THERESE DESQUEYROUX, film de Claude MILLER

Publié le 4 Décembre 2012

Synopsis :  

Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…

 

 

Avec Audrey Tautou, Gilles Lellouches, Anaïs Demoustier, Francis Perrin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

étoile3etdemi

 

Mon humble avis :Adaptation du livre éponyme de François Mauriac, un  classique de la littérature Française. Ce livre, je l'ai lu il y a, comment dire... longtemps. J'en ai gardé un souvenir bon mais vague, celui d'une atmosphère austère. Et effectivement, malgré des débuts ensoleillés par la jeunesse des personnage, l'austérité prend vite la place qui lui est du dans ce milieu, à cette époque. Néanmoins, l'on ne s'ennuie pas le moins du monde durant ce film, qui suit le fleuve de l'histoire qui, malgré les apparences, n'est pas si tranquille que cela.

Ce qui m'a tout d'abord frappé, c'est la beauté simple de certaines images, comme celle, par exemple, de la main qui, depuis une barque, vient caresser l'eau.

Sans en faire particulièrement un coup de coeur, car je ne le reverrai pas dix fois pour mon plaisir tout de même, je n'ai rien à reprocher à ce film parfaitement maîtrisé de bout en bout. Le réalisateur en est le non moins Claude Miller, qui tournait là son dernier film en luttant contre la maladie. Claude Miller est en effet décédé au printemps dernier.

Le choix des comédiens est judicieux, même si.... Audrey Tautou... Bien sûr qu'elle donne une empreinte, une identité, un timbre de voix au personnage de Thérèse, elle se donne complètement, comme d'habitude. Sauf qu'une fois de plus, j'ai presque l'impression que c'est Thérèse qui devient Audrey, tant l'actrice a un jeu et une diction bien à elle, reconnaissables entre mille. Gilles Lellouches, grandiose dans cet homme rigide, enfermé plus ou moins conscient dans le carcan familial. Formidable acteur parce qu'on l'oublie, pour ne retenir que le personnage alors qu'en Thérèse, je vois Audrey. Attention, je ne lui retire pas son mérite ! Car cette Thérèse Desqueyroux, avec son combat intérieur et contre son entourage, est très très bien interprété. En fait, Audrey Tautou est excellente pour donner du sens au silence de son personnage. Ce que ne dit pas Thérèse est aussi, voire plus important que ce qu'elle dit. Et le talent d'Audrey Tautou est de traduire parfaitement, d'un regard, d'une expression, le grand plein de ce vide apparent.

Quant au personnage de Thérèse, je l'ai redécouvert grâce à ce film ! Quel personnage ambigu ! Complexe même ! Une force apparente, des idées avant-gardistes, des envies de liberté, une distance qui parait implacable face aux événements. Un personnage qui semble agir à l'inverse de ses pensées. L'époque sans doute. Une femme qui se débat avec son désordre intérieur et qui espère trouver dans le mariage quelque apaisement. Que les choses rentrent dans l'ordre. Une femme qui sait ce qu'elle ne veut pas, mais qui ignore ce qu'elle veut semble-t-il. Une femme plus fragile qu'elle ne veut bien le laisser paraître. Hélas, rien ne lutte contre une nature profonde. Cette Thérèse, malgré son acte immonde et répréhensible par la loi, je ne suis pas parvenue à la juger, lui laissant son époque comme alibi pour ne pas lui reprocher une éventuelle lâcheté.  Une époque qui semble n'offrir à cette femme qu'une solution radicale pour qu'elle ait les moyens de ses ambitions. Cette femme, je ne suis pas parvenue à la détester. Non, je crois même que je l'ai aimé, qu'elle m'a touchée et que, toute proportion gardée, elle n'est pas si loin de moi.

En tout cas, encore un très beau film qui rend hommage et service à la littérature !

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Liliba 14/12/2012 18:00


T'as intérêt ! d'autant plus que tu devrais recevoir d'ici peu un polar qui se passe à Lille... 

Géraldine 19/12/2012 14:13



@ Liliba : Ah, chouette



Liliba 09/12/2012 14:59


OK, je t'attends donc aussi pour le Thriller et Polars !!!! bonnes lectures ! 

Géraldine 14/12/2012 14:16



@ Liliba : Je suis déjà inscrite au challenge thriller et polar ! Bon pas aussi active que je le voudrais, mais 2013 devrait changer l'ordre des choses !



Didi 09/12/2012 14:53


Coucou,


mon billet est en ligne sur ce film qui m'a donné envie de lire le livre que l'on trouve facilement en intégralité sur le net.


Bon dimanche !

Géraldine 14/12/2012 14:15



@ Didi : Je vais venir voir ça en m'occupant de mon GR qui est bien en souffrance. Depuis mes prbs infos + mes vacances, j'ai beaucoup de mal à sortir la tête de l'eau. Avant, je fonctionnais
avec au moins 1 mois de billets d'avance, et là, je n'en n'ai qu'un d'avance !!!



titoulematou 07/12/2012 19:45


je n'ai pas lu le livre... meme si le titre me trotte en tête depuis quelques temps... vous me tentez avec le film


 

Géraldine 09/12/2012 12:13



@ Titoulematou : Alors il faut se dépêcher , car je ne crois pas que le film reste encore très longtemps sur les écrans !



Philippe D 06/12/2012 05:34


On parle beaucoup de ce film. J'ai eu ce livre en main samedi mais je l'ai reposé. Un jour peut-être...


Passe une bonne journée. 

Géraldine 09/12/2012 12:05



@ Philippe : Un jour.... le livre ou le film ou les deux ?!!!



Didi 05/12/2012 18:29


Je l'ai vu hier et tout comme toi j'ai aimé. Par contre au contraire de toi je n'ai jamais lu le livre de Mauriac.


Je vais m'appliquer à faire un billet car j'ai gagné les places grâce au blog les Livres de Georges. Je vais essayer de le publier dans la semaine.


Bises !

Géraldine 09/12/2012 12:05



@ Didi : LE fait d'avoir lu le livre n'a pas changé ma vision du film puisque le seul souvenir de ma lecture était une impression d'austérité. Je ne me souvenais pas du tout de l'histoire, aussi,
je l'ai redécouverte grace au film !



Liliba 05/12/2012 11:15


On y va demain soir grâce aux places gagnées sur les blogs ! super !


Tu veux toujours lire La fille de l'Irlandais ? toujours la même adresse ? le mail est revenu... (prénom point nom chiffre 1 arobase bbox point fr)

Géraldine 09/12/2012 12:02



@ Liliba : ALors, cette séance de ciné ? Qu'en as tu pensé ?


Concernant le livre, l'adresse mail est bonne, mais j'ai eu des tas de soucis internet donc... Par contre, je préfère m'abstenir pour cette lecture, la situation étant tellement grave, il faut
absolument que je m'occupe de ma PAL sous peine de devoir la mener au pilon. Du coup, là, je vais refuser plein de SP, ne vais quasiment plus à la bib.... car c'est vraiment dommage, tout ces
livres que j'ai acheté, que j'ai choisi ou que j'ai pris chez J'ai lu en choisissant également et qui m'attendent là, certains depuis des années. C'est pour cela que je m'inscris à plus de
challenge, dans l'espoir qu'ils m'aident à vider ma PAL. Je viens de m'inscrire au petit bac de Enna !



Bonheur du Jour 05/12/2012 06:22


Votre article est très intéressant. J'irai voir le film dès que j'aurai relu le livre qui m'avait marqué à l'époque. Et j'aime bien Mauriac, en fait.

Géraldine 09/12/2012 11:57



@ Bonheur du jour  : Et bien bonne séance, n'hésitez pas à revenir me donner votre avis !



A_girl_from_earth 04/12/2012 22:49


Ah ben là on se retrouve pas.  Je ne comptais pas aller le voir d'ailleurs car je n'ai pas un super souvenir
des lectures de Mauriac, lu dans ma jeunesse aussi, mais je me suis retrouvée entraînée quand même, et à vrai dire, pour moi le film correspond à un vague souvenir que j'aurais pu retenir de ma
lecture : ennui...

Géraldine 09/12/2012 11:57



@ AGFE : Malheureuse, si tu voulais du dynamique, il fallait aller voir James bond  Trêve de plaisanterie, je ne me
suis pas ennuyée une seconde, car souvenir de lecture trop lointain, je ne me souvenait plus de l'histoire, ni de comment elle terminait. Alors, j'ai trouvé un certain suspens dans ce film !



kathel 04/12/2012 18:42


Npus sommes d'accord : un très bon film, mais pas un coup de coeur... Et des petites restrictions aussi quant à l'interprétation d'Audrey Tautou, par contre l'émotion m'a saisie à la fin grâce à
Gilles Lellouche, parfait, vraiment ! 

Géraldine 07/12/2012 18:09



@ Kathel : Nous sommes tout à fait sur la même longueur d'onde concernant ce film !



denis 04/12/2012 17:50


j'avais envie de voir ce film et ton jugement me conforte dans cette idée

Géraldine 07/12/2012 14:28



@ Denis : Moi, je suis assez adepte des classiques littéraires au cinéma. Cela me permet de me faire une relative culture malgré mes relatives fainéantise envers ces derniers ! Bonne séance !



saxaoul 04/12/2012 17:08


Je ne l'ai pas vu mais je comprends les remarques que tu fais concernant Audrey Totou. J'ai eu cette impression en regardant la bande annonce...

Violettte 04/12/2012 14:18


on devait emmener des 3è voir le film. Une collègue est allée le voir et elle nous a fortement déconseillé d'emmener des collégiens - pas du tout de leur âge, d'après elle. Qu'en penses-tu?

Géraldine 07/12/2012 14:24



@ Violette : honnêtement, c'est difficile pour moi de te répondre car je ne sais pas ce qui aproprié à des 3ème dans le context scolaire. Mais perso, je pense que si j'avais vu ce film à 14 ans,
je me serais fait chier et n'aurait pas forcémet saisi les subtilités des personnages !



L'Irrégulière 04/12/2012 12:40


Je ne suis pas tentée, je n'avais pas aimé le roman (en même temps, je n'aime rien de Mauriac...)

Géraldine 07/12/2012 14:21



@ L'irrégulière : Ah bon, tu n'as pas aimé cette femme éprise de liberté ???



Anne 04/12/2012 11:22


Bof bof, pour moi Audrey a occulté Thérèse, jen'ai pas aimé son interprétation, j'ai l'impression qu'on retrouve sa moue, sa diction dans tous les rôles. Déjà sur l'affiche... je trouve cette
trace de mascara complètement anachronique !! Gilles Lellouche par contre, il m'a presque fait aimer ce rustre de Bernard... Ce film m'a plutôt donné envie de relire le livre !

Géraldine 07/12/2012 14:05



@ Anne : je suis effectivement partager aussi sur Audrey, c'est plus elle qui donne ses traits (etc) au personnage que le contraire. La trace de mascara n'était pas nécessaire, elle donne un côté
gothique hors propos.