JONATHAN LIVINGSTON LE GOELAND / le film

Publié le 14 Janvier 2009

Film de HALL BARTLETT

Synopsis : Jonathan le goeland n'a qu'un rêve: voler. Voler toujours plus, toujours plus haut, toujours plus vite au grand dam des membres de son clan qui ne comprennent pas ses multiples experiences de plus en plus dangereuses. Jonathan decouvre bientot qu'il peut aussi voler la nuit. Tout heureux, il vient l'annoncer a ses pairs et pour toute recompense, il est banni. Mais ses aventures ne font que commener dans le vaste monde des airs et de la connaissance. L'errance et l'aventure deviennent ses seuls compagnons jusqu'à ce qu'il rencontre Chiang, l'ancien d'un autre clan, qui a beaucoup à lui apprendre

Casting ; Le premier rôle est tenu par Jonathan le Goeland. Et des centaines d'autres goélands tiennent les seconds rôles !!!







                                        


Mon humble avis :  Je ne vous parle pas ici de n'importe quel film ! Jonathan Linvingston est un film produit dans en 1975, qui a été nominé aux Oscars, et qui fait partie de ma PFV (Pile de Films à Voir) depuis plus d'un an. Ca y'est, je l'a regardé hier, tout en regrettant de ne pas l'avoir fait plus tôt, tout en me promettant également de le regarder de nouveau pour mieux voir, mieux entendre certains messages. (les voix off prêtées aux Goélands).
En fait, nous suivons les aventures de Jonathan depuis ses essais scabreux de vol de plus en plus haut, jusqu'à son bannissement de son groupe, puis dans son errance de part le monde et enfin, dans sa rencontre avec un ancien qui lui apprend bien des choses, entre autre la sagesse. Cela donne lieu a des images superbes d'océan, de désert, de montagnes, de vols de ses géants des mers.
Ce film est à voir par toutes les personnes éprises de : grands espaces, d'océan, de désert, de mer, d'oiseaux marins, de liberté, d'apprentissage, de perfection, de philosophie, de voyage, de rencontres, d'un grain de folie et d'un peu de sagesse.
Je conseille ce film aussi aux personnes qui ont un peu de mal à avancer en ce moment. C'est un film plein de sagesse, qui évoque les grands sentiments qui nous émeuvent, nous préoccupent ou nous ravagent : le courage, la peur, l'amour, la persévérance, l'orgueil, le pouvoir,  la liberté, le choix d'être différent, la tolérance, la possibilité de l'échec.
Par contre, les cartésiens ou fans de cinéma d'aventure et d'effets spéciaux s'abstiendront !! Car il s'agit d'un chef d'oeuvre certes, mais avant tout d'un film initiatique, d'un songe, d'un rêve, d'une superbe leçon de vie !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

anjelica 12/04/2009 14:09

Dire que je ne l'ai jamais vu

Géraldine 14/04/2009 15:08


@ Angelica :  j'ai attendu aussi 36 ans pour le voir et il était sur mes étagères depuis un an et demi. j'aurais du le voir bien plus vite. Et je le regarderai encore, car il y a plein de
belles maximes à retenir et à analyser. Du devrais peut-être le trouver à ta médiathèque pour réparer cette énorme lacune !


tourterelle 15/01/2009 14:23

En souvenir des dimanche de notre enfance où le disque passait à la maison et où nous contemplions la pochette au Goéland dans un superbe coucher de soleil  en fredonnant les airs, je verrais bien le film, histoire de comparer les images que je m'étaient faites à l'époque et celles du réalisateur...

Géraldine 15/01/2009 14:36


euh, on aurait vécu dans la même maison ??? lol
déjà, dns mon billet sur la musique du film, les images sont tirées du film. ca peut te donner une idée


mystere 14/01/2009 18:00

Entendre cette musique évoque de vieux souvenirs chez moi...

Géraldine 14/01/2009 20:12


Je pense que cette musique, et les images qui vont avec, ne laissent personne indifférent...
Merci pour ton passage !


charles 14/01/2009 17:10

salut pas mal du tout ton blog et flicitation j'éserais de venir tous les 1ou 2 jours

Géraldine 14/01/2009 20:33


merci, c'est cool. En fait, ilo faut surtout maintenir l'effort encore 5 jours. après, ce sera chacun à son rythme et je publierais moins aussi ! il me faut juste ce mode " privilège".
j'ai perdu ton commentaire car déconnexion de windows... Si tu peux le remettre c'est cool. C'était celui où tu parlais de Balzac, Zola and co pour ton bac.
J'avais essayé de te repondre, courage, après ces lecture forcées, la littérature offre des plaisirs infinis ! Courage, je suis passée par là; Un moment, Balzac m'a même dégoutée de l lecture !


Florinette 14/01/2009 12:19

Par contre, je n'ai jamais vu le film, merci d'en avoir parlé ! :-)

Géraldine 14/01/2009 14:11


C'est un très vieux film dont je connaissais la musique et le bouquin depuis un éternité. Et puis, l'an dernier, je suis tombée sur le DVD à 9€, par hasard, chez Cultura...


A_girl_from_earth 14/01/2009 12:11

Tu me donnerais presque envie de voir ce film - je dis presque car j'adoooore les animaux, la nature, les documentaires animaliers, mais de tous les animaux, les oiseaux sont ceux qui m'émeuvent le moins lol.

Géraldine 14/01/2009 14:14


Ouais, mais là, c'est un oiseaux qui parle en pense presque comme un homme !!!


de boislaville 14/01/2009 11:11

Hello Géraldine!Je n'ai pas encore eu le temps de répondre à ton mail mais en tous cas il m'a beaucoup touché!ca pourrait aller mieux sans cette histoire de pieds... mais bon!je te réécris cet après-midi car je dois partir en réunion.Je t'embrasse bien fort et à très viteAxelle

de boislaville 14/01/2009 10:08

Jonathan le Goéland était l'idole de mon grand-père avant d'être celui de mon père et désormais de mes frères...Parce qu'il fait partie de ces héros atemporels, de ceux que les générations se passent et se repassent comme un bijou de famille des plus précieux.Jonathan est goéland mais il est certainement plus humain encore que certains.Et c'est pour cela que l'on aime Jonathan.Pour cela et pour combien d'autres choses encore...Inoubliable.

Géraldine 14/01/2009 10:28


Ca c'est un message de littéraire ou je me trompe ! Serait-ce Axelle ???
Comment vas tu ?