TIME OUT, film de Andrew NICCOLS

Publié le 14 Décembre 2011

Synopsis :

 

Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut "gagner" du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d'années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d'échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée. Plus que jamais, chaque minute compte.

 

 

SF, Thriller avec Justin Timberlake, Amanda Seyfiend, Cillian Murphy

 

 

 

 

 

 

 

  

 

étoile3etdemi

 

Mon  humble avis :Quand vous enrage parce que notre Gaumont, à grand renfort de bande annonce, vous a sacrément donné envie de voir un film qu'il ne programmera finalement pas.... une solution, profiter d'une escapade dans une autre ville, donc d'un autre Gaumont, pour assouvir votre envie. Merci Gaumont Bordeaux / Talence.

S'il n'était estampillé science fiction et doté de quelques effets spéciaux dignes du futur, je pourrais dire que ce film est très contemporain, actuel, réaliste.... Car c'est à coup de symboles que Time Out caricature avec perspicacité notre société et ce qu'elle risque de devenir... A moins qu'elle le soit déjà.

Le postulat de départ : L'homme est génétiquement modifié pour ne plus vieillir dès son 25ème anniversaire, ce qui donne des scènes cocasses où il est impossible de différencier la belle mère, de la mère et de la fille. D'ailleurs, dans le film, personne (aucun acteur) n'a physiquement plus que la petite trentaine, et encore. Un monde où la vieillesse physique et la déchéance du corps n'existe plus. N'est-ce pas déjà le rêve de millions de personnes et l'occupation exclusive de milliers d'entre elles qui retendent leur peau, avalent pilules et étalent des crèmes à longueur de journée. Nous sommes tout de même dans une époque où bientôt, les jeunes sembleront plus âgés que leurs aînés.

Mais tout cela à un prix. Cette jeunesse éternelle s'achète chaque jour. Plus d'argent, plus d'Euros, de Yen ou de dollars, tout se paie et se gagne en minutes, heures, jours, mois, années, décennies, siècles. Un trajet en bus vous coûte deux heures. Si vous n'avez plus deux heures à votre compteur, vous crevez sur place.

Et comme pour l'argent, le temps est réparti de façon à ce qu'il y ait des riches immortels et des pauvres qui vivent au jour le jour, en gagnant par leur travail 24h de vie supplémentaire. C'est ainsi que règne l'équilibre. Et pourtant, il y aurait assez de temps pour tout le monde sur terre.... bref, beaucoup de symbole dans ce film. L'argent qui devient du temps alors que l'on répète assez souvent que le temps, c'est de l'argent.... Et dans nos vies, on court après le temps, dans le film, le temps, c'est la vie. Des banques conservent dans des coffres des millions d'années.... et en 2011, alors qu'au nord on s'empiffre en ouvrant son frigo ou son congélateur, dans le Sud, c'est tous les jours qu'il faut trouver de quoi manger. Dans Time Out, il y a assez de temps pour tout le monde comme sur notre planète, il y a assez de nourriture pour nourrir la terre entière...

J'ai adoré ce film original, dynamique, trépidant, où le suspens dure plusieurs fois jusqu'à la dernière seconde ! C'est diablement efficace, captivant et cela ne s'arrête jamais. C'est du genre action / réaction ! Les acteurs portent leur rôle à merveille et nous obligent à courir avec eux, après le temps, pour la vie... Et tout hollywoodien dans toute sa splendeur qu'il est, ce film dénonce habilement, et avec une ludicité effrayante  notre mode de vie. Il amène à s'interroger sur l'essentiel, les aberrations, les inégalités et les manipulations qui sont chaque jour sous nos yeux mais devant lesquels nous sommes bien impuissants.

Alors pourquoi pas 4* ? Parce qu'il y a plein de choses qui m'ont énervée dans ce film.... Comme la fille qui prend un bain de mer et retrouve son brushing impeccable 3 mn après, la fille qui courent tout du long du film avec des talons de 15 cm, des leçons de morales assenées à la mode américaine. Mais à part cela, au niveau, rien à redire ! Film brillant. Si, time is out soon, le film est sorti depuis un bon moment. Alors courrez !

 

 

Si j'étais pro et concise, je dirais comme Télé 7jours :   "thriller qui égratigne autant le diktat du jeunisme que les dérives du capitalisme boursier."

Bref, j'ai encore des progrès à faire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

frankie 12/01/2012 10:51


Ah zut, dommage !

frankie 17/12/2011 12:45


Oui, je suis de Bordeaux (enfin un petit village Rive Droite qui s'appelle Cambes) et je rentre juste une semaine ! En fait, je me suis trompée, ce n'est pas le Gaumont où je vais mais l'UGC de
Bordeaux, rue Georges Bonnac, le seul complexe qui passe la plupart des films en VO. On aura peut-être l'occasion de se voir une autre fois !

Géraldine 19/12/2011 17:27



@ Frankie : C'est que normalement (si tout va  bien niveau santé), je  ne suis plus sensée revenir dans cette très jolie ville qu'est Bordeaux !



dasola 15/12/2011 17:27


Bonjour Géraldine, moi aussi, j'ai passé un bon moment à la vision de ce film distrayant et sans temps mort. Je me demandais bien comment cela se terminerait. Bonne fin d'après-midi.

Géraldine 16/12/2011 20:53



@ Dasola : Ah oui, pas d'ennui une seconde. C'est marrant, j'aime ce style au cinéma et pourtant, je ne lis jamais ce genre de livre !



A_girl_from_earth 15/12/2011 00:15


J'avais bien aimé le concept de départ mais sinon ça manquait de conviction pour moi, surtout côté acteurs. Et puis ces invraisemblances, oui, comme la nana qui court des km sur ses talons hauts
perchés... pffffrt, je peux même pas faire un mètre avec moi...

Géraldine 16/12/2011 20:58



@ AGFE : disons qu'on pardonne parce qu'on est dans une autre dimension, où même les visages sont figés. Mais moi, j'étais scotchée dans mon siège et dans l'histoire et c'est ce qu'on peut
attendre d'un tel film. Ce n'est pas dans ce genre de film qu'on va avoir la révélation de l'année et le prochain oscar !



clara 14/12/2011 20:55


Toit à fait le genre de film que je fuis ( et même avec des talons de 4 cm, oui M'dame!)

Géraldine 15/12/2011 13:34



@ Clara : cm, c'est déjà pas mal !moi qui passe quasiment mes étés à plat dans me tongs !  



thomas 14/12/2011 14:43


Ça ressemble à un soupcon de jalousie la remise en question des "qualités artistique :)" de la nana. Quoi tu ne sais pas courrir avec des talons de 15 cm hihi


Une énorme bise

Géraldine 15/12/2011 13:37



@ Thomas : Non ?  Tu crois ? Peut-être alors  Bizzzz



thomas 14/12/2011 14:38


Coucou ma Géraldine, ça fait longtemps ...


J'ai été moi aussi victime du fameux harcelement Gaumont (Oh my god qu'ils sont forts), et puis c'était plaisant cette bande annonce en boucle, on sentait la révolte, le debut d'une chose, la fin
d'une autre, la révolte, et puis ...la révolte. Parceque franchement, il ne fallait pas compter sur le jeu d'acteur (tres mauvais ce Justin) mais dommage pour moije ne l'ai su qu'apres cette
séance ciné décevante. Pourtant ça vient d'une nouvelle ecrit dans les années 50 (ne me dit pas que tu ne sentais pas le spectre d'un livre derriere ce super senario ?).


J'en arrive à ma conclusion. C'était un film de merde malgré un super scénar (Je sais je suis méchant).


J'ésper que tu vas bien, je te fais une grosse bise.

Géraldine 15/12/2011 13:40



@ Hello mon thomas : Et bien je ne me suis pas posé la question sur ce qu'il y avait derrière le film ! Moi j'ai trouvé les acteurs bons pour ce genre de film et le film très bon pour ce
genre de film. Après, c'est clair que la palette et les nuances de sentiments ne sont pas là... mais on est dans une autre époque donc les visages lisses !!!


Bon, au moins, t'es pas allé voir ce film à cause de moi !



endorra 14/12/2011 11:51


Moi aussi j'ai super aimé ce film (mais pas étonnant, je suis Fan de ce style !!!)


d'accord avec toi, courrir avec des talons de 15 cm...c pas crédible


en tout cas, il tient bien en haleine

Géraldine 15/12/2011 13:41



@ Endorra : Oui, même courir tout court comme ça quand on n'en a pas l'habitude, c'est pas crédible. Mais c'est pareil dans tous les films !



frankie 14/12/2011 08:46


J'ai vu qu'il passait encore en VO au Gaumont de Bordeaux, je vais donc aller le voir mardi prochain (je rentre à Bordeaux lundi). La bande-annonce m'a bien plu et j'aime bien ce genre de film.

Géraldine 15/12/2011 13:43



@ Franckie : Oh, tu es de bordeaux ! C'est trop bête on va se croiser, je repars samedi ! Oui, le gaumont talence le joue encore cette semaine. Bonne séance alors ! Je suppose que tu rentres pour
les fêtes ?!