JE VOUDRAIS QUE QUELQU'UN M'ATTENDE QUELQUE PART, film d'Arnaud VIARD

Publié le 28 Janvier 2020

cinéma, film, je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, avis, blog, chronique, Jean Paul Rouve

Film d'Arnaud Viard

Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe,

 

Synopsis :  Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah.
Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie

 

Mon humble avis : Je garde un excellent souvenir de ma lecture, dans les années 2000, du recueil de nouvelles d'Anna Gavalda. J'avais adoré, mais ce souvenir est vide, je ne sais plus du tout ce qu'il contenait. Ce film en est une adaptation libre, très libre même, puisque certains des personnages sont créés ex nihilo, d'autres sont piochés dans d'autres nouvelles du recueil que celle titre, et adapté au scénario.

Le film m'a semblé long, parfois un peu ennuyeux et surtout, déprimant. Il en ressort une mélancolie XXL avec une impression de pathos... Après, certes, l'ensemble est hélas très réaliste, mais je réalise que j'ai de plus en plus besoin de cinéma distrayant, plutôt que de films qui me montre les difficultés de la vie telles qu'elles sont, ou telles qu'elles peuvent être chez les autres.

Ici, nous avons Jean-Pierre, l'aîné d'une fratrie de 4 orpheline de père. Jean Pierre semble avoir bien réussi sa vie, il est d'ailleurs un peu le soutien de toute la famille (financier pour l'une, psychologique pour l'autre etc). Sauf que du coup, personne ne s'interroge sur Jean-Pierre, sur son bien-être, son bonheur. Comme il n'a pas de problème précis, majeur ou visible comme ses frères et soeurs, Jean-Pierre va forcément bien. Jusqu'au jour où...  Certes, ce film célèbre l'amour et la solidarité familiale (qui à ce point et sans doute assez rare), mais c'est un film où ce sont la tristesse et le drame qui permettent à certains personnages d'ouvrir les yeux et/ou de rebondir. Le tout dans une atmosphère qui m'a paru déprimante, même si délicate, bien rendue, bien réalisée...

Mais heureusement, il y a une lumière dans ce film. L'interprétation de Jean-Paul Rouve. Magnifique et bouleversant Jean-Paul Rouve, qui excelle vraiment dans tous les rôles qu'il porte, du plus comique au plus dramatique. Quoiqu'il fasse, ce gars illumine l'écran ! Il vaut à lui seul le déplacement, si vous êtes prêts pour du "plombant". Je précise tout de même que les autres comédiens sont tout aussi parfait, mais moins lumineux !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost0
Commenter cet article

Stephie 13/02/2020 23:47

Je sais que j'avais aimé le roman de Gavalda mais je n'en garde aucun vrai souvenir...alors pourquoi pas

Violette 01/02/2020 11:18

ton avis est intéressant, je sais que j'avais aimé le livre aussi mais je n'ai pas tout aimé de l'autrice. Chez Nagui, le film semblait exceptionnel mais je sais qu'on doit se méfier de ses éloges à tout-va.

A_girl_from_earth 31/01/2020 00:46

Je ne me souviens pas non plus du livre dans les détails mais je crois que ça m'avait plu sans plus - pas assez pour revenir à l'auteure en tout cas. J'ignorais qu'on en avait fait un film (tellement plus à la page côté films...)

sylire 28/01/2020 20:27

@Je ne pense pas aller au cinéma pour le voir mais pourquoi pas plus tard en DVD.

Céline 28/01/2020 12:28

J'avais beaucoup aimé le livre ! le film ne me tente pas trop. Après, je dois avouer que je ne paye pas le cinéma pour voir des comédies etc...au prix des places, je sélectionne et en générale, j'y vais pour y voir des films hors du commun ou presque ;)

MistiCat 28/01/2020 10:14

Je te rejoins quand tu écris que tu as besoin de voir des films distrayants ! Entre l'actualité, qui n'est pas des plus réjouissantes, et certains événements dans ma vie privée si je vais dans une salle obscure c'est pour m'évader !