SOUS SURVEILLANCE, film de Robert REDFORD

Publié le 12 Mai 2013

http://fr.web.img1.acsta.net/medias/nmedia/18/96/28/29/20461988.jpg     
Synopsis : En 1969, un groupe de militants radicaux appelés Weather Underground revendique une vague d’attentats aux Etats-Unis pour protester contre la guerre du Vietnam.
La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent sans laisser de trace… Jusqu’à aujourd’hui.
L’arrestation de Sharon Solarz, l’une des activistes, remet cette affaire sur le devant de la scène, au point d’attiser la curiosité du jeune et ambitieux reporter Ben Schulberg. Jouant de ses relations au FBI, il rassemble petit à petit les pièces du puzzle, le menant jusqu’à Jim Grant, un avocat apparemment sans histoires… Lorsque celui-ci disparait brusquement, le journaliste se lance sur sa piste, déterminé à le retrouver avant le FBI.
 
 
 
 
Avec Robert Redford, Suzan Sharandon, Shia LeBeouf, Nick Nolte
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
étoile3etdemi
 
 Mon humble avis : Un thriller de très bonne facture, à l'évolution inattendue et originale. En plus, cerise sur le gâteau, il nous permet de revoir des acteurs qui se font rare sur les écrans et que l'on admire toujours autant pour le justesse, comme Suzan Sharandon, Robert Redford, ou encore, un Nick Nolte méconnaissable, puisque c'est à l'instant, en faisant un tour sur Allociné, que j'ai su que c'était lui dont il s'agissait. Et oui, tout le monde prend de l'âge, mais personne ne démérite.
Avec ce film, nous ne sommes pas dans le sensationnel mais dans une histoire qui se déroule au fur et à mesure, ou plutôt qui s'enroule sur elle même. Les personnages principaux sont confrontés à leur passé, aux décisions bonnes ou mauvaises qu'ils ont pris à l'époque et aux conséquences qui se réveillent 30 ans plus tard, même si elles sommeillaient discrètement ou plutôt secrètement en chacun deux.
Nous ne sommes pas ici dans une course poursuite habituelle entre un fugitif et l'armada du FBI. Loin de là. La raison de tout cela est dans le personnage de Robert Redford. Je ne vous la dirais pas ici, mais sachez qu'elle ne transparaît pas du tout dans la bande annonce.
C'est aussi un film a double tiroirs, enfin, qui développe deux sujets très intéressants et qui laisse la spectatrice que je suis bien incapable de juger ces personnages, et de m'en faire une opinion clair et net. Un film anti manichéen en fait...
Il y a plus de 30 ans, la Guerre du Vietnam ravageait deux pays... le Vietnam bien sur, mais aussi les USA en grande crise societal. Les activistes anti vietnam, anti gouvernemantaux s'activent donc pour une bonne cause, mais avec des méthodes  contestables. Alors, jusqu'à quel moyen peut on aller pour défendre une cause juste, voici une question que pose le film. L'engagement dans cette cause n'en vient il pas à s'aveugler et à en oublier son premier rôle.... un sujet que l'on pourrait bien se poser en ce moment en France...
Et puis, ce film montre aussi l'intégrité et la fidélité pour la cause et envers les compagnons, quelques soient les années, quelques soient les regrets, quelques soient les "prisons" dans lesquelles on s'enferme ou la vie jamais tranquille que l'on s'impose. Et là aussi, j'admire et ne saurais être celle qui jetterai la première pierre à ces gens pour ce qu'ils ont fait, même si ce qu'ils ont fait les ont amenés à devenir ce qu'ils montraient du doigts. Un film donc très intelligent, avec quelques défauts, comme le nombre de noms et de surnom à retenir pour suivre le fil au début, ou encore quelques révélations trop préparées qui n'en sont donc plus. Mais peu importe, c'est encore une fois du grand Robert Redford, que ce soit devant, ou derrière la caméra. Captivant.
 
 
 
 
 
 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

endorra 28/05/2013 22:11


j'avais prévu de le voir avant de voir ton billet

endorra 22/05/2013 11:43


Inconditionnelle aussi de Redford -  film vu (enfin !!) hier, et je ne le regrette pas

Géraldine 28/05/2013 21:58



Endorra : Je fus donc de bon conseil ou tu n'as pas attendu mon conseil pour aller voir le film ??!!!



dasola 16/05/2013 21:56


Bonsoir Géraldine, pas encore vu et je le regrette. Le sujet me tente et quel casting! Bonne soirée.

Géraldine 28/05/2013 22:15



@ Dasola : et plus de 10 jours après, as tu eu l'occasion de le voir ?



Tiphanie 14/05/2013 22:06


J'ai à peine parcouru ton billet parce que je compte bien aller voir ce film, du moins j'espère qu'il passera dans mon petit ciné!!

Géraldine 28/05/2013 22:29



@ Tiphanie : ALors, as tu eu l'occasion de le voir ? Qu'en as tu pensé ?



gambadou 12/05/2013 22:05


Bon, alors du coup j'hésite. J'avais lu une critique assez négative dans un hebdo féminin, mais là, tu me tentes ...

Géraldine 28/05/2013 22:44



@ Gambadou : la journaliste de l'hebdo feminin doit être frustrée de n'avoir jamais pu séduire Robert !



Marie 12/05/2013 10:46


Aaaahhhh Robert Redford... S'il devient centenaire, je resterai toujours une de ses inconditionnelles !  :-)


 

Géraldine 28/05/2013 22:49



@ Marie : C'est clair que c'est un bon millésime



clara 12/05/2013 08:09


Monseiur a envie d'aller le voir.. moi un peu moins!

Géraldine 28/05/2013 22:51



@ Clara : Alors, vu ou pas ? Aimé ou pas ?