A PROPOS DES GREVES EN GUADELOUPE

Publié le 30 Janvier 2009

LA LIBERTE S'ARRETE LA OU COMMENCE CELLE DES AUTRES...

...
Désolée de casser l'ambiance, les coups de gueule ne sont pas habituels ici, ce n'est même pas du tout leur place ici, ce blog n'évoquant que livres, émissions culturelles, des interview d'auteurs...J'ai hésité avant de publier ce billet. Mais quand c'est trop, c'est trop !

Je viens de vous parler de croisères de rêve. Ces gros paquebots souvent remplis d'américains pleins de fric et prêts à la dépenser ne s'arrêtent pas en Guadeloupe, à cause du climat social. Je suis attachée comme un coeur à cette île, j'y ai vécu presque 3 ans. Auprès de la clientèle touristique, les antilles françaises avaient du mal à se vendre car très mauvaise réputation au niveau climat social et et de l'accueil. Mais,ça allait mieux beaucoup mieux depuis quelques saisons. De réels progrets étaient faits.  D'ailleurs, cette  année, à mon boulot (un des plus grand TO français), on avait vendu tout notre stock d'hôtel sur la Gwada fin janvier. Ca n'était jamais arrivé d'être à sec sans qu'il y ait une période de vacances scolaires par derrière. Ce qui est sûr, c'est qu'une poignée de Guadeloupéens scient la branche sur laquelle ils sont assis et il faudra des années à la Guadeloupe pour redorer son image touristique.... Des hôtels vont encore fermer... C'est pas grave, la Métropole aidera et  versera le RMI...

Perso, je suis entre :


et




Je publie ici le témoignage d'une de mes amies métropolitaines qui vit et travaille durement en Gwada depuis 10 ans....

                                                                             
"sinon la greve je crois que les infos nationales n'informent pas trop sur ce qui se passe, c'est le ko total, on n'a jamais vu ça.

Les syndicats prennent toute la gwada en otage, il n'y a plus de station essence ouvertes depuis le lundi de la semaine dernière, les rues sont quasi desertes de voitures car plus de carburant, les gens ne peuvent plus bosser.
Nous avons du fermer le magasin depuis plus d'une semaine, nous travaillons à la maison sur le reste ... et en profitons pour prendre du bon temps aussi après tout !
Il y a des piétons partout, des gens qui partent en ville à pied pour acheter de quoi manger, les magasins quand ils sont ouverts sont remplis au quart, il faut tourner deci dela pour trouver de quoi remplir le frigo... les cultivateurs vendent à l'arrache en bord de route...
Les syndicats sont particulièrement égoïstes, parfois racistes, ils ont forcé à fermer certaines écoles "de sales blancs", forcent à fermer les boutiques, les petits commerces sous la menace de tout casser.
De la casse aussi il y en a, des poubelles regalées partout à Pointe à Pitre, des voitures incendiées.

Tout ça pour des revendications qui ne tiennent pas debout, rien n'a été réfléchi, plus de 100 revendications d'un coup, comment démêler ça ? Ils prétendent faire ça pour le bien de la gwada mais c'est le contraire ! les touristes nous fuient, et je les comprends, la prochaine saison sera merdique, alors que tout avait l'air de s'arranger ....

Mon banquier m'a dit que déjà des entreprises vont fermer pour de bon, ceux qui ne peuvent pas se permettre de perdre 2 semaines de chiffre.

Bref, tu vois un peu l'ambiance, c'est du gâchis, cette belle île est sabotée par ceux qui se disent "le peuple guadeloupeen", ceux qui veulent l'indépendance alors que les leaders de ces groupes sont cadres à l'anpe, à edf etc. des fois je me dis qu'on devrait leur donner l'indépendance, la France récupérerait un paquet de fric au lieu de donner à tout va à ces ingrats !"

Tu peux donc publier mes propos, et laisse mon nom si tu veux aussi, ça ne me dérange pas du tout, au contraire, et je précise que la majorité de la population en a archi marre, ça devient de plus en plus dur de trouver à manger, j'imagine la galère pour ceux qui habitent loin du bourg si ils n'ont plus d'essence et des enfants à nourrir ! Le droit de grève existe ok, mais notre liberté s'arrête là où commence celle des autres !"

                                                                        




Rédigé par Géraldine

Publié dans #A propos de...

Repost0
Commenter cet article

miss Benett 26/02/2009 15:45

Bonjour,Je suis guadeloupéenne, et je suis triste de ce que j'ai pu lire sur les différents post, ces post ont le mérite de faire entendre la voix des métropolitains qui sont installés en Guadeloupe, ce sont des commerçants, ils est donc normal qu'ils ne sentent pas concernés par les bas salaires.Pour que ces commerçants puissent continuer tranquillement leur business et continuer à vivre la belle vie au soleil, il faudrait donc que ces "fainéants et râleurs de guadeloupéens" ferment leur geules et s'estiment heureux de reçevoir des minimas sociaux qu'ils auront le bonheur de dépenser dans les magasins des profitteurs de toutes origines...Ce que j'ai ressentis dans tous ces post sur la crise en Guadeloupe, c'est que nombre de ces métropolitains aiment bien la Guadeloupe mais pas les guadeloupéens. Je suis quand même rassurée de savoir que certains métropolitains "éclairés", ont pris le temps de lire les revendications et les soutiennent (il y en avaient dans les manifs).Ma famille qui vit là bas, est gênée par les tracas liés au mouvement, certains sont entrepreneurs mais ils comprennent que des abus sont commis dans la fixation des prix et dans bien d'autres domaines. Il faut cesser de ne regarder que son pré carré !

Géraldine 26/02/2009 16:08



Si tu relis bien les 5 articles de mon blog, il ne s'agit pas que de témoignages de métro en gwada. Il y a un témoignage d'un patron antillais, une autre d'une antillaise que je ne connais pas
avec du créole (mais que l'on m'a fait suivre)... Mais amis sont commerçants et quand je les vois au travail, je n'ai pas l'impression qu'il vivent "la belle vie au soleil". J'ai travaillé en
Gwada avec des antillais qui n'étaient ni plus ni moins fainéant que moi.


C'est juste que cette crise est rattrapée par des gens qui dupent leur peuple et que cet état "révolutionnaire" ou les gens ne peuvent plus se faire soigner est inadmissible.


Je ne suis pas contre les revendications contre la vie chère. j'ai vécu assez longtemps en gwada avec un smic pour me rendre compte que si on veut manger en quantité suffisante et bien on mange
de la merde (en dehors bien sûr de ce que dame nature généreuse en Gwada donne).


Relis les différents témoignages, si je peux me permettre, il me semble que mon message t'ait échappé.


Quand à la question du racisme, c'est aussi de la récupération du LKP. j'ai de très bons amis antillais et n'ai eu aucun problème d'intégration dans mes équipes de travaille ou j'étais la seule
métro...


Bon courage, merci pour ton passage et croisons les doigts pour que tout cela trouve une solution qui ne soit pas utopiste tout de même !



chouchou 14/02/2009 00:57

Bonsoir, J'habite aussi sur la Guadeloupe. Avec d'autres blogueur(se)s nous avons monté un collectif pour le droit à l'information. Si cela vous intéresse, vous trouverez sur mon blog, la lettre ouverte que nous adressons aux différents médias. http://chouetno.over-blog.com Nous avons besoin de toutes les voix pour nous faire entendre. En vous remerciant par avance de votre visite et de votre soutien. Cordialement, Christelle

Géraldine 14/02/2009 01:13


Je suis passée sur votre site et ai transmis ses coordonnées à des amis guadeloupéens, pour "faire suivre" comme on dit. Je n'ai pas tout lu car chez moi il est tard et mes yeux se ferment. Mais
j'ai vécu en gwada donc connais un minimum le sujet. Et je suis attérée de ce qui s'y passe et des conséquences lourdes ou très longues que cela aura.
Tout ce que je peux vous dire, c'est bon courage?


Stephie 12/02/2009 21:48

Je suis désolée de dire ça, mais la lecture de certains morceaux de post me fait frémir. Et je comprends que certains guadeloupéens en aient marre de crever la dalle pendant que les métropolitains exilés se gavent sur leur dos. Car le plus souvent, dans les hotels, eux, c'est la merde qu'ils ont le droit de ramasser. Et je sais de quoi je parle.

Géraldine 12/02/2009 22:00


Depuis ma petite situation et mon humble avis, je comprends le fond mais pas la forme. j'ai bossé pour des familles de békés et j'ai du me battre pour avoir mon smic... Donc je sais ce que sais,
que je sois guadeloupéenne ou pas ne change pas la question.
La question est que là, c'est une véritable catastrophe économique qui se prépare. Je bosse dans le tourisme et voit très bien ce qui va se passer. On a bcp de mal à vendre la Guadeloupe à cause
des grêves depuis des années. Là, ca allait mieux. Et bien, il va falloir à nouveau plusieurs saisons pour que la guadeloupe retrouve la confiance des touristes. Et l'économie de l'île repose sur
quoi : le tourisme. C'est pas le rhum qui va faire vivre la Gwada, quant à la banane, on connait son prix (tant financier qu'écologique). Donc la situation ne va qu'empirer. Les touristes ne
viendront plus. Cela fera des milliers de chomeurs en plus....


Sophie 02/02/2009 08:48

Je vis à Tahiti et de manière régulière, on vit les mêmes choses...C'est fatigant sans aucun intérêt ni effet, sauf pour les usagers.

Géraldine 02/02/2009 09:08



Comme toutes les grêves... Et quand c'est à Tahiti, vu que c'est encore + loin, on en parle encore moins en métropole.
Mais y fait grand beau temps et belle chaleur toute de même en ce momeng non? J'viendrais bien faire un tourpar chez toi !!!



tante christine 01/02/2009 16:06

Merci de casser la "langue de bois" et de dire ce que tt le monde pense tout bas... car ce qui est criant en Guadeloupe, l'est aussi pour la métropole où chaque jour de grêve ne fait que creuser le déficit de notre pays qui est malgré tout, un de ceux où la vie est la plus facile ds le monde...Qt aux territoires d'OM ils sont noyautés par des indépendantistes manipulés et manipulateurs qui entraîneront tôt ou tard leurs pays ds des situations similaires à celle de Madagascar par ex...

Géraldine 01/02/2009 17:27


exactement tante christine. La guadeloupe indépendante, dans 10 ans, c'est Haiti... l'un des pays les plus pauvres du monde.
Bon dimanche à toi !
Bises


Schlabaya 31/01/2009 12:54

Je n'avais pas eu cet écho-là au sujet de la situation en Guadeloupe, comme quoi, il vaut mieux écouter plusieurs sons de cloche. C'est vrai que c'est spécial, si les grévistes ont la mainmise sur le reste de la population.Par contre, quand on dit que seuls les privilégiés peuvent faire grève, il faut relativiser. Les vrais privilégiés, ce ne sont quand même pas les petits fonctionnaires, c'est plutôt les milieux de l'industrie, des finances, etc. Ensuite, quelqu'un qui fait grève perd de l'argent, il ne le fait pas pour le plaisir. Une femme qui est infirmière en HP m'a dit qu'elle perdait 100 euros pour un jour de grève, soit bien plus que ce qu'elle gagne... D'autre part, ce ne serait pas une solution de se dire "non, je ne fais pas grève, parce que mon voisin qui est ouvrier ne peut peut-être pas se permettre de le faire", se battre pour ses droits, c'est aussi indirectement se battre pour les autres. D'ailleurs, jeudi dernier, on a vu beaucoup de salariés du privé manifester aux côtés des enseignants, personnels hospitaliers, etc. Et récemment, des employés de grandes surfaces ont mené plusieurs grèves... Je suis assez d'accord pour ce qui est des grèves des transports publics, cela étant, s'ils faisaient ça et n'étaient pas payés en guise de représailles, ils l'auraient mauvaise aussi...

A_girl_from_earth 30/01/2009 23:26

Ah c'est compliqué les sujets politiques! On se sent toujours bien impuissant et désespéré de là où on est...

canelle56 30/01/2009 21:01

oupssss bravo pour ce coup de gueule!!!! ca devient du n' importe quoi tout ça on annonçait une année cata mais je crois bien que c'est le debut!!!!bises Geraldine

Géraldine 31/01/2009 01:57


Ben oui, trop, c'est trop. Même si c'est pas le sujet de mon blog, il fallait que, je dise quelque chose !


hannelore 30/01/2009 19:59

Chere Virginie, effectivement les gens ne sont pas forcés de vivre en Guadeloupe, et je ne me plains pas d'y etre, bien au contraire, cela dis je ne suis pas fonctionnaire comme bon nombre de personnes ici, les fameux 40% ne sont pas debattus dans les revendications d'ailleurs. les avantages des uns et des autres, on pourrait ne plus en finir à debattre de ça, je parlais ici de la Guadeloupe, de son peuple aussi biensur, les grevistes ne sont qu'une minorité et ils paralysent toute l'Ile ... paralyser c'est le bon therme presque plus personne ne peut travailler. Les Guadeloupeens non grevistes (largement la majorité donc) sont ecoeurés de voir comme les grevistes les obligent à arreter de travailler, de circuler, de se nourrir, d'avoir accès aux soins etc.Le tourisme est un point economique fort pour cette ile magnifique, et là des hotels vont devoir encore fermer à cause de cette greve, et pourtant les grevistes demandent la creation de postes supplementaires et la hause generale des salaires de 200 euros net (assumée par les employeurs biensur, ce qui coute donc à l'employeur environ 500 euros de plus par tete, comme si les patrons etaient tous riches à n'en plus pouvoir).Il y a un mal etre general ok, est-ce la solution que d'aggraver les choses.Quant à allerter les pouvoirs publics, une delegation de metropole est arrivé en gwada des le lendemain du premier jour de greve, rdv pris à 11H, et devinez quoi, les grevistes ne sont pas venus au rdv..... Comme toi je comprends toutes les personnes qui veulent faire greve, d'ailleurs même si je n'adhere pas au mouvement, la greve c'est un droit, après là où pour moi c'est du n'importe quoi, c'est quand on s'arrange pour tout sabotter, et se jouer de la liberté des autres, de leur santé aussi et enfin faire en sorte que la guadeloupe se mette dans une situation très difficile à recuperer ... après tous les efforts des uns et des autres pendant des années, tout sera à refaire.

beignetcaramel 30/01/2009 19:41

Eternel débat. Grève, bien ou mal. Difficile de juger quand on vis dans la m....La seule solution, dialoguer. Mais avec qui? Dur dur

virginie 30/01/2009 18:28

Oui, c'est vrai que les Guadeloupéens sont connus pour avoir le sang chaud et etre assez racistes...Mais ici aussi c'est pareil, c'est souvent les fonctionnaires qui font grèves. Regarde hier, j'aurais bien aimé manifester mais c'est pas bien vu dans la boîte de faire grève et c'est pas le moment de se faire mal voir. On en est tous rendu au meme point!!! Heureusement que certains se manifestent plus que d'autres....Il faut bien que ça vienne de qq part...

Géraldine 30/01/2009 18:34



Ouais, mais moi, je trouve que faire grêve un jour ou deux. D'accord. Là; 2 semaines, toutes une population qui ne peut plus aller bosser, ni gagner sa vie... bientôt plus payer son loyer si
bouffer, c'est aller trop loin.
Et puis ce qui me gonfle, c'est qu'on parle d'égalité des droits... C'est archi faux. Dans le privé, il est effectivement très déconseillé de faire grêve. Et franchement, c'est comme la SNCF, si
au lieu de faire grêve, ils donnaient accès aux RER et trains gratuits, ils auraient bcp plus le soutient de la population et emmerderaient bien plus l'état.
Le droit de grêve, c'est pour des gens qui sont en général favorisés, ne serait-ce que par la sécurité de l'emploi.... Mais bon, tout ça est un long débat, dont je n'ai pas la solution
!



virginie 30/01/2009 18:20

J'ai oublié de préciser: cette différence de salaire concerne les fonctionnaires pas ceux du privé.

virginie 30/01/2009 18:01

Désolée, je sais pas trop quoi penser de tt ça. Le ras-le-bol est partout. Donc je suppose que là-bas, ils ne savent pas trop comment interpeller les pouvoirs publics...Le racisme, il peut aussi des fois s'expliquer, pas se justifier, juste s'expliquer. Pour avoir vécu à La Réunion, je pense pouvoir comprendre le mal-être des natifs des îles. C'est quand même pas normal qu'un métropolitain soit payé 40% de plus qu'un natif pour le même boulot, tu crois pas? Tout ça au nom de l'éloignement. Pourtant, s'ils vont là-bas, c'est pas forcés; ils sont bien contents d'y aller, de profiter du soleil et de ses avantages!!!Donc je comprends que ça puisse énerver certaines personnes, peut-être ne le font-elles pas de la bonne manière....

Géraldine 30/01/2009 18:20


Alors pourquoi c'est par le même bordel à la Réunion ??
Certes des métros bossent en Gwada avec les 40% vie chère.... Y'a aussi pas mal de guadeloupéens qui vivent et bossent en métro, et qui bénéficient des congés bonifiés, donc billets gratuits payés
par l'état tous les X années.... Le pb, c'est qu'en Gwada, c'est pas le petit commerçant antillais qui va foutre le bordel, ce sont pour la plupart des fonctionnaires genre EDF... Quand j'y étais,
ils ont fait grêve à une époque pour rester aux... 32 heures...