GWADA, PANI PWOBLEM ?

Publié le 11 Mars 2009


Alors que les médias télévisés tendent à nous faire croire que la crise est passée en Guadeloupe et que tout n'est plus qu'une question de mise en place des décisions signées, qu'en est il réellement pour la vie de la population au quotidien ?

Voici le témoignage court et concis d'une amie vivant là-bas :

"concernant la grève, ben c'est pas fini du tout, il y a encore des gros problèmes d'approvisionnement dans les supermarchés (pour ceux qui sont ouverts); celui qui est près de notre magasin  est toujours fermé: la Sécu, la CAF, etc tout fermé ... l'essence est à nouveau bloquée  ....

Je vais aller aux nouvelles tout à l'heure d'ailleurs car j'avoue j'ai un décroché des infos (les vraies, pas les fausses de la télé!), j'avais trop la tête en bouillie avec ces histoires, et on est plein dans ce cas ici;

La Guadeloupe,  c'est notre pays de coeur bon sang, le fait qu'elle soit à la dérive nous fait mal; le fait que beaucoup de mes connaissances se retrouvent au chômage parce que Domata et son équipe a tout fait fermé depuis 7 semaines par la force ne me fait pas rire. Le fait que des gens n'ai pas pu accéder correctement aux services de santé au péril de leur vie ça ne me laisse pas de marbre, que des parents aient galéré pour trouver du lait, des couches pour leurs bébés c'est pas normal,que des milliers de salariés ne soient pas payés depuis janvier et se retrouve dans la merde c'est pas poilant non plus, et je passe bien sur les petits inconvénients" genre pénurie de bouffe et d'essence, pas d'école pour les enfants etc;

Après on raconte dans les médias que cela est dirigé contre les bekés et leur monopole, et bien les bekés n'ont pas souffert de tout ça ! Le lkp a pénalisé son peuple !! les bekés ils sont bien au chaud sans pénurie de bouffe ni de santé ni d'argent !"

Des photos  prises par Patrick,  le 9 mars, pour illustrer...
Patrick dit : "donc je t'assure que les problèmes ici ne sont pas réglés , contrairement à ce qu'ils veulent faire croire sur les médias. On craint à nouveau des barrages d'un jour à l'autre , etc. Le LKP siège toujours devant les centres commerciaux , etc ..  La situation est tendue."

















Alors que normalement, la Guadeloupe devrait plutôt évoquer ceci :


                                                                                 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0
Commenter cet article

valérie 08/04/2009 21:52

Je suis d'origine Guadeloupéenne et franchement la grève fut pénible, je ne vais pas à mon tour faire l'inventaire des désagréments occasionnés. Seulement dire que ce soulèvement était nécessaire pour dénoncer certains comportements. Même s'il est vrai que j'étais fortement opposées aux méthodes employés et à la durée du mouvement dans le temps. Chacun y allait de sa fierté et de son honneur aux déprimants de la population. Je déplore les pertes d'emploi et les movements encore présent, l'heure est au bilan mais nous devons nous ressaisir et redonner ses couleurs de noblesse à notre île.

Géraldine 11/04/2009 19:56


@ Valérie  : Oui, j'espère vraiment que l'île se relèvera le plus vite possible, mais je pense que l'image touristique va mettre un  bon bout de temps à redevenir
paradisiaque... Il faudrait surtout que les choses rentrent dans l'ordre pour de bon et que les médias reviennent pour
montrer une île qui est sortie du chaos et qui est prete à accueillir de nouveau les visiteurs sans risque de grêve énorme comme celle ci. Car des grêves, il y en aura toujours, sinon, ce  ne
serait plus la guadeloupe !!


le masle 20/03/2009 00:26

ben ouais c dommage , mais sinon je reviens sur Paris le 01 et 02 avril . j'ai une réunion de boulot. alors si t'es dans les parages ...

Géraldine 20/03/2009 10:28


Non, je ne serai plus dans les parages de Paris avant un bon moment  Pas les moyens.
T'as pas de réunion de boulot en Bretagne ?


Patrick Le Masle 19/03/2009 04:52

coucou Gey ,  je viens sur Paris ce samedi et dimanche , je repars lundi. Ben quoi , y'a des supers tarifs France-Gwada en ce moment , profitons-en  !   lolnan, j'ai un congrès pour le boulot en fait

Géraldine 19/03/2009 16:56


C'est con, à un WE près on aurait pu se croiser puisque j'étais, comme tu peux le voir sur mon blog, à Paris pour le salon du livre les 14 et 15 mars. Bon, ce n'est que partie remise, car ma venue en Gwada en mai semble mal barrée, mes pb de santé nétant pas résolu du tout et les pb
de la Gwada non plus... Donc on va attendre un peu... Je te tiendrais au courant. En tout cas, bon vol


le masle 18/03/2009 02:30

Salut chez vous !j'étais sur le parking du centre commercial Carrefour de Milénis tout à l'heure , et un accord avait enfin été signé ce week end. N'empêche qu'à 14 h , le LKP a renversé les caddies pour bloquer toutes les entrées du centre...bientôt la suite du feuilleton. m'en fous , je reviens en métropole pour quelques jours

Géraldine 18/03/2009 09:56


Ah ben et kes que tu reviens faire ce coup si ? dans quel coin ?


patrick 14/03/2009 04:40

Mais oui , Domota a finalement raison quelque part  : la guadeloupe aura de nouvelles bases désormais  : entre 1000 et 1400 dépots de bilan prévus du fait de cette grève . une augmentation du chômage estimée de 23 à 30% . Voilà les nouvelles bases de la Guadeloupe estimées au sortir de cette crise. Qui va trinquer ? Tout le monde plus ou moins . Mais les fonctionnaires seront mieux lotis que le reste de la population ( Domota est fonctionnaire et gagne 4800 euros net par mois , et sa femme est métropolitaine. Il est chabin , donc mélangé noir et blanc...). Merci Dom... au  tas

Géraldine 16/03/2009 13:06


Merci pour ta visite et ton commentaire Patrick, n'hésite pas à revenir régulièrement sur ce blog, à laisser des comm sur ce qui 'interpelle ou même sur des trucs pour dire, '"je n'ai pas vu ce
film... Ca me fait plaisir et me rend service !
Si t'as des infos, des photos ou des "lettres ouvertes" sur la situation en Gwadan envoie moi, je publie. J'espère que tu étais tout de même content de retrouver ta gwada. Manifestement, tu as bien
su mettre à profit ton séjour en métro. Même un coup d'afrique. Veinard, t'arrête j'amais !

Bises

Géraldine


hannelore 12/03/2009 14:54

Bonjour à vous deux, ça me fait plaisir de vous lire aujourd'hui !Mary tu dis vrai, en fait cette grève et son fameux slogan "la Guadeloupe se tan nou, la Guadeloupe se pa ta yo"; le "yo" visé ici ce sont essentiellement les bekés et les gros patrons profiteurs .... et le resultat des courses c'est que ce sont eux qui vont recolter encore plus ! Il y a tellement de petits concurrents qui ont ou qui vont fermer porte ! En fait je suis entrain de me dire que finallement, c'est peut-être pour ça que les bekés n'ont rien dis rien fais et rien vu pendant cette grève; et d'ailleurs si le gouvernement a tourné autour du pot sans vraiment prendre les devants pendant longtemps; c'est peut-être volontaire .... du moins c'est une eventualité qui ne me semble pas denuée de sens. Les bekés et le gouvernement, c'est aussi une bien vieille histoire d'amitié non ?

Géraldine 12/03/2009 18:24



Hou... Mais tu vas loin dans l'histoire là !



mary 11/03/2009 11:36

C'est vrai que ce sont toujours les plus démunis qui trinquent comme pour la crise dont on nous rabat les oreilles !!Les riches vont toujours aux sports d'hiver, achètent toujours des super bagnoles, pas de problèmes pour les produits de luxe !par contre les chômeurs, smicards, petits salaires, petits retraités, certains en sont réduits à faire pes poubelles des grandes surfaces. ça me révolte toutes ces injustices ! En Guadeloupe c'est pareil les petites entreprises ne vont pas tenir mais les grosses s'en sortiront. Les gros patrons, les riches békés continueront à exploiter les ouvriers.  Alors à quoi auront servi cette grève et cette violence ?Il faidrait pourtant que les choses bougent dans le bon sens. Plus d'égalité, moins d"exploitation.Quelle solution pour qu'un équilibre soit enfin trouvé là-bas ?

Géraldine 11/03/2009 12:14


Je ne sais pas, je n'ai pas la solution. Il y en a qui font des études et sont payés grassement pour trouver ces solutions... Mais de toute façon, une fois les petits salaires augmentés d'environs
200 €, ce sont les salaire intermédiaires, rattrapés par les petits salaires, qui vont descendre dans la rue. Logique... infernale...