FOCUS SUR UN BLOG : CELUI DE SCHLABAYA

Publié le 1 Avril 2009

Que dis-je, ceux de Schlabaya qui en compte dorénavant deux... Mais c'est à voir de suite, dans l'interview.
Petit rappel du rôle de cette catégorie "Focus sur un blog" : mettre un petit coup de projecteur sur un blog que j'apprécie et sur son auteur... Histoire de voir ce qui se passe ailleurs.

 

Schlabaya ton pseudo et Scriptural le nom de ton blog... Voilà qui paraît bien mystérieux. Peux tu lever un peu de voile et nous expliquer la signification de l'un et de l'autre ?
 Schlabaya de Mortefeuille est un pseudo que j'avais choisi lorsque j'étais étudiante (ça fait un bail !) et que j'écrivais occasionnellement, je trouvais la sonorité amusante... Récemment, quelqu'un m'a signalé qu'il existait un Duc de Mortefeuille dans la littérature enfantine, je vais donc laisser tomber ce patronyme, dommage !
Scriptural, c'est plus récent. Je croyais avoir inventé ce terme à partir de "sculptural"; en fait il existe déjà, et concerne plutôt les finances ! Un domaine qui ne me passionne pas, par ailleurs. Mais je l'ai tout de même gardé.

 Quel est la date de naissance de Scriptural ? Et pourquoi d'un seul coup, ce besoin de partage via un blog ?

 Ce blog est né le 29 avril 2008. Auparavant, j'avais ouvert un forum littéraire qui portait le même nom (http://scriptural.aceboard.fr) afin de partager cette passion pour la chose écrite, mais il n'a pas fait long feu... Et puis, j'ai eu envie de créer un espace plus personnel, bien à moi, où je pourrais donner libre cours à mon envie d'écrire.

 Quels objectifs avais tu pour Scriptural, tant sur le contenu que sur le message à passer ?
Je voulais bien entendu partager mes coups de coeur en matière de littérature, ou dans d'autres domaines, mais également des coups de gueule et réflexions diverses sur certains sujets de société ou encore sur l'actualité. Sinon, je voulais aussi me risquer à publier quelques écrits personnels, en espérant susciter des réactions.
 
Pourquoi cette soudaine scission, il y a quelques semaines, en 2 blogs, Scriptural et Chroniques de Roazhon ? Un coup de tête ou mûrement réfléchi ?
C'est quelque chose que j'envisageais de faire depuis plusieurs mois. Au départ, je voulais consacrer ce blog à Rennes, et finalement j'ai décidé d'y mettre également les articles qui parlent de faits de société en général. Je trouvais que le blog Scriptural devenait un vrai foutoir, j'y parlais de tout pêle-mêle... Pour un peu on y aurait retrouvé des recettes de cuisine, ma liste de courses, ou mes photos de famille LOL ! Je suis quelqu'un de très bordélique, mais pour le coup j'ai fait le grand ménage de printemps.
 
Qu'est-ce qui distingue maintenant ces 2 blogs ?
Scriptural est désormais un blog littéraire (qui parle aussi de ciné, musique, etc), et Chroniques de Roazhon se veut désormais un blog "citoyen", où il es question de Rennes, mais aussi de l'actu en général, sans que tout se mélange. Je pense que les visiteurs qui viennent sur l'un ou sur l'autre blog ne recherchent pas nécessairement les mêmes choses.
 
Depuis que je visite régulièrement ton blog, je lis régulièrement des billets dénonciateurs des injustices diverses. Tu sembles être de tous les combats ? Cumules-tu dénonciations sur tes blogs et actions dans la vie réelle ?
Ah non, je ne suis pas de tous les combats, et en fait je ne suis pas du tout une militante de terrain. Je me contente de relayer des infos qui peuvent être utiles, signer et faire signer des pétitions, etc. Dans ma vie réelle, il m'est arrivé de militer, mais pas de façon très soutenue. Depuis que j'ai des enfants, c'est devenu compliqué d'ailleurs. Et comme (malheureusement), je ne travaille pas pour le moment, je ne suis pas forcément "portée" par un mouvement dans mon milieu professionnel. Mes amis et connaissances ne sont d'ailleurs pas forcément des militants non plus.
 
Quel est le combat qui te motive le plus ? Où l'injustice qui de dégoûte le plus ces temps ci ?
L'injustice qui me dégoûte le plus en ce moment : peut-être le sort des sans-papiers actuellement, la façon inhumaine dont ils sont traités. Des familles séparées parce que le papa ou la maman viennent d'ailleurs et sont devenus indésirables. Des gens comme toi et moi, qui ne demandent qu'à vivre en paix, et qui sont brutalement renvoyés dans des pays où parfois ils n'ont plus d'attaches, où, pire, ils risquent souvent la mort. Des hommes, des femmes et des enfants ont déjà payé de leur vie cette politique du chiffre, qui coûte d'ailleurs très cher à l'Etat, et que rien ne justifie. C'est du fanatisme pur et simple.
Le combat qui me motive le plus, globalement, est celui de la décroissance soutenable : comment continuer à vivre sur notre planète ? Il faudra beaucoup de volonté pour cela... D'abord, renoncer au cercle vicieux de la fameuse croissance (surproduction, surconsommation, spéculation, etc) qui n'est absolument pas viable, et revenir à une économie réelle, plus simple, basée sur l'échange et sur la reconnaissance des besoins réels. Cela suppose de réduire notre train de vie, d'apprendre à nous respecter les uns les autres afin de partager les ressources équitablement. Je crois que cette idée fait son chemin chez beaucoup de citoyens. Mais en ce qui concerne les grands de ce monde, c'est loin d'être gagné. Je suis assez pessimiste quant aux intentions de ceux qui nous gouvernent !
 
La fin de l'interview approche, revenons vers un peu plus de légèreté : Quel est ton meilleurs souvenir de blogueuses ?
Il y en a plusieurs ! De belles rencontres virtuelles, d'abord qui pour certaines deviendront peut-être des amitiés, du moins je l'espère.  Sinon, certains des auteurs dont je parle ont réagi à mes articles (dans les commentaires ou par mail), ce qui m'a fait chaud au coeur, et j'ai eu des échanges sympathiques avec divers internautes. Et bien sûr, grâce à une certaine Géraldine, j'ai été contactée par deux maisons d'édition, Michel Lafon et Jacques André, et j'ai eu la chance de recevoir des romans à lire en échange d'une critique, ce qui est appréciable.

Enfin la lecture, es tu tombée dedans quand tu étais petite où est-ce un goût qui s'est révélé plus tard ?  
Je suis tombée dedans petite, j'ai toujours beaucoup aimé lire, et j'ai commencé à écrire assez tôt aussi.

Question incontournable sur un blog surtout littéraire : quelles seront tes 3 prochaines lectures et quel est ton dernier coup de coeur littéraire ??
Mon dernier coup de coeur littéraire concerne un magnifique premier roman : "Le coeur cousu" de Carole Martinez. Il a reçu huit prix littéraires, et est tellement original, bien écrit, et puissant, que je ne sais même pas comment je pourrais écrire un billet dessus... Il y a tellement à en dire ! C'est un roman qui tient du poème et du conte oral, à lire à voix haute.

Mes trois prochaines lectures : je vais d'abord finir une biographie de Charlotte Brontë par Elizabeth Gaskell (livre gentiment prêté par la traductrice, qui par ailleurs tient un café parents-enfants très sympathique à Rennes, dont voici le blog : http://cafeclochette.blogspot.com/ ), puis je vais me plonger dans "Retour en terre" de Jim Harrison (coup de coeur de mon père), et ensuite... probablement "La fenêtre panoramique" de Richard Yates (j'ai adoré le film "Noces rebelles" qui en est inspiré).

Vous retrouverez donc les 2 univers de Schlabaya ici :
CHRONIQUE DE ROAZHON ET
SCRIPTURAL

                                                    
                                                                             

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Focus sur un blog !

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 02/04/2009 23:55

Aaah Safari! Je viens de le voir ce soir aussi! Probablement que tu prépareras un billet dessus. Il y a eu quelques passages savoureux, j'ai particulièrement aimé le perso d'Omar!

Géraldine 03/04/2009 10:08


Es tu médium ? Comment sais tu que je suis allée voir Safari hier soir et que j'en écris un billet pour demain ???


A_girl_from_earth 01/04/2009 22:03

Excellent! On va veiller sur ton blog, t'inquiète! J'espère que tout se passera au mieux pour toi!

Géraldine 01/04/2009 23:23


Je vois ma toubib demain. Donc j'espère avoir une chambre pour vendredi. A ce moment là pour ma dernière soirée de liberté, je file au ciné voir SAFARI et me marrer un bon coup et écrire un dernier
billet avant de m'absenter. Sachant que j'en ai 6 ou 7 autres programmés d'avance. 


A_girl_from_earth 01/04/2009 21:21

Encore une interview menée de main de maître!Très intéressant l'origine de ce pseudo qui est effectivement très intrigant. Bon faut absolument que je mette la main sur Le coeur cousu, apparemment tout le monde en est retourné!

Géraldine 01/04/2009 21:36


@ AGFE : Coucou, je ne suis que de passage. Demain, je vais accepter l'hospitalisation en clinique sous condition d'avoir une chambre seule. Sinon, j'attendrais qu'une telle chambre se libère.
Une autre interview est programmée pour vendredi, celle de thierry cohen. Et en attendant, je programme un max de billets pour que mon blog ne souffre pas trop de mon absence


Midola 01/04/2009 21:14

Le hasard fait bien les choses puisque je devrais faire la connaissance de Schlabaya demain

Géraldine 01/04/2009 21:50


@ Midolla : Cool, encore une conversion à OVS ! Du coup, j'ai mené mon enquête, trouvé votre sortie de demain et découvert le pseudo de Schlabaya. Bon pique nique les filles, amusez vous bien. Et
dès que je suis guérie, on se fait une soirée entre blogueuses rennaises


mary 01/04/2009 20:28

Contente d'avoir fait la connaissance de Schlabaya !Notre petit univers de blogueuses passionnées de livres, ciné et concernées par l'actualité s'agrandit peu à peu.bisous de Mary 

Géraldine 01/04/2009 21:14


@ Mary : Et oui, c'est ainsi que l'on réalise que nous ne sommes pas seules dans notre coin à aimer lire, se distraire ou se révolter. Nous nous trouvons, ne reste plus que le virtuel devienne réel
! Mais c'est effectivement une communauté qui se forme, où il y a de l'entraide, du soutien, des coups de mains... Bref, de l'humanité


Schlabaya 01/04/2009 11:15

Merci beaucoup de m'avoir interviewée... à charge de revanche !

Géraldine 01/04/2009 21:16


@ Shlabaya : Pani pwoblem, on verra la revanche quand je serai sortie de la clinique où j'ai décidé de rentrer des qu'un lit en chambre simple sera libre. Je veux juste récuperer le language.


Marie 01/04/2009 08:04