LATE NIGHT, film de Nisha GANATRA

Publié le 24 Août 2019

Film de Ninsha Ganatra

Avec Emma Thompson, Mindy Kaling, John Lihtgow, Hugh Dancy

 

Synopsis :  Une célèbre présentatrice de « late show » sur le déclin est contrainte d’embaucher une femme d’origine indienne, Molly, au sein de son équipe d’auteurs. 
Ces deux femmes que tout oppose, leur culture et leur génération, vont faire des étincelles et revitaliser l’émission.

 

 

Mon humble avis : J'ai vu ce film en V.O... je vous conseille cette version à moins que vous soyez super doués en anglais. En effet, le débit de paroles et de dialogues est intense, donc pas toujours facile de suivre les sous-titres. 

Il y a dans ce film un air de déjà vu... un air de "Le diable s'habille en Prada". Une patronne autant imbue qu'imbuvable qui mène la vie dure à ses employés, et notamment, à Molly, la petite nouvelle. Ca reste évidemment bien agréable à regarder, surtout que le film est bien construit et traite de sujets bien contemporains, mais bon, pas de quoi bouleverser le cinéma !

Ici, nous ne sommes pas dans la mode mais dans les coulisses d'un "talk show". Intéressant de voir ce qui se cache derrière les rideaux, même si ce n'est pas très glorieux. Certes, nous sommes aux USA, mais on ne peut que se demander si cela se déroule de la même façon en France. En fait, le vrai talent semble issu de l'ombre que de la lumière. Oui, ce sont les auteurs de gags qui sont les vrais créateurs.

Sujets contemporains donc comme je le disais plus haut : l'efficacité redoutable des réseaux sociaux (pour le pire comme pour le meilleur), la vie privée qui n'a plus rien de son adjectif qualificatif, le machisme de certains milieux professionnels, les jobs conçus comme des sièges éjectables et donc les humains comme des kleenex. Et last but not the least : le jeunisme. Les rides passent mal à l'écran, comme dans tant d'autres boulots.

Certes, ici, l'audience de l'émission en question est en chute libre depuis des années. Il semble que ce ne soit pas l'animatrice qui soit la cause de cette chute, mais le manque de renouveau. Et même si tout le monde en est conscient, l'animatrice en tête, elle a bien du mal à accepter que le renouveau ne vienne pas d'elle, mais d'une jeune recrue qui ne connaît rien à la télé... mais qui en a dans la tête. Late Night est donc un film profondément féministe et qui prône l'intergénérationnel. Anciens et nouveaux sont parfaits pour se compléter, si chacun accepte le changement, l'évolution.

Evidemment, ce duo féminin, incarné par la toujours classe Emma Thompson et la jeune et fraîche Mindy Kaling est savoureux jusque dans l'ironie, l'autodérision, le sarcasme, dans la résolution et la probité de l'une et dans le réveil de l'autre. Le tout, avec de l'humour bien sentie, même s'il est parfois vache !

Un bon film que l'on suit avec plaisir, avec des dialogues décapants donc... mais sur un ton de déjà-vu.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 27/08/2019 01:01

Hmmm ça aurait pu me tenter pour les thèmes dans l'air du temps et les actrices mais si ça a un air de déjà-vu alors qu'il y a tant de films que je n'ai jamais vus par manque de temps, on va procéder par ordre de priorité.;-)