A PROPOS DE L'ACADEMIE FRANCAISE

Publié le 28 Octobre 2008

A force de lire sur les couvertures de livres et sous les noms d'auteurs la mention " de l'Académie Française", je me suis dit que je n'avais qu'une vague idée de cette institution...
Ce billet a donc vocation de rendre cette idée plus précise !

L'académie Française est une des plus anciennes institutions française. Créee par le Cardinal Richelieu en 1635 (sous Louis XIII), elle occupe un double rôle : veiller sur la langue française et accomplir des actes de mécénats.

L'Académie Française a donc composé son dictionnaire. Une première édition vit le jour en 1694. Et, depuis 1992, la neuvième est en cours... Ce dictionnaire permet de fixer l'usage de notre langue, d'en maintenir la qualité tout en prenant en compte son évolution nécessaire.

La mission de mécénat de l'Académie Française n'est pas d'origine. Elle est venue plus tard et rendue possible grâce à des dons et des legs reçus. Une soixantaine de prix littéraires sont attribués chaque année par l'Académie, comme le Prix de la Francophonie. L'Académie attribue aussi subventions et bourses à des sociétés littéraires ou à des personnes défavorisées en autre.


40 membres élus par leurs pairs composent l'Académie Française. Qu'ils soient poètes, romanciers, médecins, philosophes, hommes d'Eglise, ou ethnologues, ils ont tous illustré brillamment la langue Française. Ils jouissent d'une autorité morale en matière de langage et répondent au surnom d"'Immortels". La devise "A l'immortalité" figure effectivement sur le sceau que Richelieu donna à l'Académie.



L'élection à l'Académie Française est considérée par l'opinion comme la consécration suprême.L'académicien doit faire preuve d'une dignité exemplaire et il ne peut en aucun cas démissionner de son fauteuil. Il n'y a que la mort d'un académicien qui entraîne la vacance de son fauteuil, et donc une nouvelle élection. Toute personne peut se porter candidate !


Parmis les membres actuels, nous trouvons :
- Jean-Loup Dabadie(Ecrivain, auteur entre autre de chansons des plus grands interprêtes français - Reggiani- Sardou- Polnareff- Hallyday...), élu en 2008 au fauteuil 19.
- Alain Décaux, historien, élu en 1979 au fauteuil 9
- Max Gallo, écrivain et homme politique, élu en 2007 au fauteuil 24
- Valéry Giscard d'Estaing, ancien Président de la République, élu en 2003 au fauteuil 16
- Claude Levi-Strauss, ethnologue et anthropologue, élu en 1973 au fauteuil 29
- Jean d'Ormesson, romancier et chroniqueur, élu en 1973 au fauteuil 12
- Erik Orsenna, romancier et homme politique, élu en 1998 au fauteuil 17. Son  prédécesseur était Le Commandant Cousteau.
- Jean Christophe Rufin, médecin et romancier (prix Goncourt 2001 avec Rouge Brésil). Elu en 2008 au fauteuil 28 à la place de feu Henry Troya.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 30/10/2008 22:43

Merci pour ce billet concis et clair sur l'Académie française. C'est vrai qu'il y a beaucoup de notions et de titres comme ça qu'on tient pour acquis mais dont on ne connait les faits et l'historique qu'en surface.

Reno 29/10/2008 09:44

Merci pour cet article très intéressant. Il ne faut pas oublier de mentionner leur superbe habit vert :-)

Géraldine 29/10/2008 13:30


Et oui, mais je ne voulais pas que l'article soit trop long car après, je pense que les lecteurs ne lisent pas forcément jusqu'au bout ! J'ai donc sélectionner les infos !