GUADELOUPE : A lire avec intérêt et fèy turn!

Publié le 25 Février 2009

Je viens de regarder le JT de 20h de France 2 ce mardi. Le journaliste envoyé spécial annonce que la population soutient le mouvement, même si une certaine lassitude se fait sentir. C'est en fait ce qu'il ressort des quelques personnes interviewées. Mais pas un mot sur la Majorité Silencieuse, qui commence à multiplier les actions, et lettres ouvertes comme celle ci :


                                                               

On dirait que certaines voix commencent à se lever en Gwada... A lire avec intérêt et fèy turn! 
> >  
> >
Quand donnera-t-on la parole à ceux qui sont contre ce qui se passe en Gwada ?
> >
Ne suis-je pas guadeloupéenne parce que je suis contre ce que le LKP est en train de faire dans le pays ? Où est la liberté de parole et de pensée ?Je suis écœurée !Écœurée de voir dans quel état se trouve Gwada aujourd’hui.Le mouvement du LKP a démarré le 20 Janvier 2009 et à la grande surprise des grands patrons (profiteurs), du gouvernement mais aussi de la population, ce mouvement (populaire) perdure et semble ne pas vouloir trouver une fin.Suis-je la seule à trouver que tout cela va trop loin ?Certes, les revendications du LKP sont justes et légitimes.Certes, la méthode choisie pour dénoncer toutes les pwofitasyons est radicale mais elle a le mérite de faire entendre les souffrances d’un pays, du moins à ceux qui veulent bien les entendre.Mais STOP ! Arrêtons-nous 2 minutes et regardons la réalité en face.• Aujourd’hui nous sommes dans une impasse. Le gouvernement n’a pas l’air – après 30 jours de grève générale (imposée) – de vouloir  comprendre ou entendre les revendications du LKP.• Malgré toutes les propositions faites au LKP, celui-ci les refuse en bloc, sans réelle analyse.Suis-je la seule à penser que nous sommes manipulés et que quoiqu’on proposera au LKP il le refusera car il y a certainement autre chose derrière ce mouvement ? (j’y reviendrai)Suis-je la seule à penser que le LKP refuse volontairement la fin de la crise ?Posons-nous les bonnes questions :• Vous êtes qui pour empêcher à ceux qui veulent travailler de le faire ?• Vous êtes qui pour empêcher toute une population de faire de l’essence, de circuler, d’avoir des loisirs et de vaquer à ses occupations ?• Vous êtes qui pour obliger les gens à rester chez eux par peur de se faire tuer ou caillasser par des jeunes (?) désœuvrés ?Et bien je vais vous le dire DOMOTA, NOMERTIN and co. Vous êtes des DICTATEURS !Et vous Guadeloupéens, c’est ce que vous voulez pour votre pays ?• La Gwadloup sé tan nou sé pa ta yo ? Quant tout ça sera terminé, pensez-vous que Gwada nous appartiendra ? REVEILLEZ-VOUS. Gwada appartiendra à une bande de DICTATEURS qui vous agressent dès que vous n’êtes pas d’accord avec eux. Des dictateurs qui ont déjà leurs maisons, leurs terrains, leurs 4x4…Ils parlent de pwofitasyons alors qu’ils vendent 1 kg de bananes pôyô 3 euros devant la mutualité lorsque c’est 1,50 euros sur le marché de Bergevin (P-à-P). Le nèg profite sur le nèg.OUI, je suis aigrie. Pourquoi ?• Parce qu’il a fallu que DOMOTA dise le dimanche 15 février : « A partir de demain lundi 16 février NOU KA ARéTé MACHé » pour qu’il y ait des barrages dans toute la Guadeloupe. Des barrages pour barrer qui ? Le Guadeloupéen qui vous soutient ? Des barrages érigés avec quoi ? Les voitures brulées des petits Guadeloupéens ? Vous croyez que ce sont les Békés qui en souffrent ?• Parce que le LKP n’a à aucun moment condamné les violences perpétrées contre la population guadeloupéenne à partir de la nuit du 15 février. « Nous compatissons. Nous comprenons la réaction des jeunes qui sont désemparés. » Comment voulez-vous après qu’il y ait apaisement ?• Parce qu’après la mort de M. BINO, le LKP n’a pas donné l’impression de considérer ce crime comme étant un crime affreux. Le LKP s’est contenté de rejeter la responsabilité du crime sur l’Etat et le MEDEF. Et d’ajouter que ce n’est pas un jeune qui a tué M. BINO.C’est qui alors ? Les forces de l’ordre ? Elles n’étaient pas sur les lieux lors du meurtre. MANIPULATION.Laissez-moi vous dire : le LKP est en train de détruire Gwada.• Vous tuez les entreprises des Guadeloupéens qui embauchent les Guadeloupéens• Vous mettez les gens au chômage• VOUS DETRUISEZ LE PAYSOn ne reconstruit pas un pays sur des ruines. Hayot, Barbotteau and co. se relèveront de la crise. Mais comment feront les petits entrepreneurs guadeloupéens ?Regardez Madinina qui est entrée en conflit 15 jours après nous. Et bien eux, ils ont déjà obtenu plus que nous et tout cela dans le calme, avec intelligence. Eux ils négocient, ils n’exigent pas.Alors, continuez à suivre aveuglément le LKP.Oui, demandons l’indépendance sans réfléchir avec quels moyens nous la demandons.Après le conflit, nous allons nous réveiller dans un pays détruit (ne l’est-il pas déjà ?). Et là, qu’allons-nous faire ?La Gwadloup sé tan nou, sé pa ta yo (c’est qui le « yo » ? les blancs ? »)La Gwadloup sé ta LKP (super…)



Mais en temps de "paix", la Guadeloupe devrait vous évoquer ce genre d'image...

                                                     





Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0
Commenter cet article

miss Benett 26/02/2009 23:21

Merci d'accepter d'autres opinions que la votre, je salue cette ouverture Je ne sais pas si faire du tourisme notre principale ressource est une orientation perenne. La destination Guadeloupe restera plus chère que les iles anglophones de la la Caraïbe.Il est peut être temps de penser à d'autres activités, à minima une agriculture vivrière aussi développée que possible pour ne plus dépendre du bateau en provenance de Métropole pour manger des tomates ou des haricots verts. Le coût de la main d'oeuvre est aussi élevé en France qu'en Métropole, donc la production agricole locale ne devrait pas coûter plus cher que celle venant de Métropole...Pour ce qui est de la forme du mouvement social, je crois dans la force des propositions. Plutôt que de désigner le LKP comme le grand satan, je crois que "la majorité silencieuse" devrait cesser de se taire devant les injustices et proposer des moyens d'actions EFFICACES pour améliorer la situation économique et sociale.Si je m'appuie sur ce que  j'ai vu, le dialogue social en Guadeloupe semble quasi inexistant. Il faut toujours que les salariés en arrivent à la grève pour que leurs revendications soient mises sur la place publique. J'en veux pour preuve l'espèce de mascarade à laquelle se livre le patronnat guadeloupéen dans les négociations. Finalement, à mon avis, les employeurs qui sont aussi assistés et assoiffés d'aides publiques. Comment exiger de l'Etat qu'il contribue à la paye des salariés ? surtout que quand il y a des bénéfices, l'Etat ne reçoit pas de dividendes et que la pression fiscale en Guadeloupe est inférieure à celle que subissent les entreprises de Métropole.

miss Benett 26/02/2009 14:23

Bonjour, Si je comprends bien, il n'y a aucun souci de pwofitasyon, de bas salaire en Guadeloupe ? tout baigne ? payer des sommes exorbitante pour un abonnement internet à faible débit (512 K) ça vous parait normal ? les régles de concurrence sont parfaitement respectées ? qu'il n'y ait pas une agriculture vivrière digne de ce nom (je ne parle pas d'autosuffisance car le territoire est limité) c'est satisfaisant ? est ce donc un leurre qu'il y ade la désespérance chez nombre de jeunes guadeloupéens ?Que certains ne se sentent pas solidaires des revendications du LKP parce que pour eux tout allait bien avant la grèce générale, je le le conçoit fort bien. Que certains ne soient pas d'accord avec la méthode, je le conçois aussi fort bien, mais accuser le LKP de tous les maux, n'est ce pas un peu simpliste ?Faut il jeter aux oubliettes les revendications qui à mon sens sont justes ? que proposent ceux de la fameuse "majorité silencieuse" pour améliorer la situation économique et sociale pour TOUS les guadeloupéens ? de continuer comme avant tant qu'ils peuvent avoir de l'essence pour aller faire leur business et vaquer à leurs loisirs ?

Géraldine 26/02/2009 16:15



Je comprends ton malaise et ne dis pas que la vie n'est pas chère en Gwada... Comme je le dis, il n'y a que le soleil et les rivières qui soient gratuites.


Le problème, c'est que là, c'est un suicide économique et que les gens qui avaient déjà du mal a payer leur facture, ben se retrouverons au chômage, ce  qui ne sera guère mieux.


La 1ère ressource éco de l'île est le tourisme. Et bien là, c'est sûr, les touristes ne viendront plus avant plusieurs années, où alors au compte goute... Combien de chômeur en plus...


Je (et les témoignages publiés sur ce blog) ne sont pas contre les révendications mais contre les tournures que cela prend, à savoir l'anarchie, le meurtre, la perte de la liberté.... et comme le
dit Mr Coco, les béké ne sont pas si embêtés que ça car ils s'en remettront. Par contre, les petits employeurs et employés (qu'il soit anitllais, métro, blanc pays peu importe) eux ne s'en
remettront pas.

Après chacun fait ce qu'il pense être juste pour sauver une île qui lui est chère à son coeur, voire son île natale
Sincèrement
Géraldine



A_girl_from_earth 25/02/2009 22:38

Ca c'est le problème des médias... Ils filtrent l'info en fonction de ce qu'ils veulent bien faire passer... C'est rageant parfois, on n'a souvent qu'un son de cloche!Heureusement que les blogonautes sont là pour laisser la parole aux autres!

Géraldine 25/02/2009 22:58


C'est clair.... Mais bon, j'ai pas les mêmes taux de fréquentation du JT de France 2 pour informer la france entière...


tante christine 25/02/2009 18:05

Bravo !!! il faut réagir contre la récupération révolutionnaire et indépendantistes de vrais problèmes et montrer que la population n'est pas dupe! c'est marrant parce qu'hier, j'ai entendu la m chose aux infos et ça m'a fait bondir ! c'est co qd il y a des grêves en France... au dire des médias, les gens soutiennent tous le mouvement !

Géraldine 25/02/2009 18:17


ET oui, mais comme je l'ai ajouté sur un billet précédent, les médias sont aussi manipulés par les révolutionnaires....d'après les infos complémentaires ajoutees par ma copine...


hannelore 25/02/2009 13:23

En effet, les anti-blocage forment petit à petit un "reseau" via les mails et les blogs puisque que notre prise de parole n'est hélas pas souhaitée par les medias. Merci Gégé

Géraldine 25/02/2009 13:34


J'ai mis un mot sur le Forum du JT de France 2, pour m'étonner qu'hier encore, l'envoyé spécial ne parle et n'interview que des pro grevistes, même si certains avouent se lasser. Mais aucun mot sur
la fameuse majorité silencieuse, les nouveaux chomeurs, les victimes de casses, les gens qui en ont ras le bol.
Je pense que si vous avez le temps, vous pouvez aller sur le site de ces grandes chaines et des journaux nationaux et faire part de cette désinformation qui n'est qu'au "profit" des grevistes.