LA FILLE DU RER, film d'André TECHINE

Publié le 29 Mars 2009

Synopsis  : Jeanne vit dans un pavillon de banlieue avec sa mère Louise. Les deux femmes s'entendent bien. Louise gagne sa vie en gardant des enfants. Jeanne, sans trop de conviction, cherche un emploi.
Un jour, en lisant une annonce sur le net, Louise croit que le destin frappe à sa porte. Elle nourrit l'espoir de faire engager sa fille chez Samuel Bleistein, un avocat de renom qu'elle a connu dans sa jeunesse.
L'univers de Jeanne et celui de Bleistein sont à des années lumières de distance... Pourtant, ils vont se rencontrer à cause d'un mensonge inouï que Jeanne va échaffauder.
Le film est l'histoire de ce mensonge qui va devenir le fait divers le plus médiatisé et le plus politisé de ces dernières années.

Avec : Catherine Deneuve, Emilie Dequenne, Michel Blanc

                                                                 


Mon humble avis :  Et bien, je dirais qu'il est mitigé.

Ce film relate ce fameux fait divers... Il y a quelques années, une fille s'était faite agresser dans le RER. Une bande de jeune l'avait molestée, entaillée la peau à divers endroits et avait dessiner une énorme croix gammée au feutre noir sur son ventre. Crime raciste, les médias s'étaient alors emballés, et les français s'indignent et se  revoltent face à cette violence raciale grimpante...L'histoire a pris une ampleur médiatique délirante avec, à la base, un dossier de police quasiment vide. Jusqu'au jour où la jeune fille avait avoué tout avoir inventer...

Le film est bien tourné et nous offre de magnifiques images, tant d'un coin de campagne que de Jeanne dont le moyen de déplacement favori est les rollers. On sent le plaisir du réalisateur à filmer sa jeune actrice. Le spectateur est aussi pris dans l'histoire, même s'il connaît en connaît déjà l'issue médiatique. Mais personnellement, je suis sortie de la salle avec une sensation de vide, d'inachevé. Il y a trop de raccourcis entre une scène et la suivante, ce qui rend cette dernière incompréhensible (dans le fond, bien sûr). La psychologie du personnage de Jeanne n'est pas assez approfondie pour nous permettre de comprendre son passage à l'acte. Avec le film, on s'attend à mieux comprendre ce fait divers... La fin a emprunté un terrible raccourci, avec des retournements  de pensée et de conviction de certains personnages complètement inexpliqués... Peut être le film aurait dû être un peu plus long,  plus approfondi. Il donne plus l'impression de survoler une histoire. Maintenant, c'est peut-être l'effet souhaité par André Téchiné. Survoler un fait divers, presque de manière journalistique.
Même le générique est en accéléré... La fameuse phrase "les personnages de ce film sont..." ne reste qu'une seconde à l'écran, alors qu'elle est d'importance capitale puisque ce film part d'une histoire vécue. Impossible donc de savoir si les personnages secondaires ont existé ou s'ils sont fictifs, ni de connaître la part de réel ou d'ajout et de liberté pris le réalisateur. Dommage.

Catherine Deneuve excelle en mère de famille banlieusarde, qui traîne tout de même un passé douloureux.
Michel Blanc est si loin de "JC Dus, avec un D comme Dus", dans la peau d'un célèbre avocat juif qui porte lui aussi ces failles intimes. Emilie Dequenne occupe l'espace et l'écran de sa splendeur, de sa "force fragile", de sa fraîcheur et de son talent. J'espère avoir le plaisir de la revoir très vite dans d'autres films. Les seconds rôles sont tous excellents et bien à leur place.

Ce n'est pas un mauvais film, j'ai passé un moment agréable tout de même (pas inoubliable non plus) mais suis restée sur ma faim. A mes yeux, je dirais que l'excellent casting "sauve" quelque part ce film. Oui, heureusement, il y avait les acteurs ! Mais ce n'est que mon humble avis, voyez déjà la bande annonce !



La Fille du RER - Bande-annonce

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Christine 02/04/2009 20:40

Bien mais  pas spécialement touché. Triste histoire de cette fille qui tombe amoureuse (peut être son premier grand amour) et qui s'invente une histoire d'agression pour pouvoir surmonter sa douleur.

Géraldine 02/04/2009 22:46


@ Christine : Je pense qu'on en tire à peu près la même conclusion. Bien mais sans plus.


alain 31/03/2009 09:21

merci Géraldine,je passe

Géraldine 31/03/2009 23:53


@ Alain : Oui, je pense que vous pouvez passer. Moi j'attends de partir en "Safari" dès le 1er avril sur les écrans !


Marie 29/03/2009 21:17

J'aimerais beaucoup aller le voir, j'avoue que ce film m'intrigue!

Géraldine 29/03/2009 21:33


@ Marie : Alors si tu es intriguée, suis ton instinct et rends toi dans une salle obscure


mary 29/03/2009 13:07

Bon ce film ne passera sans doute pas à Figeac et je peux très bien attendre de louer le dvd. Bon week-end à toi !

Géraldine 29/03/2009 13:18


@ Mary : Figeac, quelle belle région et surtout, qu'elle innoubliable gastronomie !
Effectivement, DVD ou passage TV, ça peut- être très bien.
Bon dimanche Mary


Sylvia et Chris 29/03/2009 12:09

Et bien nous, nous avons été déçues par ce film qui n'apporte, à nos humbles avis, aucun point de vue convaincant que ce soit du côté médiatique, que de la pseudo-victime-menteuse, que de l'entourage, que de l'avocat (M. Blanc joue très bien). Ce film a énormément de longueurs (je ris encore en repensant au tchat sur le net) et de remplissages (le rapport avec le petit copain ne sert qu'à faire un film de plus d'1h).A bientôt !

Géraldine 29/03/2009 12:14


@ Sylvia et Chris : Pas faut du tout ce que vous dites à propos du "remplissage". Car effectivement, le sujet réel du film (le pseudo agression) n'apparait qu'à plus de la moitié du film ! Pas
convaincant est le terme qui convient bien, sauf pour les acteurs qui font plaisir à voir !


Charlotte 29/03/2009 12:06

Bon, alors j'hésitais mais finalement je vais quand même aller le voir. Dommage que Téchiné traite l'histoire de manière superficielle, c'est par ailleurs un réalisateur que j'aime beaucoup!Bon dimanche!

Géraldine 29/03/2009 12:11


@ Charlotte : Vas voir le film, tu passeras un bon moment et certaines images te raviront. POur ce qui est de la "manière supperficielle", il ne s'agit que de mon humble avis. C'était peut être
aussi l'envie de Téchiné car après tout il ne s'agit que d'un fait divers. J'attends ton avis dès que tu auras vu le film  Bon dimanche !


Keltia 29/03/2009 11:35

J'ai vu la bande-annonce au cinéma et je n'ai pas été tentée d'aller le voir. J'attendrai la sortie en DVD pour le découvrir :-)

Géraldine 29/03/2009 11:53



@Keltia : Je pense que de toute façon, il ne va pas rester très longtemps sur les écrans. Et effectivement, c'est un film qui ne nécessite pas un écran de plusieur mètres pour être regardé
!



Ys 29/03/2009 10:21

Me tente pas du tout ce film : ton billet, la bande annonce... non, pas pour moi...

Géraldine 29/03/2009 11:54


@ Ys : Ce n'est effectivement pas un film majeur tant dans le fond que la forme. Tu peux passer ton tour et attendre qu'il passe sur petit écran