GREVE EN GUADELOUPE... SUITE

Publié le 20 Février 2009

Le 30 janvier, je publiai cet article : Grêve en Guadeloupe, qui reprenait surtout le témoignage d'habitants de cette île.

Le 10 février, je faisais suivre par un autre billet la
Pétition anti grêve en Gwada.

 Aujourd'hui, la situation là-bas dégénère complètement, vire à l'émeute, au lynchage, au vandalisme, au pillage, au meurtre, à l'anarchie...
Certes, les médias nationaux s'intéressent enfin à ce bout de France. Mais le font ils dans le bon sens et avec les bonnes cartes en mains, je ne sais pas, je n'ai pas la réponse. Voici, le témoigne que j'ai reçu par mail d'autres amis vivants en Guadeloupe. Etant donné la situation décrite plus haut, je ne citerais aucun lieu ni nom afin d'éviter toute représaille sur place...

"Bon pour nous nous avons commencé à sérieusement flipper quand nous avons vu le début des dégâts causés par les casseurs des lundi soir. En fait c'est bel et bien comme ce que vous voyez à la télé sauf que le nombre de magasins vandalisés est très grand. Les flics ne s'en sortent plus, les agents de securité non plus.

 


" Nous avons galeré toute l'aprem pour trouver des vigiles pour protéger notre boutique car pour nous c'est impossible d'arriver à notre magasin, il y a des barrages partout sur la route et les grevistes caillassent les gens qui veulent passer. En plus, on est bien conscients qu'on ne fera pas le poids face à des mecs armés !! Avec d'autres commerçants voisins, on a enfin pu trouver 4 vigils que nous paierons à 4 commerçants (les autres commerçants sont déjà prêts à deposer le bilan) toutes les nuits jusqu'à ce que les choses se calment. Voilà déjà que les grévistes nous forcent à fermer nos commerces depuis 5 semaines maintenant, on doit en plus assurer la sécurité de nos affaires nous même car les flics sont débordés de boulot et nous ne pouvons evidemment pas leur demander la lune.

J'ajoute quand même un détail qui n'a pas été précisé concernant le pauvre homme assassiné par un casseur avant hier; c'est que le meurtre a eu lieu aux environs de minuit et demie , et que les secours n'ont pas pu arriver avant 2H50 du matin à cause des nombreux barrages érigés par les grévistes ! Pour cette fois, on va dire que de toute façon le pauvre homme est mort sur le coup, mais s'il avait été grièvement blessé, il n'aurait peut être pas pu être sauvé. Cela me met hors de moi ... même si cette grève est légitime, peu importe, c'est un droit de faire grève, mais pourquoi la faire de cette manière ? Voilà tous les jours des blessés, des malades qui ont beaucoup de mal à arriver au chu si ils y arrivent.


En plus la greve pointe essentiellement du doigt les békés et leur monopole, alors pourquoi n'ont ils pas uniquement boycottés ces entreprises là ? Ils enragent contre le patron de carrefour (un béké) mais ils continuent à y faire leurs courses entre 2 mobolisations de barrages ! Ou est la logique ? M'enfin le leader de la grève (Domota c'est en employé antillais cadre de l'anpe de guadeloupe qui touche 2800 euros par mois donc, dans ce salaire est compris la  fameuse prime des 40% de vie chère que tous les fonctionnaires touchent en guadeloupe) est très persuasif et dangereux, et lui touchera sa paie de 280O euros par mois y'a pas de probleme, il ne perd rien dans cette histoire, et il gagne un sacré pouvoir (pour un independantiste qui se compare au ché ça aide !).


Je ne parle pas des 17 000 salariés (il y a 120 000 salariés en tout) de guadeloupe qui seront à coup sur licenciés car les entreprises ne peuvent plus les payer (forcement ça fait 5 semaines qu'on ne peut plus bosser).


Nous,  on se pose beaucoup de questions, et meme temps on est conscients qu'on est obligés d'attendre pour prendre un peu de recul et s'organiser. On est très prudents aussi; on ne sort plus le soir; on evite certains coins; et la journée on peut à peu pres circuler normalement dans notre commune qui est plutot isolée donc calme.


Ca me fait tout bizarre ce qui se passe en ce moment, j'ai l'impression de ne plus etre en France, car mes droits sont passés à la poubelle depuis 5 semaines, je ne peux plus travailler, sortir, manger ce que je veux, trouver de l'essence ou bien avec beaucoup de chance et de peine, et en plus j'ai l'impression desagreable que ma tête de blanche ferait mieux de se faire discrete ... Cette impression nous l'avons tous, meme les plus insouciants de mes amis sont attérés par ce qui arrive, et tout le monde remet en cause ses projets d'avenir, surtout ceux qui n'ont pas été payés en janvier, ni certainement en fevrier, et dont le patron deposera surement le bilan en mars ...

Tu verais le paysage, c'est degueulasse, les grevistes ont coupé des arbres pour faire des barrages, arraché des branchages, et je ne te parle pas des poubelles qui faisandent depuis plusieurs semaines .... et voilà l'oeuvre de ceux qui disent agirent pour leur guadeloupe chérie.

Cette Guadeloupe où nous n'avons jamais jeté un papier gras (et pourtant niveau poubelle sauvage, c'est un vrai sport ici); à propos de laquelle nous avons toujours parlé en bien, cette île et ce peuple que nous avons toujours défendu auprès de ceux qui critiquaient sans savoir. Voilà que nous baissons les armes.

A propos de la presse et des médias : En parlant de la presse, je connais bien une nana qui bosse pour rfo guadeloupe; figure toi qu'elle m'a expliqué un peu comment ça marche depuis les greves : en fait, au sein de rfo y'a des grevistes, donc les grevistes font les journaux tv en imposant ce qu'ils veulent ou ne veulent pas passer à l'antenne ... la bonne censure quoi. Ensuite,, on se demandais tous pourquoi les presentateurs se mettaient à parler creole avec le lkp, on n'est quand meme pas à canl 10 ! Et bien ça c'est aussi la decision du lkp; ils veulent qu'on parle creole (qui ne parle pas creole va se faire cuire un oeuf ... comme si en bretagne qui ne parlait pas breton ...); et les journalistes sont controlés.

La nana m'a expliqué qu'un journaliste s'est rebellé des le debut des greves, et le resultat c'est qu'on lui a gentillement demandé de partir...

Voilà pourquoi on ne voit qu'un aspect des choses depuis le debut; tout est pro lkp à rfo; et aucune objectivité biensur. Ecoeurant non ?





                                                                    

Allez faire un tour sur le blog de Mary qui dans ces billets des 15 er 16 février, se penche sur la question Guadeloupe pour essayer de comprendre. De bonnes questions y sont posées et des témoignages de tous partis y sont recueillis.

Pourvu, vraiment pourvu que tout rendre dans l'ordre dans les plus brefs délais pour tout le monde. Que certains problèmes soient résolus (ils ne pourront pas tous l'être en même temps), mais que le symbole même de la France LIBERTE soit à nouveau respecter. Certes, certains diront qu'après il y a égalité et fraternité. Mais s'il n'y a plus de LIBERTE, il n'y a plus rien...

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0
Commenter cet article

Stephie 24/02/2009 19:23

Si je déplore franchement la manière, il faut aussi penser à la détresse d'un peuple qui vit dans la misère sur son territoire, en regardant d'autres s'y engraisser.Je suis absolument consternée par la sauvagerie qui commence à se développer, mais tant qu'il n'y avait pas révolte, personne ne les écoutait.Voilà ce qui arrive à force de mépris des gens opprimés.

Géraldine 24/02/2009 19:53


Je t'invite à retourner sur mon blog, je viens d'y publier une lettre ouverte d'un patron antillais.
Demain matin, je publierai un lettre ouverte d'une antillaise "landa".
Certaines revendications sont légitimes, je sais, j'ai vécu là-bas. Mais l'évolution que ça prend est inadmissible et surtout le côté manipulation de la population... A lire donc là dans un nouvel
article +, demain, pour mieux, comprendre le ras le bol d'une majeur partie de la population.
Quand à la "misère", je n'en ai pas vu plus la-bas que dans certaines banlieues de métropole...


tante christine 21/02/2009 11:55

Merci, Géraldine, de ns communiquer ce témoignage... cela vaudrait le coup de l'envoyer, de façon anonyme toujours, à des journaux... tu peux essayer toutes les tendances et ce serait intéressant de voir lesquels sont prêts à publier...

Géraldine 21/02/2009 12:01


L'idée est bonne le pb c'est qu'il me faudrait une énergie considérable que je n'ai pas. Quand je vois déjà l'énergie que je dépense et les mails sans réponses que j'envoie dans des maisons
d'éditions pour avoir des témoignages and co...
De plus, les journalistes, ils peuvent trouver des milliers de gens qui leurs feraient ce genre de témoignage. Ils ne le font pas, pourquoi ?... De plus, il faut vraiment, pour des raisons de
sécurité que mon témoignage reste anonyme...
Bon, as tu apprécier la belle chanson de jacques brel !!? Bisous

COMPLEMENT DE REPONSE :
Je viens d'ajouter un petit passage reçu ce matin sur la situation là_bas (paysages sabotés...) et ai soumi à mes amis ,l'idée qu'ils pourraient eux, par internet, envoyer leur témoignage aux
grands médias.

Re bises


Cyril 21/02/2009 07:53

Bonjour Géraldine,Il est vrai que voir des "grévistes" en cagoules ou masques sur le visage, c'est très "démocratique". On se demande vraiment si le but est d'avoir un peu de sous ou bien d'atteindre d'autres objectifs...bisous

Géraldine 21/02/2009 11:14


Là, on a atteint je trouve la situation d'un état de non droit. Où effectivement,  les objectifs pour certains dépassent certainement ceux cités, donc certains sont d'ailleurs irréalisable.
Mais bon, on demande souvent les étoiles pour avoir la lune
Bon WE à toi !
Bises


A_girl_from_earth 21/02/2009 01:04

Une pensée solidaire pour ceux qui vivent ce drame, de là où on se trouve ce n'est effectivement pas évident de se rendre bien compte de la situation...

Mary 20/02/2009 13:26

Merci pour ce témoignage d'une personne qui vit les évènements en direct et qui nous donne un éclairage de la réalité là-bas omme toi je souhaite que des mesures soient prises et que la sirtuation s'améliore rapidement.De tout coeur avec les habitants de ce si beau pays meurtri.

Géraldine 20/02/2009 13:28


Oui, je suis attérée par l'ampleur que prend la situation et je me demande vraiment comment ça va finir.  Il faut vraiment que ce désastre s'arrête et que des discussions s'instaurent à
nouveau dans un climat HUMAIN


nicky fleurs 20/02/2009 11:29

Du lundi 2 mars au dimanche 8 mars 2009, Interflora s’associe à la quatrième édition de l’opération La Rose Marie Claire, grand événement français solidaire et caritatif pour les droits des femmes.Tous les fleuristes membres agréés Interflora seront partenaires de l’opération et proposeront à la vente dans chaque magasin La Rose Marie Claire qui pour l’opération, est une rose de couleur blanche, ou rose pâle, ou bicolore (blanche et rose) vendue uniquement dans sa housse aux couleurs de l’événement, à 3€ TTC.le clip de l'opération http://nickyfleurs.e-monsite.com/rubrique,la-rose-marie-claire,230052.html