BLUE, film de Keith SCHOLEY

Publié le 10 Avril 2018

Film de Keith SCHOLEY et Alaister FOTHERGILL

Avec les dauphins, les baleines, les orques, et mille et une autre créatures !

 

Synopsis :  Blue, le nouveau film Disneynature, est une plongée au cœur de l’Océan pour découvrir, comprendre, aimer un monde encore mystérieux et surprenant. Un monde où la nature invente des couleurs, des formes et des sons merveilleux.
L'Océan est unique, seuls les hommes le mettent au pluriel. Il est partout, recouvre  plus de 70% de la Terre et donne à notre maison sa couleur et son nom: la planète bleue.
Dans cet environnement somptueux et fragile, les dauphins seront nos  guides pour partager cette grande histoire de l'Océan qui est celle de nos origines et notre avenir. Une histoire universelle qui résonne en chacun de nous.

 

 

Mon humble avis : Allez, offrez-vous une belle plongée dans les eaux des récifs coralliens et le grand large. Pas besoin de bouteille d'oxygène, ni de niveau 4 en plongée pour partir à la rencontre de ce monde fabuleux, coloré, vivant, peuplé de créatures connues ou méconnues.

Ce que j'aime dans ces documentaires Nature Disney, c'est qu'ils montrent magnifiquement des environnements naturels qui nous sont le plus souvent inaccessibles - et heureusement d'ailleurs -. Ils montrent le mode de vie des êtres vivants qui les habitent. La beauté est toujours au rendez-vous. Même si, comme dans tout environnement, il y a les prédateurs et les proies, ces films ne font que suggérer ce rapport naturel et ne montrent pas de scènes qui vrillent les tripes, même si l'on imagine bien que bien souvent, les orques doivent être les vainqueurs et le baleineau la proie malgré elle.

Les images sont magnifiques et nous permettent d'admirer tous ces animaux qui vivent en communauté; avec pour la plupart, un rôle bien établi entre eux (comme certains poissons qui nettoient les carapaces des tortues, ou encore, d'autres qui sont les jardiniers des coraux), rôle qui permet le respect et la survie de leur environnement, tant que l'homme n'intervient pas. Bien sûr, suivant la taille de l'animal, certains dangers le guettent plus que d'autres. Mais c'est un univers où chacun a sa place et son rôle, dans l'équilibre des espèces, de la chaîne alimentaire que dans l'entretien de leur milieu naturel. Et curieusement, face au danger, on apprend que les rivaux de la veille  n'hésitent pas à apporter leur aide si un être de leur espèce se retrouve en danger le lendemain. Quoiqu'il en soit, la vie communautaire des dauphins, des baleines, des orques, des poissons, offrent de belles leçons aux humains que nous sommes. Et surtout, si un jour vous deviez vous retrouver comme Robinson sur une île déserte, la technique de chasse des dauphins, l'une des plus élaborées du monde animal, pourrait bien vous sauver la vie.

Bref, à voir... Une plongée dans un monde merveilleux, un hymne à la beauté des océans, quelques vues aériennes splendides d'îles tropicales isolée, le tout en compagnie de Blue, le jeune dauphin dont nous suivons les derniers moments d'éducations et d'instruction auprès de sa maman.

Une plongée dans un espace en danger, dont la survie dépend, quelque part, de chacun de nous.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 10/04/2018 23:04

Aaah j'adore ces docus nature, je me régale déjà de ceux de la télé, et je ne doute pas que Disney nous en met plein les yeux ici. Sur grand écran, ça doit donner !

Endorra 10/04/2018 21:17

De belles images. Par moment de beaux commentaires. Mais je regrette une chose...les raies, les requins et les orques ne sont pas des "méchants" prédateurs !! Juste des prédateurs comme les dauphins le sont pour les poissons. Je comprends que l'on vise un public "jeune" mais la globalité du discours étant de parler d'écosystème, et qui semble "juste" la plupart du temps à fini par m'énerver au final

keisha 10/04/2018 13:37

J'en ai entendu parler, des images bluffantes (tu savais que les baleines composent, et pleins d'airs différents?)