par la presse américaine. Mais c'est avant tout le portrait d'une grande dame, élégante, naturelle, battante, déterminée, qui va de l'avant et qui se donne pour mission de maintenir l'espoir pour le peuple américain, les femmes, et les personnes de couleurs. Un documentaire instructif, deux Amériques qui n'en font qu'une vues de l'intérieur : l'Amérique modeste et de couleur... et les coulisses du pouvoir, qui ne sont pas sans pression et décisions difficiles à prendre, le tout, sous les feux des projecteurs !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Documentaire, Mission Blue, Netflix, Sylvia Earle, océan, protection de l'environnement, protection de l'océan.

Documentaire Netflix 2014

Avec Mission Blue, la célèbre océanographe Sylvia Earle nous livre un plaidoyer saisissant sur la nécessité de sauver nos océans...

 

Mon humble avis : Un documentaire très instructif où se côtoient et se superposent le merveilleux et la laideur. Le merveilleux : la richesse insondable et la beauté multicolore des océans... La laideur, l'empreinte de l'homme que l'on retrouve partout, et jusqu'aux plus profondes profondeurs : déchets, plastiques, marée noire, surpêche,  conséquences de l'usage des énergies fossiles et des pesticides. Même si ce sont dans des champs très éloignés des côtes. "Par le fleuve, tout revient à l'océan".  Photos, reportages subaquatiques et chiffres à l'appuis. Un documentaire déprimant mais avec des lueurs d'espoirs. Des solutions existent pour sauver les océans, qui sont aussi nos poumons et la base de l'éco système dont nous dépendons et que nous lessivons lamentablement. Les scientifiques y croient, ont peu encore changer les choses dans le bon sens, si tout le monde s'y met. De mon côté, je m'y mets en fonction de mes possibilités en participant régulièrement à des nettoyages de la nature et des côtes, quand je peux.

Je ne connaissais pas du tout Sylvia Earle. Ce documentaire nous offre un beau portrait d'une femme passionnée et déterminée. C'est l'une des plus grandes océanographes du monde, mais aussi biologiste marine, exploratrice, auteur et conférencière. Elle travaille a la découverte du monde marin depuis toujours. Née en 1935, c'est un sacré petit bout de femme qui plongeait encore à 80 ans (date du reportage). Avec elle, nous traversons aussi plus d'une moitié de siècle de découvertes, d'évolutions du matériel de plongées et de progrès scientifiques. Et vu son petit âge, inutile de préciser que Sylvia Earle a constaté au fil des années la détérioration catastrophiques du monde marin. Elle est donc un témoin essentiel, une Cousteau au féminin ! Un documentaire à voir ! Percutant !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Documentaire Netflix 2019-2020 (USA/Mexique)

37 minutes

Titre complet : Birders, les gardiens de la migration

Mon humble avis :  Voici un excellent documentaire Netflix tourné autour du Rio Grande de part et d'autre de la frontière, tant au Texas qu'au Mexique. Dès hommes et des femmes des deux pays, passionnés ou professionnels (tout autant passionnés) sont les gardiens des zones préservées de ses régions, protègent les oiseaux et surveillent le déroulement des migrations via le comptage d'individu etc.

A savoir que, de par sa position entre le Canada et l'Amérique du Sud, le Texas est sur la route migratoire et est donc l'état américain le plus riche en faune ornithologique. De très belles images de natures et de volatiles diverses, des personnes qui dispensent commentaires et informations intéressantes. Un reportage reposant, où règne le respect de la nature. Mais bien sûr, là où il y a nature sauvage, il y a de l'ombre... En effet, à proximité du fameux mur construit par Trump, il y a déforestation... Hors la nature est un tout... Sans flore, pas de faune, sans faune, pas de flore. Si les oiseaux n'ont plus d'habitats dans ce lieu de migration, ils seront perdus et complètement désorientés...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Documentaire de National Geographic 2017

1h30 -  de Brett Morgen

Avec Jane Goodall et Hugo van Lawick

Mon humble avis : Un formidable documentaire sur la célèbre primatologue, éthologue et anthropologue anglaise Jane Goodall.  Ses premiers pas en Tanzanie à l'approche des chimpanzés sauvages, dans le parc national de Gombe Stream. C'est grâce à ses observations et son étude que l'on a su à l'époque (début des années 60), que les chimpanzés utilisaient des outils, notamment pour manger. Elle a aussi pu constater chez les chimpanzés la joie, la jalousie, la tristesse, le deuil, la dépression... Bref, toutes une palette d'émotions jusqu'alors, l'Homme pensait en être le seul dépositaire. Son travail a donc considérablement fait évoluer la connaissance des chimpanzés et a conduit a modifié les définitions homme/animal. Elle a constaté que le chimpanzé partage aussi avec l'homme l'instinct guerrier et destructeur, mais aussi des variantes culturelles en fonction de leur situation géographique.

Ce portait d'une grande femme est tout bonnement passionnant à regarder. L'étude sur les chimpanzés sauvages de Tanzanie est la plus longue jamais menée sur une espèce sauvage en milieu naturel... puisqu'elle se poursuit toujours depuis bientôt 60 ans.

Au cours de ce film, nous suivons donc Jane Goodall dans la forêt tanzanienne mais aussi dans le parc du Serengeti, où elle a accompagné son mari, photographe animalier. Donc évidemment, de superbes photos de la savane bien peuplée !

Ce documentaire a été possible car des archives que tout le monde croyait perdues ont été retrouvées en 2014. Jane Goodall parcourt sans arrêt le monde pour témoigner, instruire, informer et obtenir la protection de ses espèces menacées. Sa renommée est internationale. Il y a un an et demi, en Afrique du Sud, j'ai eu la chance de visiter le refuge Jane Goodall Institute.

Un documentaire incontournable !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Netflix et VOD

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 16/01/2021 01:33

Bravo pour ces présentations très complètes de tes découvertes séries documentaires sur Netflix ! Autant je prends plaisir à rédiger mes avis sur mes lectures, autant je n'aurais ni l'énergie ni le temps pour les documentaires.

Hélène 15/01/2021 12:57

J'ai envie de tous les regarder !

L'Irrégulière 15/01/2021 11:30

Tu devrais regarder "Notre Planète", je suis sûre que ça te plaira !!!