LES BRUMES DE SAPA, BD de Lolita SECHAN

Publié le 23 Décembre 2017

BD - Editions Delcourt - 256 pages - 23.95 €

 

Parution en octobre 2016

L'histoire :  Peut-on être amis quand tout nous sépare ? Les étapes qui construisent nos vies d'adulte sont-elles les mêmes lorsqu'on a des existences très éloignées ? Obstacles du quotidien, premiers amours, premiers travails, rapport aux parents... Sur fond de transformation du Vietnam, deux jeunes femmes que tout sépare vont vivre une amitié de celles qui montrent que certaines questions sont universelles...

 

 

Tentation : Le nom de l'auteur

Fournisseur : La bib'

 

 

Mon humble avis : Si je me suis dirigée vers cet album, c'est grâce au nom de l'auteure et ma toute petite (si, si !) curiosité "people". Lolita Séchan, ce patronyme ne vous évoque peut-être rien, mais pourtant, Lolita est la fille du chanteur Renaud, et donc la Lola de la fameuse chanson éponyme. Bien sûr, depuis la chanson, la petite fille est devenue adulte...

Mais, entre une mère-poule et un père célèbre et souvent dans "les brumes" (d'où aussi le titre de l'album), Lolita a bien du mal a trouvé sa place dans la vie, son rôle, sa direction. En fait, elle est aussi un peu dans les brumes, la peur viscérale de se tromper, de ne pas faire le bon choix. Alors, pour se trouver, elle prend un vol sec pour le Vietnam. Deux mois plus tard, à Sapa, elle se lie d'amitié avec Gom, qui n'est alors qu'une gamine. Mais pas n'importe laquelle, ni n'importe où. Gom est une jeune Hmong, et les Hmongs sont une des centaines de minorités qui vivent au nord Vietnam, et qui sont méprisées et délaissées par les vietnamiens.

Parce qu'elle se retrouve au Vietnam, Lolita multiplie les voyages là-bas, et à chaque fois, son amitié avec Gom grandit, s'enrichit, s'intensifie au fil de années... Lolita s'affirme, le Vietnam change, et Gom devient une adulte.

C'est tout cela que raconte Lolita Séchan dans cet album magnifique, touchant, très émouvant. Même si, je le reconnais, je n'ai pas été particulièrement fan du graphisme qui m'empêchait parfois de distinguer les visages facilement. Mais peu importe, l'ensemble est si riche qu'il serait dommage de s'arrêter à ceci.

Les brumes de Sapa est donc autant un carnet de voyage qu'un journal intime, mais jamais impudique. Très documenté, il retrace l'Histoire des Hmongs et dénonce le traitement de cette ethnie qui vivant au Vietnam, n'y a pas les mêmes droits que les Vietnamiens (scolarisation, santé, papiers d'identités etc... Ce savoir, Lolita Sechan le tient de son observation et de ses conversations avec les Hmong. Intéressant aussi : Lolita avoue mettre du temps à aimer le Vietnam. Il lui faudra plusieurs séjours là-bas pour apprécier ce pays, en tomber amoureuse, malgré ses contradictions. J'ai apprécié cela, plutôt que d'avoir affaire à une touriste qui "trouve tout magnifique et super parce que c'est exotique". Bref, c'est un regard critique qui nous est ici donné tant sur le pays, que sur la notion de voyage.

Sur plus d'une décennie, nous suivons donc l'évolution de deux jeunes femmes. Lolita, l'européenne, qui lutte contre le poids familial pour respirer et se trouver, même si elle ne peut respirer sans sa famille. Gom, elle, lutte contre les traditions ancestrales de son ethnie pour gagner sa liberté. Oui mais, tout n'est pas si simple, car "plus on rêve grand, plus on a de chance d'être malheureux"

Récit initiatique, récit de voyage, récit de transformation, cette histoire est absolument magnifique, sensible et sincère (l'auteure y a travaillé 5 ans et l'on y sent ses tripes), parsemée de jolies phrases tellement vraies qu'on aimerait retenir et aussi, d'un bel humour et de beaucoup de douceur.

Un album incontournable !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 24/12/2017 00:06

Encore une petite pépite BD que tu nous as déniché là. Rien que pour le thème Vietnam et le récit de voyage et d'amitié, ça me parle. J'avais eu un coup de foudre pour Sapa quand j'y avais été il y a 10 ans et je vois très bien les Hmongs. Et puis j'avoue, je suis curieuse aussi du travail d'auteur de BD de la fille de Renaud !

gambadou 23/12/2017 22:40

Oh, je l'avais noté il y a longtemps, tu me le remets en mémoire