OUI, MAIS QUELLE EST LA QUESTION ? de Bernard PIVOT

Publié le 10 Février 2013

http://3.bp.blogspot.com/-Hu8pRZVxzU4/UFM0wEabxnI/AAAAAAAAFoM/jSeTHFEy5ss/s1600/Oui+mais+quelle+est+la+question.jpg Autobio déguisée - Editions Nil - 271 pages - 19 €

 

 

Parution le 20 septembre 2012

 

 

 

L'histoire : C'est enfant, dans un confessionnal, qu'Adam Hitch découvre le pouvoir des questions et la jouissance qu'elles lui procure. Il interrogera tout le monde, tout le temps, sur tous les sujets. Il est atteint de questionnite aigue, liée à une forte curiosité pour tout. Adulte, il suit des études de journalisme et devient l'interviewer le plus célèbre de France, à la radio, puis à la télévision. Mais les célébrités ne sont pas les seules à subir ses questions... Sa famille, ses amies, ses compagnes, sa femme. Certains supportent, d'autres beaucoup moins...

 

 

 

 

 

Tentation : Le passage de Pivot à la Grande Librairie

Fournisseur :

   -toile2.jpg

 

 Mon humble avis : La 4ème de couv n'annonçait pas tout à fait ce que j'ai lu. Certes, on retrouve avec plaisir la verve légendaire de l'homme de télévision, aussi doué pour cuisiner ces "clients" que pour animer un plateau d'une bonne dose de dynamisme, de bonne humeur, de culture... Bref, un homme qui sait s'exprimer et captiver son public.

Mon plaisir de lecture fut très irrégulier. Les premières pages m'ont enchantée, quand le jeune homme découvre sa maladie : la questionnite. Car c'est un trait que je partage assez avec lui, même si nous ne sommes pas dans les mêmes proportions. Je suis curieuse de tout, de l'autre. J'aime comprendre comment le monde, et l'autre fonctionnent. Pourquoi l'autre réussit là où j'échoue. En questionnant l'autre, j'apprends la nature humaine et j'essaie, parfois, de recadrer la mienne. J'aime connaître et tenter de comprendre l'autre. Certes, cela n'est pas toujours bien perçu. Les gens confondent souvent intérêt pour l'inconnu et curiosité malsaine, où juste un peu intrusive, car il est bien plus confortable pour la terre entière de vivre derrière des barricades n'est-ce pas ?! Donc je pose, et je me pose aussi beaucoup de questions. Jusque là, le livre me ravit.

Puis le narrateur est devenu bien adulte et séduisant auprès des femmes, qu'ils harcèlent de questions : qui, quand, quoi, comment, tu es sûre, à quoi tu penses ? A rien ? Non ce n'est pas possible.... Bref, des questions pas forcément passionnantes pour le lecteur et qui deviennent très vite lassantes, étant donné que la vie amoureuse du narrateur est plutôt mouvementée et pas installée dans un cocon bien huilé. De ce fait, ces questionnaires se multiplient, le narrateur m'est apparu plus inquisiteur et jaloux que réellement curieux.... L'impression d'égocentrisme m'a même traversé l'esprit.

On effleure de temps en temps la vie professionnelle de l'interviewer, et là, mon intérêt est revenue, pour s'éloigner à nouveau lors nouvelles conquête féminine. Personnellement, j'admire beaucoup l'homme de lettres, mais sa vie privée, je m'en fiche comme de ma dernière chemise. Autant des potins people peuvent m'amuser et animer quelques soirées avec les copines (Eh, les filles, Johnny Deep et Tom Cruise sont à nouveau sur le marcher) autant que Pivot soit célibataire ou non me laisse de glace. J'attends de lui qu'il m'instruise et m'élève, pas qu'il me raconte sa vie privée et son intimité....

J'espérais franchement à plus de révélations plus ou moins croustillantes sur les plateaux télé, les questions qui ont marqué sa mémoire, les réponses qui ont laissé des blancs, comment il prépare l'interview d'un grand auteur américain jamais sobre. Bref, j'aurais aimé connaître l'envers du décors de son métier, les grandes rencontres de sa vie professionnelle, pas de sa vie personnelle, où en tout cas, pas autant.

Heureusement, il y a tout de même de beaux et de belles réflexions sur ce qu'apporte une question, de l'humour, une écriture vivre et agréable. On se délecte même de certains passages. Quelques vérités sont bien dites et mises en scène de façon judicieuse, tel le dialogue touchant entre Pivot et son fils.

Mais j'attendais un livre plus brillant de la part d'un homme que je considère comme faisant partie du patrimoine littéraire français. Oui, mais quelle est la question ? Oui mais quel est l'objectif de ce livre ? Qui pour moi, nuirait plutôt à l'image de son auteur.

 

 

 

 

 

                                                                                            9/7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Livres autres - divers

Repost0
Commenter cet article

clara 12/02/2013 21:07


J'avis entendu l'auteur  parler de son livre et ça ne m'attirait pas du tout...

Géraldine 13/02/2013 17:53



@ Clara : Il m'a donné envie, c'est un personnage que j'admire pour sa culture, il est venu à Rennes, pour moi, ça faisait beaucoup d'arguments en sa faveur !



Philippe D 10/02/2013 21:56


Premier billet que je lis sur ce livre. Tu n'as pas l'air convaincue. Je passe...


Je pars demain, direction Antibes.


A bientôt. 

Géraldine 13/02/2013 17:58



@ Phulippe : Plus déçue que pas convaincue en fait. Je ne sais pas si tu y vois la même nuance que mois ?!!! Enjoy your trip !



Mango 10/02/2013 21:01


Comme toi: mêmes impressions! Pas mal mais j'attendais beaucoup mieux de Pivot. Rien de vraiment extra! 

Géraldine 11/02/2013 19:04



@ Mango : Oui, un livre sympa avec des longueurs, on attend plus d'un tel homme !



Alex-Mot-à-Mots 10/02/2013 17:25


En ne voyant que 2 étoiles de mer, j'étais étonné. Mais je comprends mieux maintenant.

Géraldine 11/02/2013 19:04



@ Alex : ben voui, surtout que je l'avais choisi comme kdo de noel !!!



A_girl_from_earth 10/02/2013 12:45


Comment ça la vie privée de Pivot ne te fait pas frétiller d'excitation ? 

Géraldine 11/02/2013 19:06



@ AGFE : ben non, même si elle est bien plus active, avec bien plus de rembondissement que la mienne



DF 10/02/2013 12:05


Il faut à présent que je le lise... il est sur ma pile à lire depuis octobre dernier. Concernant le refus d'en dire trop sur les coulisses croustillantes de la télé, c'est certainement un parti
pris de la part de l'auteur; roman ou biographie, sans doute en saurai-je plus après lecture. Merci pour cette piqûre de rappel sur ce livre.

Géraldine 11/02/2013 19:08



@ DF : Oui, lis le et vient me redonner ton avis.... Et n'oublie pas de relire la 4ème de couv pour me dire si tu partage mon avis de "tromperie" sur le produit !



mary 10/02/2013 11:41


Finalement je préfère garder le souvenir d'un journaliste de talent que lire ses écrits. Un écrivain n'est pas juste une personne qui a une belle plume, un écrivain est un artiste, un magicien
dont les livres nous transportent sur un tapis magique...

Géraldine 11/02/2013 19:09



@ Mary : Il a écrit d'autres livres ou essais qui doivent être bien plus passionnants et culturels !



luocine 10/02/2013 09:27


j ai aimé le temps d'un instant me retrouver en sa compagnie, je pense que tu lui as trop demandé . Pivot ne s'est jamais pris pour un philosophe ou un donneur de leçon, c'est un passeur qui sait
mettre en valeur les autres.


c 'est léger et drôle comme lui


Luocine

Géraldine 13/02/2013 18:00



@ Luocine : Oui, mais le problème, c'est que dans ce livre, il ne met personne en valeur.Ni lui, ni les autres. je m'attendais vraiment à autre chose...



keisha 10/02/2013 08:08


Petite déception? On attend beaucoup de Pivot, en effet, une véritable institution...

Géraldine 13/02/2013 18:02



@ Keisha : Ben voui, c'est pou ça que je suis deçue. Je m'attendais à plus de brillance alors que j'ai eu surtout de la légèreté, malgré de bons passages tout de même... Disons que si l'auteur
n'avait pas été pivot mais un illustre inconnu, j'aurais facilement mis une étoile de plus !