LES MARCHES DU POUVOIR, film de George CLOONEY

Publié le 4 Novembre 2011

Synopsis : Stephen Meyers est le jeune mais déjà très expérimenté conseiller de campagne du gouverneur Morris, qui se prépare pour les élections à la présidence américaine. Idéaliste et décidé à faire honnêtement tout ce qu’il peut pour faire gagner celui qu’il considère sincèrement comme le meilleur candidat, Stephen s’engage totalement. Pourtant, face aux manipulations et aux coups tordus qui se multiplient vite, Stephen va devoir faire évoluer sa façon de travailler et de voir les choses. Entre tentations et désillusions, les arcanes du pouvoir le transforment…

 

 

Avec George Clooney, Ryan Gosling, Evan Rachel Wood

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile2.jpg

 

Mon humble avis : J'ai vu ce film en VOST, ce qui n'est peut-être pas une bonne idée car les dialogues sont nombreux, rapides, les situations alentours pas forcément explicites... Pas d'action et d'explosion ou de scènes langoureuses pour vous confirmer ce que vous soupçonnez avoir compris... Suis-je claire ? Je ne sais pas.

Toujours est il que durant la première moitié du film, j'ai vraiment peiné pour y voir clair, pour distinguer le rôle des uns et des autres et surtout pour capter avec certitude de quel autre personnage il est question au coeur d'un dialogue entre deux autres. Il faut dire que George ne nous aide pas beaucoup et semble avoir oublié que tout son public n'est pas spécialiste du système politique des USA. En effet, les personnages sont tantôt nommés par leur fonction (sénateur, gouverneur etc....), tantôt par leur nom, sinon leur prénom, voire encore leur surnom. Donc immersion difficile dans le film qui nous montre les coulisses de l'accession au pouvoir américain (on peut supposer que certaines méthodes françaises doivent s'en inspirer aussi....). La première partie évoque donc surtout des stratégies politiques pour gagner de l'influence, des voix, des soutiens, des fonds, un Etat, les élections, le bureau oval. Bien sûr, on ne se faisait déjà plus d'illusion sur ce milieu, donc on ne ressort pas de "Les marches du pouvoir" déçu par la nature humaine, par nos dirigeants, par le "gap" (traduire l'immense écart !)entre leurs discours et leurs comportements personnels). On apprend rien de nouveau.

La deuxième partie est plus intéressante, et ressemblerait presque à un  thriller, mais hélas, cette forme n'est pas exploitée. Ici, il s'agit plus du comportement humain, de la manipulation, de l'hypocrisie et de stratégie individuelle pour rester dans la course, voir doubler tout le monde, quitte à oublier nos idéaux fondamentaux. Cette partie, je la juge plus captivante car chacun pourrait l'adapter à son vécu, à son milieu, à son environnement professionnel, et à son questionnement intérieur : jusqu'où irai-je pour me protéger moi même, ou juste pour réussir.

Hélas cet aspect du film est vite interrompu par un générique de fin qui laisse un peu sur sa faim.

Ce film se laisse regarder, certains passages se savourent. Mais l'ensemble n'offre rien de nouveau et sera, je pense, vite oublié.

George, il faut qu'on parle.... tes films me déçoivent souvent. Et ton charisme indéniable ne suffit pas à faire un bon film. En fait, je te préfère nettement dans les pub Nespresso. Mais dis, tu peux faire mieux non ? (Je note cette phrase consciente du danger que j'encours... je connais l'effet de George sur certaines de mes lectrices). Oui, à Rennes, dans mon groupe de cinéphiles, George Clooney est un mythe, une légende, un Dieu... Il n'empêche, force est de constater que George n'est vraiment pas infaillible !

Pas très bonne pioche pour cette séance, c'est pas bien grave, je vais me rattrapper dans quelques jours.

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

Edelwe 16/11/2011 19:11



Je comptais le voir mais je m'y suis prise trop tard...mais je n'ai peut-être pas raté grand-chose.



Géraldine 19/11/2011 15:07



@ Edelwe : Aucun regret à avoir, tu as économisé pour allé voir "Toutes nos envies" par exemple !



Joelle 07/11/2011 11:18



Comme je ne suis pas fan du sujet abordé, même si je suis sûre qu'il peut être intéressant, je vais attendre qu'il sorte en DVD ... j'aime George mais pas aveuglément quand même ;) mdr !



Géraldine 09/11/2011 22:21



@ Joelle : Je vois que tu es plus raisonnable que moi. Ca m'apprendra à choisir mes films avec mes hormones !



Marc 05/11/2011 20:30



J'aime beaucoup ce genre de film, et je suis fan de l'acteur, je ne vais donc pas manquer le film!



Géraldine 07/11/2011 20:49



@ Marc : Alors dans ce cas là, il ne faut pas se priver. Bonne séance et n'hésite pas à renvenir partager ton avis masculin !



A_girl_from_earth 04/11/2011 22:36



Bon, pour celui-là je te suis. J'hésitais à le voir, il y a tout de même de bonnes critiques, mais je le sentais moyen. Tu confirmes!



Géraldine 07/11/2011 20:47



@ AGFE : Oui, économise... ton temps, en cette période où tu sembles débordée !



Yannick 04/11/2011 18:47



Comment ne pas parler dans ce film de la passation de pouvoir entre George et Ryan. La nouvelle coqueluche du cinéma américain risque de plonger George dans les oubliettes Sinon la seconde partie est captivante et le renversement de situation éblouissant.



Géraldine 07/11/2011 20:45



@ Yannick : C'est clair, il faut que George se ressaisissent !



Héléna 04/11/2011 09:23



Je suis assez d'accord avec toi, je n'ai pas été emballée, et je suis malheureusement souvent déçue par les choix de George !!!!



Géraldine 07/11/2011 20:41



@ Héléna : oui, il ne devrait pas reposer sa réputation que sur son physique et son charme hein !!!