LA RIVIERE NOIRE, d'Arnaldur INDRIDASON

Publié le 16 Novembre 2013

Polar - Editions Audiolib - 9h d'écoute - 21.90 €

Parution d'origine en 2011

L'histoire : Runolfure est retrouvé mort chez lui, égorgé... avec du Rohypnol dans la poche. Ce nom ne vous dit rien... Il s'agit d'une des drogues du violeur. Manifestement, son lit a reçu de la visite quelques heures plus tôt. L'inspecteur Elinborg mène l'enquête et découvre un homme qui n'est peut-être pas tant "sans histoire" que ça....

 

 

 

Tentation : Indridason, y'avait longtemps pour moi !

Fournisseur : La bib' 

 

Lu par Jean Marc Delhausse

 

 

-toile2.jpg

 

 

 Mon humble avis : Et bien... Ma dernière lecture d'Indridason, même si plutôt plombante, m'avait enthousiasmée. Il s'agissait de La femme en vert .

Cette rivière noire, pourtant moins sombre dans l'absolu, a eu bien moins d'effets sur moi. Pour tout dire, je me suis presque ennuyée. Pas tout le temps, mais souvent. Cette enquête est d'un classicisme déconcertant, plus du tout habituel pour moi, voici pourquoi je n'y ai pas trouvé mon compte.

Certes, je suis lassée des flics alcoolo-dépressif et ici, il n'y en pas. Mais j'aurais préféré qu'il y en eut un en la personne d'Erlendur, le héros récurrent d'Indridason. Erlendur, un personnage brisé mais "fort", magistralement construit par l'auteur, fait ici cruellement défaut. Il est parti en voyage dans les fjords de l'Est. Sa collègue Elinborg se retrouve donc responsable de l'enquête. Certes, elle est sympathique et consciencieuse, mais bien terne comparée à Erlendur. Et puis franchement, les -trop-nombreuses- et -longues- digressions au sujet de sa petite famille qui s'attend à manger un steak et non un énième plat surgelé...  bof, bof, je m'endors. Bref, ce livre manque de poigne, jusque dans la lecture de Jean Marc Delhausse. La voix est profonde et masculine, mais alors monotone et monocorde à un point rarement atteint. Très dur à apprécier lorsque l'on sort du meilleur livre audio jamais interprêté pour moi : Des souris et des Hommes ! 

Qui plus est, l'éditeur a sans doute voulu aller à l'économie... Donc un seul lecteur pour tous les personnages, jusqu'aux jeunes filles et enfants. Et moi, un homme qui transforme sa voix pour interprêter une femme ou une fillette, au point d'en retrouver presque une mue d'adolescent, ça ne m'est vraiment pas agréable.
Bon, le style reste assez soigné mais les dialogues trop soutenus pour être réalistes. La fin est inattendue, les indices sont originaux et très olfactifs... alors deux étoiles, c'est pas mal et mérité tout de même.

Un livre pour les fans du genre polar... lent.

 

 

 

 

 

 

ILE-DESERTE2

 

 

free-road-trip-games-audio-book

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #thrillers polars étrangers, #Livres audio, lectures audio

Repost0
Commenter cet article

Emma 27/11/2013 08:16


Et toujours pas lu cet auteur pfft....

Géraldine 02/12/2013 20:41



@ Emma : Et bien un conseil, ne commence pas avec ce titre, tu risquerais de ne pas aller plus loin !



kikine 25/11/2013 03:41


Ça me donne à la fois envie de continuer la série d'Indridason cra ça fait longtemps que je n'en ai pas lu ... en même temps, celui-ci me semble moyen...

Géraldine 07/12/2013 20:53



@Kikine : Il est même plutôt ennuyeux en fait.



Alex-Mot-à-Mots 18/11/2013 11:13


Je me suis quelque peu lassée de cet auteur également.

Géraldine 22/11/2013 17:05



@ Alex : je pense qu'il a eu son succès, qu'il a surfer sur une vague et qu'il y a comme un creux de vague



Violettte 18/11/2013 10:16


j'ai découvert à peu près en même temps Indridason et Mankell, et je dois dire que Mankell l'a emporté haut la main puisque j'ai lu presque tous ses livres... PS : dans la plupart des livres
audio il n'y a qu'un lecteur, non?

Géraldine 25/11/2013 20:35



@Violette : Oui, il y a le plus souvent qu'un lecteur en livre audio, mais un bon lecteur, qui y met du tonus, des différentes tonalités et non pas ce ton monotone !! Et d'accord avec toi,
Mankell est bien plus intéressant !



keisha 17/11/2013 09:00


J'ai abandonné Indridason... Pourtant je l'aimais, mais bah, iun peu lents, ces islandais.

Géraldine 25/11/2013 20:26



@Keisha : moi, je pense que je vais l'abandonné aussi. Pas sûr qu'on parle encore longtemps de lui à mon avis.



sylire 16/11/2013 19:33


Je n'aime pas non plus quand les lecteurs changent de voix pour imiter celles d'un enfant ou d'une femme. Je l'ai dans ma pile à écouter  mais il ne va pas passer en priorité du coup.

Géraldine 17/11/2013 11:58



@Sylire : Je pense qu'il y a plus captivant à écouter ! Disons, si un jour il ne te reste plus qu'un audiolivre...



Manu 16/11/2013 17:39


J'ai La femme en vert dans ma PAL mais je dois avouer que je n'ai plus du tout envie de lire cet auteur. Je finirai bien par le lire quand même hein !

Géraldine 17/11/2013 11:59



@Manu : par contre, la femme en vert, c'est génial. Anxiogène et pesant comme atmosphère, mais un très très bon livre.



L'Irrégulière 16/11/2013 14:36


Je n'accroche pas du tout avec le genre du polar de manière générale...

Géraldine 17/11/2013 12:00



@L'irrégulière : Je pense que j'ai trop bu de thrillers comme du petit lait pour me contenter de mastiquer du polar ensuite en fait !



A_girl_from_earth 16/11/2013 13:14


Jamais lu cet auteur encore, mais c'est prévu - un jour.:-) Bon, je ne commencerai pas par celui-là.

Géraldine 17/11/2013 12:01



@ AGFE : Celui ci est même à éviter. En plus, il ne met pas en scène Erlendur, personnage central et intéressant chez Indridason.



Valérie 16/11/2013 12:33


C'est très fréquent qu'il n'y ait qu'un seul lecteur et parfois, ça passe très bien. Emmanuel Deconinck par exemple sait très bien jouer avec les voix. Je ne crois pas avoir lu ce titre. 

Géraldine 17/11/2013 12:04



@ Valérie : Ce n'est pas forcément le lecteur unique que je reproche, puisqu'en fait, je n'ai lu qu'un audioloivre avec lecteurs multiples. C'est la monotonie de l'interprêtation et l'imitation
des voix infantiles... Emmanuel Deconinck, oui, je pourrais l'écouter jusqu'au bout de la nuit !!!



nathalie 16/11/2013 10:25


Pour te réconcilier avec cet auteur, je conseille Betty.


 


 

Géraldine 17/11/2013 12:04



@ Nathalie : Merci ! Je note ce titre !