RADIOSTARS, film de Romain LEVY

Publié le 15 Avril 2012

Synopsis :

 

En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du Breakfast-club, le Morning star de la radio. Avec Cyril, un quadra mal assumé, et Arnold, le leader charismatique de la bande, ils font la pluie et le beau temps sur Blast FM. Très vite Ben est engagé : Il écrira pour eux. Alors qu’il a à peine rejoint l’équipe, un raz de marée frappe de plein fouet la station : l’audience du breakfast est en chute libre. C’est en bus qu’ils sillonneront les routes de France pour rencontrer et reconquérir leur public. Pour ces Parisiens arrogants, de ce road trip radiophonique naîtra un véritable parcours initiatique qui bousculera leurs certitudes.

 

Avec Clovis Cornillac, Manu Payet, Douglas Attal, Come Levin.

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile2.5

 

Mon humble avis :Parfois, il faudrait écrire sa chronique en live, pendant le film. Qu'aurais-je dis alors, en direct, de Radiostars qui fait déjà un buzz médiatique.... Voici donc un avis chronologique...

Au début, j'ai été amusée de me retrouver dans ses studios radios, me rappelant toutes proportions gardées, mes propres expériences régionales. Je fus, dans ma jeunesse, secrétaire , standardiste et responsable des avant première ciné pour NRJ Chérie FM Lille... Donc là, fun pour moi.

Mais néanmoins, j'ai attendu que le film commence vraiment à la fin de son premier tiers. Des jeux d'acteurs inégaux, des rôles inexistants, on ne sait vraiment trop pourquoi, pour ajouter de la verve aux vannes. Dommage, il eut mieux fallut peut-être moins de personnages, mais que chacun soit plus creusé et étoffé et dépasse l'anecdotique. En fait tous ces gars sont pour certains sympathiques, d'autres caractériels mais globalement, ils sont tous plutôt pathétiques. Réalistes ou caricaturaux ? Je me suis parfois lassée de leurs engueulades respectives et outrée de leur course à la vulgarité gratuite pas très fine. Certes, l'un des personnages pointe du doigt leur défaut et celui de tout groupe social éventuel ; "c'est toujours la course à la vanne, à celui qui sortira la meilleure. Mais dès qu'on parle de quelque chose de sérieux, il n'y a plus personne". Ensuite, j'ai failli écraser un paquet de clope dans la "gueule" de Cornillac. Excusez ma vulgarité mais oui, ça m'énerve, un personnage qui à une clope au bec dans chaque scène, que l'on soit dans un bus, une boite, un mac do, un studio radio, une chambre d'hôtel... Bref, partout, malgré une certaine loi. On sait tous très bien pourquoi on commence à fumer... Pour se donner une contenance...  A croire que Romain Levy trouvait le rôle de Cornillac bien vide pour l'affubler d'une cigarette systématique... Je joue peut-être la veille étriquée. Mais non, 4 ans après, j'ai toujours envie et en voir sur grand écran pendant deux heures, ça me tue.... Et ça va complètement à l'envers de campagne de sensibilisation.... Bon, je critique, je critique mais j'appose 3 étoiles. Je me justifie....

Le duo formé par Douglas Attal et Manu Payet (le discret timide qui écrit et le désinibé qui en jette sur scène) m'a touchée et bien plu. On fait un chouette voyage en bus en France, si ce n'était avec cette équipe de plus ou moins bras cassés, on pourrait se croire en tournée avec un chanteur émergeant qui sillonne la France. Bien sûr, il y a quelques réparties et dialogues délicieux et grincents, accompagnés de situations presque anthologiques. Et puis la fin, même si elle fait appel aux bons sentiments de chacun, prouve que là dedans, tout ce monde n'est pas si mauvais, qu'il n'y a pas que l'égo qui compte. Les médias disent que c'est un film qui met debonne humeur.... Il ne plombe pas le moral certes, mais je pense qu'il sera vite oublié pour moi. Certes, j'ai passé un moment plutôt bon, j'ai ri quelques fois. En fait, pour tout vous avouer, mon plaisir fut la prestation de Manu Payet. Aurais-je un petit faible ? A suivre ?!

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Aurore 24/05/2012 12:51


Je suis d'accord avec la dernière partie de la critique, et avec les médias. Je suis sortie de ce film de très bonne humeur, il m'a filé la pêche. J'ai bcp aimé ce côté colonie de vacances, et je
trouvais, au contraire de vous, chaque personnage bien dessiné !


Ah les gouts et les couleurs  !  

Géraldine 10/06/2012 18:08



@ Aurore : Disons que comme les médias ont présenté ce film comme la comédie du printemps voire de l'année, j'en attendais beaucoup et j'ai été plutôt déçue.



luocine 04/05/2012 23:35


tu es mitigée mais ce que tu en  dis est intéressant, il y a des films que tu aimes et qui ne me donnent pas envie . Tu parles bien des films et tu laisses une part de liberté aux gens . Je
lis à chaque fois tes critiques


Luocine

luocine 02/05/2012 13:50


j'avais lu ta critique et j'avais eu envie d'aller voir ce film


j'ai trouvé que c'était un bonne comédie


j'ai mis un lien vers ton blog


Luocine

Géraldine 04/05/2012 21:59



@ Luocine : C'est amusant de constater que même en étant mitigé sur un film ou un livre, on peut tout de même donner envie à l'autre.



Didi 16/04/2012 21:59


J'ai hésité avec ce film et finalement j'ai vu un film tout a fait différent "La terre outragée" bien sur le sujet ne prête pas à rire... La catastrophe de Tchernobyl.


J'essayerais d'en faire un billet.


Heu dis c'est juste pour la cigarette que Clovis t'a énnervé ? Non parce que ce type là je l'adore !!!


Bon bisous Géraldine et merci pour ton avis, un film à voir éventuellement !


 

Géraldine 18/04/2012 17:05



@ Didi : Oui, c'est juste la cigarette. Bon, dans le film, il a plutôt un caractère de cochon, mais c'est pas grave. Mais vraiment la clope à ce point dans un film, j'en peux plus.



Mary 16/04/2012 18:39


Un petit film sympa, j'attendrai le DVD ... 

Géraldine 18/04/2012 08:35



@ Mary : je pense que tu peux même attendre le passage TV à bien y réfléchir...



Jeanmi 16/04/2012 07:53


L'ensemble est donc mitigé. Pour moi le sujet n'est pas du genre à faire se déplacer les foules.

Géraldine 18/04/2012 17:10



@ Jeanni : ben disons que la promo TV avait réussi à me  motiver. Et puis comme j'ai bossé un peu dans une radio, je me suis dit "souvenir souvenir". Mais au final : bof bof.



A_girl_from_earth 15/04/2012 14:02


Ça ne me tentait pas au vu de la bande-annonce. Par contre je suis allée voir Blanche-Neige, j'ai beaucoup aimé cette version revisitée!

Géraldine 18/04/2012 17:12



@ AGFE : Ah oui, Blanche Neige, mon billet est pour demain !