Articles avec #bd... tag

Publié le 30 Octobre 2013

http://www.mettre-en-culture.com/img/visuels/le_photographe.jpgBD - Editions Dupuis - 80 pages - 16.50 €

 

 

 

Parution en : ? , mais réédition en 2012

 

 

 

 

L'histoire : Didier est photographe... Il arrive au Pakistan où il rejoint une mission MSF, alors que la guerre fait rage dans l'Afganistan voisine. La guerre, celle contre les Russes, dans les années 80.

Avec l'équipe MSF*, il découvrira la vie, les us et coutumes tant des pakistanais, des réfugiers afgans, et de ces médecins du bout du monde. Il les accompagnera au coeur de l'Afganistan, après des jours et des nuits de marche, pour porter secours... Didier sera le photographe, le témoin.

 *Medecins Sans Frontières

 

 

Tentation : AGFE qui m'en a parlé et je l'ai trouvé à la bib... par hasard !

Fournisseur : La bib'

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

 

 Mon humble avis : Encore une BD passionnante et oh combien enrichissante ! Je vais vraiment de surprise en surprise dans l'univers BD, univers qui tend aussi vers l'infini.... Tant mieux, cela me va bien, vu que pour l'instant, je suis plutôt en panne de lecture.... Enfin, c'est plutôt mon intérêt qui est détourné en fait....

Le photographe, c'est 3 tomes en tout. Bien sûr que je lirai les deux autres. C'est aussi une BD très originale dans la forme.... En effet, au milieu des planches ou sur des pages entières, sont insérées de véritables photos, celles là mêmes prises par Didier Guibert lors de son voyage en Afganistan voilà bientôt.... trente ans. Les photos sont parfois aussi reproduites sous le format "négatifs" toujours en noir et blanc. Cette alternance est très agréable, et permet qui plus est de réaliser le travail ou le minimalisme nécessaire pour représenter un paysage en dessin BD !

Certes, l'histoire date d'il y a presque 30 ans... Et pourtant, elle n'est hélas pas démodée. Certes, les photographes ont troqué leurs réflex et leurs pellicules contre du numérique, mais les guerres sont toujours les mêmes. Même si l'ennemi a changé de nom. Ou même si la Guerre se déplace.... L'Afganistan a été très présente dans les médias ces dernières années... Mais cette histoire, depuis, aurait pu prendre place en Irak.. ou en Syrie...

J'ai beaucoup aimé les relations entre les membres d'MSF, l'accueil que ces derniers réservent à Didier, l'instruction, le manuel de survie qu'ils lui donnent. C'est toujours intéressant, des détails que l'on imagine pas, qui révoltent souvent, qui surprennent parfois. C'est une véritable plongée dans un autre monde et l'on ne peut qu'être qu'admiratif devant ces hommes et ces femmes qui s'y fondent le plus possible, qui vivent pour les autres, au mépris des dangers. Ce récit n'est absolument pas ennuyeux , linéaire ou monotone. Car l'auteur distille pas mal d'humour et rapporte l'humour toujours présents entre membres MSF. Quelque part, cette BD me fait énormément penser à celles de Guy Delisle (Pyong Yang, Chroniques birmanes, Chroniques de Jérusalem...). Le même regard extérieur, outré, amusé, perplexe.... Mais une façon différente de l'exprimer.

Les horreurs de la guerre et leurs conséquences ne nous sont pas totalement épargnées, les différences culturelles sont manifestes (comment ne pas être révoltée devant la façon dont un Mouj' fait avancer son cheval), les mille et une précautions nécessaires pour partir en caravane à travers le pays (ne serait-ce que l'amballage des collis, avoir sur soi une couverture afgane pour se camouffler en cas d'arrivée des hélicos), le dévouement des uns, la brutalité des autres, l'incompréhension de tous... Oui, c'est instructif et poignant à la fois. A lire absolument !

 

 

 http://www.coinbd.com/series-bd/le-photographe/tome-2/images/planche/photographe_t2.jpg

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 28 Octobre 2013

 http://4.bp.blogspot.com/-tm908-khbl4/Ui1fIp4dxKI/AAAAAAAAjNk/ZB_2DD7MaV8/s400/De-Gaulle.jpg     BD - Editions Dargaud - 46 pages - 11.99 €

 

 

 

 

Parution le 7 décembre 2007

 

 

L'histoire : Eté 1956... Lassé de l'ingratitude des Français et de la médiocrité de leurs dirigeants, le libérateur de la France décide de prendre quelques jours de vacances bien mérités....

 

 

 

 

Tentation : La blogo

Fournisseur : La bib'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg

 Mon humble avis : Le Grand Charles part à la plage avec Simone, son épouse et Lebornec, son aide de camps, qui fait aussi office de pigeon, homme à tout faire, garde du corps...

Quel pari hardi que de faire rentrer un tel Homme historique dans des planches de BD, et un tel discours dans des bulles !

Mais pari remporté, car le moment de lecture est vraiment bon, détente assurée, accompagnée de nombreux sourires, voire de quelques rires !

Une petite leçon d'Histoire ne fait jamais de mal, même si celle ci est très burlesque. Mais ici sont repris les bourdes, les phrases célèbres, le caractère, la mégalomanie extraordinaire du "sauveur de la France". Tout y est, depuis l'Appel au "Je vous ai compris" au "Vive le Quebec Libre, j'en passe et des meilleures adaptées à la situation et assaisonné à la sauce comique. Au point que l'on tombe plutôt dans la caricature, déjà dans les dessins. Le graphisme minimaliste est très parlant, mais ne m'a pas franchement plu, c'est la mon seul "Hic" dans l'histoire. D'ailleurs, à propos de cette Dame avec un "H", j'ignore si cette BD est proche de la Vérité Historique, j'imagine qu'elle ne lui est pas tout à fait étrangère... Et j'avoue, je découvre le bonhomme  Ultra mégalo, ultra autoritaire, ultra égocentrique. En tout cas, répliques et dialogues sont bien trouvés !

Mais ne boudons pas notre plaisir, qui lui est bien réel. D'ailleurs, je verrais bien d'autres hommes politiques plus contemporains aller à la plage aussi. Je crois qu'il y a matière ! Allo Jean-Yves Ferri ? François veut aller à la plage, et il y rencontrerait Nicolas, ou Angela, ou Manuel... !

 

Allez, découvrez vite "La taque-taque-tique du Général pour aller de sa serviette à la mer ! 

 

 

 

 

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782205059663-page4-I400x523.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 14 Octobre 2013

http://chezmo.files.wordpress.com/2010/11/abdallahi01.jpgBD en 2 tomes, éditions Futuropolis - 86 pages X 2 - 27 € en coffret

 

 

 

Parution en 2006

 

 

 

L'histoire :  Celle, romancée, de René Caillé, fils de bagnard, qui, parti de St Louis du Sénégal, fut le premier blanc à entrer seul... et à sortir vivant de la ville mythique Tombouctou (Mali), après un périple de 4000 km.

 

 

 

Tentation : Couv et pitch

Fournisseur : la bib

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

 

 Mon humble avis : Cette BD est une galerie d'art ! Oui, c'est notamment ainsi que je l'ai perçue. Plus qu'une BD ! Peux t-on parler de graphisme quand chaque planche, chaque case n'est pas un dessin, mais une peinture, une peinture à l'huile il me semble. Ainsi, on entre dans cette oeuvre comme dans une galerie, et on admire les planches comme des toiles uniques. Mises à part celles qui représente la violence et les cruautés de ce périple, je me verrais bien décorer mon appartement de tels tableaux, qui sont une telle invitation au voyage, à l'observation... L'ocre du désert, les scènes de vies dans les villages reculés d'Afrique. Quel travail ! Quelle beauté ! Quelle réussite ! Une immersion au coeur de l'Afrique du 19ème siècle.

abdallahi-tome-2-_-traversee-d-un-desert-6818.jpg

Venons en au sujet : Passionnant, fascinant, enrichissant, instructif ! Comme j'ai appris avec cette BD ! René Caillé est plutôt un paria, car fils de bagnard et orphelin. Il ne rêve que de découverte, et de réaliser un exploit : ce sera d'être le premier blanc à entrer et sortir vivant de Tombouctou, à l'époque où la ville était interdite aux blancs. Il fera ce voyage "seul" et "sans" assistance, entre 1825 et 1828... Je mets des guillimets, car il sera accompagné une bonne partie du voyage par Arafanga, un noir, esclave affranchi. Pour parvenir à son but, René devient Abdallahi le Maure, puis l'Egyptien. Il se convertit à l'Islam qu'il pratique assiduement, apprend l'arabe auprès des peuplades mauritaniennes et joue "son" rôle jusqu'au bout. Abdallahi nourrit des rêves d'absolu, d'horizon toujours plus loin mais il est vite rattrapé par les difficultés du voyage qui se transforme bientôt en enfer. Il échappera plusieurs fois à la mort des mains de l'homme, comme de la maladie, car son corps, celui qu'il cache, est bien celui d'un blanc, inapte à un tel périple.

 

"Certains rêves sont mortels, ils sont plus forts que la vie. Il m'aura fallu venir ici pour le savoir".

 

L'intérêt culturel de ces deux BD est indéniable. J'y ai appris moult choses sur l'Afrique, sur les débuts du colonialisme, sur l'esclavage. Je pensais l'esclavage "l'apanage" des blancs à l'époque, tout en sachant qu'il fallait déjà des noirs pour vendre leur frère, père, mère. Mais j'ai découvert ici que Maure et Arabes n'étaient pas étrangers du tout à ce trafic ignoble et que celui ci s'étendait jusqu'en Orient. D'intéressantes et sensées réflexions sur le voyage, la découverte de l'autre, le respect des cultures parsèment les pages. Le personnage s'interroge aussi sur la religion. Tout au long de son voyage, il prendra discrètement des notes dans son Coran pour décrire paysages, villes, tribus, peuplades. S'il s'était fait prendre à ce jeu, c'était la mort qui l'attendait.

René Caillé, surnommé "Le Marco Polo de l'Afrique", fut considéré comme un des premiers africanistes : anti-esclavagiste, humaniste, respectueux des hommes et des civilisations rencontrées. Bref, un blanc vraiment pas comme les autres pour qui les noirs n'étaient alors que des "sauvages". René Caillé pensait pouvoir abolir l'esclavage dans cette région du Sahel. Il semble hélas que ses découvertes soient un peu à l'origine du colonialisme... Les bonnes intentions des uns, détournées par d'autres qui se croient supérieurs et s'octroyent tous les droits.

 

Bref, une BD plus que magnifique et passionnante ! INCONTOURNABLE ! 

 

 

 Bien entendu, Google ne livre pas les plus belles planches, mais celles ci annoncent tout de même la couleur !

 

 

 

 

http://www.canalbd.net/img/couvpage/13/9782754800136_pg.jpg

 

 

 

http://bdsnews.files.wordpress.com/2008/04/abdallahi-t2-pl-3.jpg 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 4 Octobre 2013

http://cache.20minutes.fr/illustrations/2013/09/26/chat-volume-18-bible-selon-chat-1415711-616x0.jpg  BD - Editions Casterman - 2 livres - 14.95 €

 

 

Parution le 9 octobre 2013 - Nouveauté

 

 

 

L'histoire : La Création et le nouveau testament revisité par le célèbre Chat !

 

 

 

 

 

 

 

Tentation : Le Chat "chat alors" !

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile3etdemi

 

 

 Mon humble avis : Ah, excellent ! Ce magnifique coffret BD (2 livres) s'adresse à.... TOI !

Toi le fan du Chat, toi l'amoureux des chats, de ton chat, de celui de la voisine, de celui qui n'existe pas, de celui qui ne laisse pas ses poils sur ton canapé, de celui qui te raconte des histoires à pouffer de rire, ce qui n'arrive jamais dans la vraie vie !

Toi, fan de BD ! Toi, qui aime briller en société, voilà une source d'inspiration pour l'instant indédite, donc dépêche toi !

Toi qui te lève du mauvais pied, lève toi et marche des deux pieds ! Toi qui n'a pas eu ton quota de 8 mn de rire dans ta journée, lis cet album avant de t'endormir. Toi qui attend de devenir blonde chez le coiffeur ! Toi qui pète les plombs entre deux clients irrrrrrascibles, Toi qui manque de clients !

Toi qui déteste les BD, c'est le moment de s'y mettre ! Toi qui ne sait pas quoi offrir à Noël (et oui, mauvaise nouvelle, ça approche comme chaque année !), Toi qui lit ce blog ! Toi même si tu ne lis pas ce blog (pas possible !). Bon, ben à Toi tout le monde en fait !!!!

Je me suis régalée en lisant la version féline de la Création terrestre, même si le livre 2 m'a moins charmée que le livre 1, d'où l'amputation d'une de mes étoiles.
Saviez vous qu'on nous aurait menti ? 

En fait, Dieu a créé le Big Bang en se cognant le pied dans le noir, ça a fait "bang et ouille", du coup, il a fallu aussi inventer la lumière ! Et il vit que cela était bon ! La mort est une fausse blonde qui porte une moumoute ! L'horizon de près n'a pas de nom, c'est vrai ça, j'y avais pas pensé puisque j'ai jamais été tout près  . Y parait aussi que Dieu a créé les étoiles parce qu'il en a vu en se prenant un rateau sur le nez pendant qu'il plantait les arbres ! Ah oui, et puis Dieu, il a recommencé plusieurs fois les êtres vivants et désespéré par nous'ôtes, il a décidé de nous laisser nous débrouiller ! Les dynosaures, c'est à cause de la moumoute de la Mort qu'ils ont disparu....

Et il en est ainsi de la première à la dernière page, comme il en fut ainsi du premier au septième jour. La différence entre nous et Dieu, c'est que nous, avec cette BD, on se repose dès la première page, et donc dès le premier jour ! Nom de Moi, que c'était bon ! Ah ben non, je ne peux pas dire ça, je ne suis pas Dieu moi !

 

Alors, si vous voulez savoir toute la vérité et rien que la vérité sur la Création du Monde et la naissance de votre aïeul Adam, mettez une alarme sur votre smarphone (que Dieu Apple a créé grâce à la Création de Dieu tout court !) et courrez dans quelques jours chez votre libraire !!!

 

 

 

 http://bd.casterman.com/docs/Albums/44798/coffret.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 20 Septembre 2013

BD - Editions Rue de Sèves - 60 pages - 12.50 € http://blog-picard.fr/bulles-picardes/files/2013/08/soledad-couv.jpg

 

 

 

Parution le 11 septembre 2013, Nouveauté !

 

 

Le pitch :

Si vous ne savez pas comment trouver les réponses aux questions essentielles qui hantent vos vies : Peut-on être Gisele Bündchen ? Est-ce mal de détester Noël ? Pourquoi les enfants des autres sont-ils mieux ? Ne cherchez plus. Ce livre est là pour y répondre car Soledad prend soin de vous !

 

 

Tentation : Gilles Paris

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

 

 Mon humble avis : Je me suis régalée sans prendre une calorie hi hi ! 

Totale découverte pour moi de l'univers de Soledad. Cette BD est une compilation complète des planches BD de Solédad publiée dans le magazine Elle l'an dernier. L'inédit est donc logique pour moi, puisque je n'ai jamais lu ni acheté de magazine féminin ! Et pourtant, force est de constater, dans cette compil,  que sur bien des points, je suis vraiment une femme , qui ne regrette pas du tout cette séance de rattrapage offerte par cette BD.
Comme j'ai ri ! "Salut toi" nous plonge dans l'univers impitoyaaaahable de la femme, univers intérieur, et extérieur ! Depuis la jeunette (ou moins) fashion victime à la quadra avancée qui voit ses enfants partir de la maison au fur et à mesure que les rides s'accumulent sur son visage !

Comme s'est rassurant de se sentir comprise ! Comme Soledad est clairvoyante, réaliste, cynique, drôle, observatrice, directe. Cette compilation jouit d'une mise en page diablement efficace. Une page par sujet, sujet qui nous concerne directement ou sujet sociétal. Lesquels ? Petit best of et résumé de ce qui m'a le plus amusée / et / ou je me suis le plus retrouvée  :

Pourquoi la vie d'Angélina Jolie est elle si dure ? Elle doit retenir le nom de ses 6 enfants et de ses 6 nounous

Etes vous une feignasse au sport ? Mes copines vous diront que oui, puisque je trouve toujours un prétexte pour ne pas en faire !

Pourquoi ne doit on pas essayer un maillot de bain dans une cabine d'essayage ! Excellent

Avez vous déjà monté des étagères ?

Est- de la jalousie ?

Avez vous fait votre crise des 40 ans ? Manifestement oui, je tweete, je facebooke, j'Instagram

Suis je encore une ado : Manifestement oui, puisque je guette mes likes sur Instagram (toujours lui !)

Le maillot, vous le voulez comment : Aie !

Pourquoi ma recette ne ressemble jamais à la photo : Pin Pon

J'en passe et des meilleurs. Certes, cette BD est sans doute plus adressée aux femmes et aux girls mais vous, là oui vous messieurs, vous qui vous plaigniez de ne jamais nous compendre, lisez aussi cette BD... elle est très simple à lire, une phrase claire et percutante qui résume parfaitement une situation. Et en dessous, un dessin simplissime, drôle et très parlant qui met en scène la fameuse situation. Donc avec le dessin, vous êtes sûres de comprendre !  Mais non, j'suis pas aigrie !!!! Messieurs, descendez de Mars pour voir ce qui se passe sur Venus ! Et puis après tout, vous aussi vous prenez le métro, vous aussi vous partez en vacances, vous aussi vous allez chez l'esthéticienne maintenant ! En fait, nous ne sommes pas si différents !

A lire et à relire, même si vous n'avez pas le sens de l'humour, ça finira par vous le donner

 

 

   

                                                                                3/6 

http://3.bp.blogspot.com/-WEGOl9TXoj0/UF7iD24cnmI/AAAAAAAAIes/nNDaChf21As/s1600/3482+Ryan+Goslin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://2.bp.blogspot.com/-meYIVLmORgg/UGf2xfNIZ1I/AAAAAAAAInw/osms2Vv3rF8/s1600/3483+je+veux+etre+un+homme.jpg

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 14 Septembre 2013

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/2012/03/29/4415379/images/Charonne.jpg?1333029979 Album - Editions Mauconduit - 136 pages - 18.50 €

 

 

 

Parution en janvier 2012

 

 

Le sujet : Maryse, une jeune lycéenne de 17 ans, décide de participer avec ses copains de lycée à une manifestation contre le fascisme et pour la paix en Algérie. Nous sommes à Paris, en 1962.

Après 8 ans de guerre, l'indépendance de l'Algérie devient inéluctable. L'OAS, regroupant dans ses rangs les fervents défenseurs du dernier bastion d'un empire colonial agonisant, multiplie les attentats à la bombe sur la capitale. Le 8 février, après 14 attentats, dont un blessant grièvement une petite fille de quatre ans, des manifestants se regroupent dans Paris aux cris de «OAS assassins», «Paix en Algérie». La manifestation organisée par les syndicats est interdite par le préfet Maurice Papon. La répression est terrible. La police charge avec une violence extrême. Prise de panique, Maryse se retrouve projetée dans les marches du métro Charonne, ensevelie sous un magma humain, tandis que des policiers enragés frappent et jettent des grilles de fonte sur cet amoncellement de corps réduits à l'impuissance. Bilan de la manifestation : 9 morts, dont un jeune apprenti, et 250 blessés.
50 ans plus tard, Maryse Douek-Tripier, devenue sociologue, profondément marquée par ce drame dont elle est sortie miraculeusement indemne, livre son témoignage à Désirée Frappier. C'est une véritable histoire dans l'Histoire à laquelle nous invite l'auteur, restituant ce témoignage intime dans son contexte historique et tragique, tout en nous immergeant dans l'ambiance des années soixante : flippers, pick-ups, surboums, Nouvelle Vague, irruption de la société de consommation.

 

Tentation : Le sujet

Fournisseur : La bib

 

 

 

étoile3etdemi

 

 Mon humble avis : Ce roman graphique brille par l'intelligence de son sujet et son mérite : remettre en lumière des faits historiques bien tassés par le temps, et à priori, par l'Etat.

Je connais très peu sur la guerre d'Algérie : ce que l'on m'en a dit au Lycée (et c'est vieux !) et ce que m'en montre quelques films, mais qui se déroulent le plus souvent sur la terre citée, de l'autre côté de la Méditerrannée...

Grâce à cette BD, je réalise que quelque part, il y avait aussi la guerre en France Hexagonale, entre les pro et les anticolonialistes. Le racisme était déjà exaserbé. Les médias étaient manipulés quand ils ne manipulaient pas eux même...

Charonne, ce n'était jusqu'alors pour moi qu'une station de métro qui devait porter le nom d'un illustre mort depuis longtemps...

C'est bien plus que cela. C'est une manifestation anti OAS durement réprimée le 8 févrie 1962. Une répression fomentée par Maurice Papon et exécutée par une certaine police parisienne. Ce fut un crime d'Etat, la police s'acharnant sur des manifestants trébuchants, piétinés et entassés sur les escaliers de la station Charonne... Il y aura 9 morts, 250 blessées. Les coupables ne seront jamais punis, amnistiés par moult ministres ou présidents suivants... Et le crime jamais reconnu par le coupable, l'Etat.

Tout ceci est magistralement mis en scène, enfin, en image par les deux auteurs. En noir blanc, sobres mais détaillés, les dessins rendent grandement le climat social, politique et historique de l'époque. Album très intructif et d'utilité publique ! Très dense, il ne manque pas de poser des questions, et d'intégrer le lecteur dans les dialogues des personnages qui s'interrogent, qui se disputent, qui essaient de comprendre, de se comprendre. L'album montre bien aussi la différence des points de vue sur l'Algérie suivant l'appartenance politique des uns et des autres.

Je lui reprocherais juste quelques textes trop longs, que l'on ne s'attend à trouver dans une BD. Et parfois, parmi toutes les abréviations (OAS, FLN, PSU), mon petit moi inculte a eu quelque fois du mal à suivre ! Mais peu importe, j'ai beaucoup appris, j'ai bouché une de mes nombreuses cases "ignorances" et le message est passé ! J'espère que vous aurez la curiosité de vous diriger vers cet album, ne serait-ce qu'en hommage aux victimes de toute cette tragédie, que ce soit ici, où là-bas, en Algérie.

 

 

 

http://www.reportouest.fr/wp-content/uploads/2012/03/charonne-ok.jpg

 

 

 

 http://www.bodoi.info/wp-content/images/S1212/dans_lombre_de_charonne_image1.jpg

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 10 Septembre 2013

http://www.hebdo.ch/sites/2012-riro-ch.www7.iomedia.infomaniak.ch/files/styles/galerie_photo/public/LH25_actu_ZEP_livre.jpgBD - Editions Rue de Sèvres - 62 pages - 18 €

 

 

 

Parution le 11 septembre 2013

 

 

L'histoire : 1995... aux portes de la gloire, leur groupe de rock split.... 18 ans plus tard, ils sont 3 ex-futures stars qui ont rendez vous avec le quatrième, qui lui, l'est devenu en solo... Que cachent ces retrouvailles ?

 

 

 

 

Tentation : Ma curiosité

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile3etdemi

 

 Mon humble avis : Voilà 3 ans que je sillonne tranquillou le monde de la BD.... et Zep, je ne connaissais pas ! Vous pouvez huer si vous voulez !

Oui, Zep est le créateur de Titeuf et se "cache" derrière ce pseudo en hommage à son groupe fétiche, Let Zeppelin. Déjà, quand on sait cela, on ne s'étonne plus que cette BD sente bon la zik, les groupes, les musicos, la gratte and co.

Ils sont quatre hommes... Il y a le lourding, celui qui s'est embourgeoisé (en apparence, quoique), celui qui est resté rocker mais dans les hautes stratosphères et enfin, Yvon... qui n'a pas bougé d'un pouce. Il n'a pas quitté ses 20 ans, n'a rien fait de sa vie, n'a plus composé une chanson depuis... 1995, date du split, de la séparation du groupe Tricky Fingers.

Les retrouvailles des quatre hommes chez Sandro la star vont être l'occasion de mises au point sur le passé, sur de trop nombreux "pourquoi" laissés à l'abandon. Les rancoeurs vont s'exprimer, les souvenirs ressurgir, l'amitié se manifester, et un lourd secret se dévoiler. 

Les dessins m'ont plu car assez réalistes. Les planches sont "bichromes" et varient dans les teintes :sépia, verte, bleue, grise, violine, rouge... Certaines couleurs évoquent le passé par le biais de flash back.... et c'est là je dirais mon seul bémol, car je me suis un peu perdu entre présent, passé proche et passé lointain, en tout cas, dans les débuts.

A part cela, cette BD remporte mon adhésion. J'y ai apprécié l'humour, le sujet (qui n'a pas rêver un jour de créer un groupe ou de devenir une rock star ?). C'est avec plaisir que j'ai vu apparaître en photo ou en suggestion des stars internationales comme Madonna (qui se retrouve bien habillée pour l'hiver), Elton John, Oasis, Eric Clapton etc...  La grande question de cette histoire est : pourquoi certains réussissent et d'autres non ?...

Extrait d'humour qui m'a franchement fait rire : Vous connaissez l'histoire de la Barbie divorcée ? C'est la plus chère du magazin, parce qu'avec elle, tu as = la voiture de Ken, la maison de Ken, le bateau de Ken, la moto de Ken...

Le personnage de Sandro est touchant, car malgré son statut, la taille de sa maison.... il est resté très humain et naturel, en quelque sorte. En même temps, la vie s'est tout de même bien rappelée à lui. Mais le personnage qui m'a le plus émue, c'est celui d'Yvon... On s'interroge sur le pourquoi de son inertie dans la vie... On découvre ses cauchemars, et le dénouement le libère et nous avec ! Même si le format BD est court, les personnages ont ici le temps d'être creusés et de gagner en subtilité au fil des planches. Les fans de Rock et de musiques trouveront moult références plus ou moins discrètes (en fonction de la culture de chacun) sur des groupes historiques. Certains devinerons un mélange de fiction et de réalité.

Bref, une très belle histoire d'hommes, d'amitié, de secret, sur fond de rock. Une histoire où les femmes ne sont jamais loin.

 

 

 

 

 

 

http://s1.lemde.fr/image/2013/04/30/534x267/3168735_3_f19b_un-extrait-de-une-histoire-d-hommes-de-zep_0550314e834ffd6f875c2e62941b463a.jpg

 

 

 

                                                                                    4/6

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 11 Août 2013

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/003/9782803624003_1_75.jpgBD - Editions Le Lombard - 46 pages - 15 € en neuf

 

 

 

Parution en 1996

 

 

 

L'histoire : Pour retrouver ses origines et une amie d'enfance, Zélie, Sahélienne élevée en Suisse, intègre un programme de coopération internationale. Sur place, elle réalisera la nécessité de telles actions au sein d'un Sahel rongé par le désert.

 

 

 

 

Tentation : La couv !

Fournisseur : La bib !

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg

 

 Mon humble avis : C'est la couverture et les dessins qui ont attiré mon attention et mon intention de lecture ! Je me suis dit, voyage garanti au fin fond de l'Afrique. Et c'est bien le cas.

Certes, cette BD ne date pas d'hier, donc j'imagine que certaines informations données dans cette BD ont évolué. Zélie Nord - Sud est avant tout une BD éducative. L'histoire n'a honnêtement rien d'extraordinaire, elle est surtout prétexte à évoquer le développement des régions démunies du Sahel et la coopération Suisse. C'est d'ailleurs une commande de cette dernière et à ce titre, un documentaire.

Il est donc question de l'évolution de la coopération... En effet, le temps est fini où le coopérant blanc apportait des "solutions" clé en main sans prendre un compte culture et économies locales. Dorénavant, il s'agit d'encourager et de soutenir les entreprises du pays, ainsi que de susciter les initiatives burkinabées. Ah oui, je n'ai pas précisé, mais tout ceci se déroule au Burkina Faso.

Et l'on apprend, ou plutôt l'on découvre que l'eau qui se fait tant attendre, devient aussi une ennemis lorsqu'elle arrive, en ravinant les sols qui ne sont plus cultivables. Bref, la problématique n'est pas simple.

L'histoire en elle même ne casse pas trois pattes à un canard et pêche même d'un peu de confusion au commencement. Mais quel régal pour les yeux ! Les dessins sont magnifiques, ils vous emmènent au fin fond du Burkina, que ce soit sous les baobabs, sur les marchés, sur les pistes. On ferme les yeux et on l'entend. On entend quoi ? Le tak tak des femmes qui pilent le mil, un enfant sur leur dos !

 

 

http://www.planetebd.com/dynamicImages/album/page/large/49/album-page-large-4944.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 30 Juillet 2013

http://img.bd-sanctuary.com/bds/big/le-roi-banal-bd-volume-1-simple-8553.gifBD - Editions KSTR - 136 pages - 15 €

 

 

 

Parution en septembre 2009

 

 

 

 

Le pitch : "J'ai l'honneur de déclarer la naissance du Royaume de Georgettia, et devant cette assemblée, je me sacre Roi Miao, premier souverain de la royauté"

 

 

 

 

Tentation : La couv' et le pitch

Fournisseur : La bib

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg

 

 Mon humble avis : Louis est veuf depuis des années, voire au moins deux décennies. Il vit de solitude avec son chien et observe sa voisine du coin de l'oeil. Sa fille se montre accariâtre et son gendre insipide. Quant à ses petits enfants, ils ont dépassé depuis longtemps les rêves de leur grand père qu'ils ignorent superbement.... Alors, est-ce par jeu, par ennui, par amour pour sa défunte femme ou par sénilité, Louis se crée un royaume, celui de Geogettia. Avec son chien, il en est le seul habitant... Mais autour de lui, tout prend une apparence de conte. Sa voisine devient même une inaccessible princesse, il y a des monstres et des chevaliers. Louis va même jusqu'à se créer une pièce d'identité unique, un cachet de poste etc... Par un concours de circonstance, Gilles, son gendre, va découvrir les manigances de son beau père. C'est alors que dans cette famille qui manque plutôt de communication et d'empathie, chacun va se révéler et découvrir l'autre.

La lecture de cette BD me fut bien agréable. Je la trouvais aux premiers abords très simple et naïves, pour la considérer au fil des pages comme subtile et très symbolique. Dessins et couleurs m'ont bien plu. Vivants et expressifs avec parfois des moments enfantins lorsque les auteurs nous emmènent dans le royaume de Louis, avec châteaux forts et autres. Les visages ressemblent à des visages, sauf quand ils prennent la forme du sentiment exprimé. Ainsi, certains deviennent des têtes de serpents et autres.

Le roi banal, c'est l'histoire d'un amour qui va au delà de la mort. Les thèmes traités sont forts : le deuil, le manque de communication, l'ignorance des profondeurs et de la réalité de l'autre et surtout, les rêves... Que l'on réalise en rêvant éveiller, ou ceux dont la vie nous a éloigné et nous fait le cadeau de nous offrir une nouvelle chance. Cette BD fourmille de tendresse et en génère autant.

 

 

http://www.delitoon.com/images/episodes/images/1179/roibanal1ip097p120fr101h.jpg

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0

Publié le 22 Juillet 2013

Peintures-2 0091 BD - Editions Glénat - 49 pages - 10.40 €

 

 

 

Parution en septembre 2010

 

 

L'histoire : L'équipe de Nicolas Hulot se prépare.... Dans quelques jours, c'est le départ pour l'île de Pâques, afin de réaliser une émission Ushaïa Nature sur l'île et ses habitants aquatiques : les tortues marines.

Mais dès l'aéroport, il semble que cette expédition soit maudite. Et pour cause.

 

 

 

Tentation : La curiosité

Fournisseur : Ma CB lors de La rue des Livres à Rennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile3.jpg  

 

Mon humble avis : Mon seul regret est que, même si elle est distrayante, l'intrigue s'avère légère. A ce titre, cette BD plaira plus aux jeunes ados curieux et férus de découvertes de bout du monde qu'aux adultes en quête d'une enquête approfondie sur le trésor des Moaï !

Par contre, les quelques informations culturelles et historiques tombent à pic, sans être en surnombre. Apprentissage pour certains lecteurs, compléments d'infos pour d'autres ou encore piqûre de rappel... tout cela ne nuit pas à notre esprit.

Je me suis bien amusée à assister aux préparatifs du départ et des tournages... A la télévision, nous n'en voyons que le résultat... Cette BD nous permet d'être une petite souris dans les coulisses, petite souris qui se glisse parfaitement dans les bagages des protagonistes qui nous emmènent au bout du monde, dans l'un des lieux les plus isolés, l'île de Pâques. Le dépaysement est total. Les planches, qu'elles représentent des paysages "aériens" ou aquatiques sont très réalistes, les couleurs sont superbes et l'ensemble fait franchement rêver. Un grand bol d'air ! L'humour n'est pas absent, notamment par le biais de l'autodérision. L'animateur aventurier se fait ici chatouiller pour ses manies et son jusqu'auboutisme ! Mais la bonne ambiance qui règne dans l'équipe est contagieuse  et la lecture se déroule avec plaisir, même si l'on est adulte et donc, à priori, pas le premier public ciblé. Cette bande dessinée se veut avant tout, et en toute logique, éducative, dans la lignée des émissions éponymes. Le message de préservation de la nature et du respect de la culture est le leitmotiv de cette série. Ce tome est suivi par d'autres, qui vous conduiront dans d'autres endroits du globe. J'ai bien sûr choisi celui ci rapport à mon Challenge : des îles et des livres !

 

"L'émerveillement est le premier pas vers le respect" (Nicolas Hulot)

 

Je suis on ne peut plus d'accord ! Plus je voyage, plus je m'émerveille, plus je réalise la richesse et la fragilité de ce qui nous entoure. Et quand on ne peut s'offrir un voyage au bout du monde... Il y a les livres, les BD, qui vous emmènent, où que vous vouliez !

 

 

 

ILE-DESERTE2

 

Voir les commentaires

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0