R.I.F, film de Franck MANCUSO

Publié le 11 Septembre 2011

RECHERCHE DANS L'INTERET DES FAMILLES

 

 

Synopsis : Sur la route des vacances, la femme de Stéphane Monnereau, capitaine de police à la P.J. parisienne, disparaît. Les indices semblent indiquer qu’il n’est peut-être pas étranger à cette disparition. Pour éviter d’être placé en garde-à-vue, Stéphane prend la fuite avec son fils. Désormais il devra assumer seul sa double mission : se disculper aux yeux des enquêteurs et savoir ce qui est vraiment arrivé à sa femme.

 

 

Polar avec Yvan Attal, Pascal Elbé, Armelle Deutsch

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 -toile3.jpg 

 

Mon humble avis :Et bien figurez vous que j'ai sans doute un bel avenir de scénariste à Hollywood. Et en même temps je me découvre totalement démoniaque ! Car en regardant ce film, j'ai imaginé un scénario bien plus machiavélique encore, même si j'ai fait choux blanc à la fin !

Bon, reprenons depuis le début. Je vous l'accorde, à la lecture du synopsis, on se dit " rien de bien nouveau sous le soleil". Effectivement, ce film ne se démarque pas par son originalité. Par moment, l'uniforme de la gendarmerie et quelques dialogues m'ont même fait penser à la défunte série "Une femme d'honneur".  Il n'empêche que R.I.F fonctionne bien, captive ses spectateurs, tient en haleine et laisse même échapper quelques rires lors de quelques répliques bien gratinées, chose rare pour ce genre cinématographique. Ce film est assez sombre et comme sorti d'un autre temps. Il faut dire que le centre de l'action est une veille station service de route nationale à l'ancienne, loin des enseignes multiservices qui feront bientôt par d'attraction, villages vacances.... J'ai oublié de préciser... Nous sommes en Lozère à la Toussaint... Même les images semblent parfois délavées, comme si le réalisateur avait apposé quelques calques sur sa caméra.

En tout cas, le suspens fonctionne dès le début, avant même la disparition, puisqu'à chaque instant, on se dit "c'est maintenant". Et bien non, ce sera pour plus tard jusqu'au moment où... Et là, aucune explication logique n'apparaît, c'est le doute qui s'installe et plane sur notre flic désespéré et prêt à tout. Sommes nous face à une machination, un enlèvement longuement préparé, une vengeance,une fuite volontaire, un malheureux hasard... Pour savoir, entraînez vous un peu au sprint et allez courir avec le charismatique Yvan Attal. A moins que vous ne préfériez la force tranquille d'un parfait Pascal Elbe. Je m'inquiète tout de même pour Yvan Attal. A chaque film, je le trouve de plus en plus pâlichon. Il devrait prendre des vacances bien méritées au soleil. J'aurais dû l'inviter à m'accompagner en croisière en Turquie. Un peu de soleil lui ferait du bien et sa compagnie ne m'aurait pas déplue !

Bon, je m'égare et conclue donc : film de très bonne facture ! Pas une minute d'ennui à l'horizon, même si le film n'est pas particulièrement nerveux. La tension est dans les personnages, dans la situation.

A noter que ce film rend quelque part hommage, par une note après la dernière image, aux milliers de personnes (plus ou moins médiatisées)qui disparaissent en France chaque année. Qui sont retrouvées, ou pas.

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

anjelica 19/10/2011 12:56



j'ai bien envie de voir ce film. on verra bien si je l'apprécie ou pas !



Géraldine 21/10/2011 20:32



@ Angelica : Fais donc toi le offrir en DVD pour Noël, je crois qu'il sera sorti pour cette époque.



Mary 11/09/2011 15:31



J'attendrai le DVD ( je ne suis pas très ' films français' !) mais j'aime bien Yvan Attal , Pascal Elbé et les polars !



Géraldine 15/09/2011 16:40



@ Mary : Cela te fait donc tout de même  bonnes raisons de voir ce film !



endorra82 11/09/2011 11:46



eh bien moi, je suis restée sur ma faim


le début...ok. qu'est-elle devenue en effet ? mais à partir du moment ou le flic s'enfui ...çà ne marche plus. on peut entrer comme çà dans une gendarmerie ? (ben voyons) toutes les femmes (y
compris la gendarmette) le crois innocent...c'est là aussi où on pouvait faire monter le suspens.


le seul point qui fonctionner vraiment, c'est qu'il faut attendre la fin pour savoir ce qui est arrivé à sa femme.



Géraldine 15/09/2011 16:42



@ Endorra : C'est vrai, je suis assez d'accord avec toi, je n'avais pas remarquer l'avis des femmes... Quant à la fuite du flic... c'est "l'intérêt" du cinéma, c'est que tout devient possible. Le
problème, c'est qu'on y va souvent et qu'on voit de plus les défauts. Aurions nous un oeil de plus en plus avisé ???!!!