TU SERAS MON FILS, film de Gilles LEGRAND

Publié le 1 Septembre 2011

Synopsis : On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants !
Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père ! L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal. Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent. Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre …

  

  

Drame avec Niels Arestrup, Lorant Deutsch, Anne Marivin, Patrick Chesnay, Valerie Mairesse

  

  

Scénario de Gilles Legrand et Delphine de Vigan

 

 

  

 

  

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Il s'en passe des choses dans les caves... On n'y fait pas que déguster et recracher des grand crus, on n'y fait pas que fabriquer avec patience et passion un millésime forcément supérieur au précédent.... On s'y déchire, on s'y déteste. On espère y gagner, oh non l'admiration, à peine la reconnaissance, mais juste l'amour de son père et si c'est encore trop, et bien au moins son respect. C'est le cas de Martin qui aimerait aussi recevoir le savoir que la famille se transmet depuis des générations. Mais rien, son père ne lui donne rien. Au contraire, il lui préfère de plus un plus un autre fils, celui du régisseur, qui possède toutes les qualités pour devenirle fils rêvé. Martin ne récupère que miettes, mépris, propos plus qu'outrageants et phrases assassines.

Voici un film français comme je les aime. Des photos magnifiques des vignobles du  St Emilion, une incursion dans le monde viticole et une histoire de famille. L'atmosphère se fait de plus en plus étouffante, la tension monte. Et pourtant, on espère toujours que le père et le fils vont se rencontrer, que ce père détestable va tendre une main, que le fils va se révolter. Personnellement, si j'étais Martin, il y a belle lurette que j'aurais pris mes cliques et mes claques. Mais il est attaché au domaine...

L'histoire n'est pas forcément originale, mais la réalisation est parfaite et le scénario très subtile, tout comme les personnages. Au début, on croit Paul, le père, âpre et maladroit, on le découvre anguleux et haineux et pire encore manipulateur et machiavélique. Les dialogues sont aux petits oignons acidifiés et prennent toutes leur ampleur grâce au jeux parfait de tous les acteurs, Niels Arestrup et Lorant Deutsch en tête. Mais n'oublions pas Patrick Chesnais, Valérie Mairesse, Anne Marivin et Nicolas Bridet qui participent tous à la réussite de ce film.

Pour moi, c'est un film parfait (pour qui aime les films lents, sans réelle action). C'est un film atmosphérique, psychologique mais ou rien ne déborde, ni dans le pathos, ni dans l'excès de bons sentiments. C'est un film dérangeant, où les gens ne s'aiment pas de façon politiquement correcte. Et c'est terrible. Des scènes très fortes (notamment celle ou Martin hurle sur son père que "ce n'est pas ça être un père") jusqu'à une fin édifiante et qui, quelque part m'a soulagée... Et puis, il y a la voix de Bashung qui chante les mots bleus... et l'on se dit que vraiment, le talent de Delphine de Vigan est présent dans ce film ample aux qualités multiples (gustatives, visuelles, humaines...)

Un film acre qui se déguste comme un grand cru, même si l'acreté vous laisse un goût amer dans la gorge, dans le coeur, une sensation douloureuse dans tout votre être. Un  film dont on peut dire, comme d'un vin, qu'il est brillant et épanoui, à la rétro olfaction certaine...

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Aurore 24/05/2012 13:07


Magnifique critique qui traduit tout ce que je pense à l'égard de ce film !

Géraldine 10/06/2012 18:05



@ Aurore : Oui, pour moi, l'un des films les plus intenses en émotion de l'an dernier !



Christine 14/10/2011 09:26



Je note je note car je ne pense pas me tromper en me disant que ce film devrait me plaire



Géraldine 16/10/2011 14:44



@ Christine : ALors dépêche toi ce film est sorti depuis un moment, je doute qu'il reste encore longtemps sur les écrans !



Héléna 10/10/2011 11:11



J'ai enfin réussi à le voir en dernière diffusion dans la campagne, il était dans ma liste de rattrapage de ce que j'ai raté pendant mes vacances !


Très bon film, je suis tout-à-fait d'accord avec ce que tu as écrit. Bon scénario, angoissant, fin surprenante, du bon cinéma comme j'aime !



Géraldine 12/10/2011 16:30



@ Héléna : Oui, je préfère nettement ce film a celui que nous avons vu lundi par exemple... Ma chronique arrive demain d'ailleurs !



Tioufout 09/09/2011 18:47



Pour une (rare) fois, la bande annonce m'a plutôt donné envie d'aller voir le film. Ton commentaire m'y incite encore davantage.



Géraldine 15/09/2011 19:07



@ Tioufout : Oui, dans la BA, on sent déjà trè fort la force et la pression du film. Alors, depuis, es tu allé le voir ?



sophie57 07/09/2011 07:52



tiens, Delphine De VIGAN est co-scénariste de ce film, tu me l'apprends! j'avais très envie d'aller le voir, ton billet me conforte!



Géraldine 07/09/2011 22:15



@ Sophie : Oui, et en connaissant l'auteure, j'ai eu l'impression de retrouver sa pate dans le film. A voir !



Christine 02/09/2011 23:03



J'ai passé un très bon moment. Superbe film.



Géraldine 04/09/2011 00:05



@ Christine : Je te propose un autre bon moment de ciné lundi, je suis inscrite à la semaine de sakura. j'espère que tes vacances se sont bien passées. Moi, je rentre demain chez moi, vive
le calme !!!



A_girl_from_earth 01/09/2011 21:28



Vraiment pas mon genre de film, et tout ce que tu en dis, sur l'ambiance, rythme, etc, me confime dans mon impression. Bon je ne vais pas faire un challenge films improbables non plus, en y
casant le dernier Almaodovar!



Géraldine 02/09/2011 12:34



@ AGFE : Et pourtant, j'y mettrais bien 3 doigts à coupé que tu ressortirais de la salle bouleversée.... Bon, prochain coup, je vais commencer à distribuer mes cuisses, bref, ce qui déborde car
pour l'instant, je mets mes mains et mes doigts ...



mary 01/09/2011 14:02



Histoire intéressante bons acteurs c'est très tentant !



Géraldine 02/09/2011 12:36



@ Mary : Oui, un film bouleversant, qui m'a beaucoup parlé, à ma dimension.



endorra 01/09/2011 09:06



idem...film psycho, limite en "huit-clos" comme je les aimes



Géraldine 02/09/2011 12:37



@ Endorra : Oui, je ne sais plus qui a lancé la sortie, il me semble que c'est sakura, elle aurait pu prévoir une dégustation de St Emilion après tout de même !!!



clara 01/09/2011 08:08


Je vais le voir ce week-end !!!


Géraldine 02/09/2011 12:38



@ Clara : prépare toi à avoir quelques noeuds dans la gorge et une certaine colère au fond de toi. Bonne séance, ce film est magnifique;... Et scénarion de Delpoine de Vigan !